Médecin  » coquin » !


Au départ, il contactait ses maîtresses via un site de rencontres en ligne. Ensuite, il leur donnait rendez-vous dans son cabinet, profitant ainsi de sa position pour séduire nombre de demoiselles. Entre 17h00 et 19h00, les consultations n’avaient plus rien de médicales : il s’agissait de retrouver ses multiples maîtresses loin des yeux de son épouse. Pour ce généraliste basé en Ariège, tout semblait fonctionner comme sur des roulettes. Sauf qu’à la suite d’échanges de mails avec ces différentes femmes, son épouse a fini par découvrir le pot-aux-roses, si l’on peut dire.

Peu après, elle en avertit le Conseil de l’Ordre des médecins et demande le divorce………….

Là, comme on peut s’en douter, la sanction est tombé pour le mari volage.

  La chambre disciplinaire d’Occitanie de l’Ordre l’a donc sanctionné pour avoir « usé très régulièrement de sa qualité de médecin et de son cabinet médical à des fins d’activités sexuelles qu’il organise de manière habituelle à partir de sites de rencontres ».

Le verdict est donc tombé : suspension de toute activité lié au médical pendant six mois, dont trois ferme, assortie d’une amende de 1500 euros