çà se…..


SERAIT ??? Passé en 2015 :

   Deux Polonais ( restés anonymes ) ,chercheurs de trésors amateurs Prétendent avoir découvert l’emplacement d’un train rempli d’or datant de la seconde guerre mondiale ….Ceci , dans l’une des galeries souterraines de la région de Walbrzych ? Ces galeries servaient d’usine d’armement et de cache pour les trésors nazis…galerie

   Les galeries, creusées par des prisonniers , courent sur des centaines de Kms => Certaines d’entre elles n’ont jamais été explorées …. Les deux  » héros  » auraient tenté de négocier avec le gouvernement polonais pour obtenir , conclure un accord satisfaisant ( financier ?) avant d’indiquer l’endroit précis de leur découverte , sans ( dit – on ) résultat ……….Mais , ce train chargé d’or alimente de nombreuses rumeurs dans la région , les  » études  » géophysiques que ces deux personnages auraient réalisées pour le localiser sont toujours largement contestées par les chercheurs de l’académie des Mines ….

Alors  , vrai ou faux ? Le gouvernement aurait il bien trouvé le train et le trésor et gardé sans n’en parler à personne ? N’y avait il ni train ni cargaison  » dorée » ? Mystère………..

 Si le train existe : Montant auto-estimé du butin = plusieurs millions de dollars.

Peu de détails
Zygmunt Nowaczyk s’est cependant abstenu, au cours d’une conférence de presse retransmise en direct, de toute autre précision sur la découverte qui avait relancé les spéculations sur le mystère de trains censés contenir des trésors nazis et disparus dans la région à la fin de la guerre.

« L’endroit est gardé secret », a ajouté M. Nowaczyk qui a poussé la prudence jusqu’à éviter de parler d’un train, lui préférant le terme de « trouvaille » qui, quoi qu’elle représente, appartient à l’Etat polonais, en vertu d’accords passés avec l’Allemagne.
  Le conseiller juridique des découvreurs qui souhaitent rester anonymes, Jaroslaw Chmielewski, a indiqué qu’ils avaient informé officiellement les autorités régionales et centrales et « décrit les paramètres de leur trouvaille », censée être une rame blindée longue de 120 à 150 mètres.

Quoi qu’il en soit, il est sur ,  qu’ à la fin de la Deuxième guerre mondiale, les nazis en déroute ont vraisemblablement tenté de soustraire aux armées soviétiques un fabuleux trésor amassé par le IIIe Reich. Selon d’anciennes rumeurs, colportées depuis 70 ans, 300 tonnes d’or, de bijoux, d’argent et d’armes auraient ainsi été rassemblées dans un train. Le convoi s’évanouit dans la nature entre Wroclaw (à l’époque Breslau) et Walbrzych.         D’aucuns avancent que ses traces s’arrêtent près du château de Ksiaz, à trois kilomètres seulement du cabinet d’avocats où les deux chasseurs de trésor sont allés déclarer leur découverte. 

  Une rame de chemin de fer blindée de 150 mètres de long ne disparaît pourtant pas comme ça, sans laisser de trace… Elle aurait été tractée dans de mystérieuses galeries désormais inaccessibles, construites par le régime nazi et connues sous le nom de code Riese (Géant)