M.Curie….suite :

Le polonium:

• Source de neutrons, en mélange avec le béryllium : ce dernier émet un neutron lors de l’absorption d’une particule alpha, produite par le Po. Ce système est utilisé comme source primaire au démarrage des réacteurs nucléaires Mais comme détonateur dans les premières bombes nucléaires ! ou dans le domaine spatial comme source d’énergie pour les satellites.

   La toxicité du polonium 210 est tellement grande qu’on estime qu’il suffit d’en ingérer ou d’en respirer un millionième de gramme pour que la dose soit mortelle. Cela en fait un produit 250.000 fois plus toxique que le cyanure.

   Cette toxicité extrême alliée au fait qu’il n’existe aucun traitement connu pour l’évacuer de l’organisme en fait un poison imparable, mais dont l’utilisation paraît réservée à une organisation disposant de moyens importants, puisque sa production nécessite un réacteur nucléaire.

P.S : Les traces de polonium retrouvées sur les effets personnels de Yasser Arafat indiquent que cet élément radioactif a peut-être été utilisé comme poison extrêmement violent.

P.S 2 : A la suite d’un article publié aux Etats-Unis par une chercheuse luttant activement contre le tabagisme et les industriels du tabac, une polémique s’élève :on nous aurait caché la présence de polonium radioactif dans les cigarettes de certaines marques. Relayée en France, l’information génère un joli buzz mais cette radioactivité était connue depuis des lustres.!!

Le béryllium : Beyllium bloc( blo c de béryllium)…

  Le béryllium est un métal très toxique, non radioactif. Il est classé parmi les éléments les plus toxiques comme l’arsenic (As), le cadmium (Cd), le chrome (Cr), le plomb (Pb), le thallium (Tl) et le mercure (Hg). Le béryllium agit comme un poison cancérigène, affectant les membranes cellulaires et se liant à certaines protéines régulatrices dans les cellules. Le béryllium peut rester détectable dans l’urine jusqu’à 10 ans après l’exposition. Il est classé cancérogène de catégorie 1 par l’Union européenne et est donc en France soumis au décret CMR ?? 2001-97 du (qui vaut pour toute exposition au béryllium).

2 réflexions sur “M.Curie….suite :

  1. Tous les chercheurs ou presque qui ont découvert ces éléments ne se sont pas rendus compte que leur trouvaille servirait aux militaire.
    Un des meilleurs exemples est la formule d’Einstein qui a permis de réaliser la bombe A. Et là, Einstein a toujours dit avoir regretté d’avoir trouvé sa célèbre formule après l’explosion sur Hiroshima et Nagasaki.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.