» casser sa pipe « ?


( parceque çà va bien finir par m’arriver …..: Encore un fort malaise aujourd’hui …)

D’où vient l’expresssion  » casser sa pipe  » ?pipe

Au XVIIe siècle, l’expression n’a rien à voir avec la mort : elle désigne le fait de se mettre en colère. C’est de rage qu’on casse alors sa pipe en la jetant à terre, mais, plus sûrement encore, en desserrant les dents pour vociférer.

L’expression change de sens

L’expression change de sens au XIXe siècle, au moment des guerres napoléoniennes. Lors des opérations, les chirurgiens militaires autorisent les blessés à fumer, dans leur pipe, un mélange de tabac et d’opium qui les plonge dans un demi-sommeil. C’est l’ancêtre des anesthésiques ! Lorsque le patient décède, il n’est pas rare que sa pipe se brise en tombant au sol. Le fumeur n’est plus, paix à son âme…