çà s’est passé un 11novembre….


    Nat TurnerN.Turner, mena en 1831 une insurrection d’esclaves aux États-Unis comparable à la révolte de Stono.
   Il est né esclave en 1800 en Virginie, sur la plantation de Benjamin Turner, dans le comté de Southampton.
    Très croyant, il pensait être investi d’une mission divine contre l’esclavage. Voyant une éclipse se produire en février 1831, il prépara un projet de soulèvement qui fut mis à exécution le 21 août 1831.
   Avec un petit groupe, Nat Turner, tente de soulever les plantations environnantes et de libérer les esclaves, exécutant tous les colons qu’il rencontre. Le commando, grossi par les esclaves libérés, forme rapidement une petite troupe de 70 hommes.
     Une milice est organisée et la rébellion est vaincue en deux jours.
    Turner est pris au mois d’octobre et jugé avec 44 autres compagnons. Le tribunal prononce 18 condamnations à mort, dont celle de Turner.
  Avant d’être exécuté, sa confession est recueillie par Thomas Gray, un avocat local, qui la fera publier.
  Turner est pendu à Jérusalem le 11 novembre 1831 ( à environ 31 ans ) ! avec ses 17 camarades. (il y a 87 ans )
Son corps est sauvagement mutilé par la foule après l’exécution.
L’histoire de Nat Turner a inspiré The Birth of a Nation le 1er film produit et réalisé par l’Afro-Américain Nate Parker, sorti en France le 11 janvier 2017

:Bande annonce du film :

2 réflexions sur “çà s’est passé un 11novembre….

  1. Voilà un épisode de l’esclavage noir américain que je connaissais pas. Comme quoi la religion ou les croyances transmises par leurs ancêtres pouvaient avoir une influence sur des esclaves illettrés.
    Celui-ci a vu un signe dans l’arrivée d’une simple éclipse le fait qu’il était investi d’une mission.
    Si celui-ci avait réfléchi un tant soit peu, il aurait pu comprendre qu’il ne vaincrait pas les colons avec seulement 70 hommes.
    Cet épisode montre aussi la cruauté des colons qui considéraient les Noirs comme des bêtes et de la chair à travailler. La réaction de la foule après l’exécution des Noirs prouve que les blancs, nourris de racisme et de haine, n’avaient aucun sentiment d’humanité et que, malgré cette Bible qu’ils lisaient et récitaient au moindre évènement.
    Ils oubliaient très vite un des passages qui disent « Tu ne tueras point. » et « tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Comme quoi ces colons des Etats du Sud de l’AmérIque étaient haineux et fort hypocrites.

    J'aime

  2. Moi non plus Yann ,
    J’ai découvert ce monsieur et son histoire sur le Net.
    On peut dire que le fait d’être un croyant fervent ne lui a servit à rien …..Ce qui m’a le plus frappé, dégouté , c’est aussi l’attitude ignoble des colons , des gens
    F.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.