Alphonse Allais….


 » Mort de rire  » 

Allais Allais mania jusqu’au bout l’humour noir : Ce 28 octobre 1905 , en sortant de son café habituel , il lança à son meilleur ami :  » demain je serais mort ! Vous trouvez çà drôle, mais moi , je ne ris pas …Demain , je serais mort !

  Allais ,  » le clown triste, le satiriste de la modernité , poète extravagant décèda quelques heures après sa dernière  » plasanterie  » , frappé d’une embolie pulmonaire .

  Débarqué à Paris à l’âge de 20 ans , A. Allais se révèle d’abord un des jeunes étudiants doués et extravagants du quartier Saint- Michel pendant la  » Belle époque  » . A 30 ans , il se lance dans le  » pseudo- journalisme  » et devient l’un des pilier du  » Chat noir  » ( un des plus célèbres cabarets de Mont martre ) .

  Faussement littéraire , absurdes, cruels,  » acrobatiques  » , voir nihilistes ou euphoriques , ses blagues, monologues , contes et chroniques « croquent  »  le Paris de 1900 , la bureaucratie , la  » frénésie technologique  » et , bien entendu la morale de son temps .

Quelques  » citations  » :

 » Faire la charité, c’est bien. La faire faire par les autres, c’est mieux. On oblige ainsi son prochain, sans se gêner soi-même « 

 » Rouge: récolte de la tomate par des cardinaux apoplectiques au bord de la mer Rouge. « 

« Par les bois du djinn où s’entasse de l’effroi
Parle et bois du gin ou cent tasses de lait froid. »

« C’est curieux comme l’argent aide à supporter la pauvreté. »

etc…………..

  Près de 40 ans après sa mort , en 1944 , on peut dire que le  » maître de la vie drôle  »  : Sa tombe disparaitra lors d’un bombardement allié !!!!tombe cassée

2 réflexions sur “Alphonse Allais….

  1. Je possède puis l’âge de 16 ans tout un livre avec des histoires et des citations d’Alphonse Allais que m’avaient offert mes parents. Cet homme fut le maître à penser de nombreux humoristes et l’est encore même s’ils ne de le disent pas. Alors, Allais… grement ?
    C’est lui qui disait : “Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin.” S’il avait osé sortir ça de nos jours, les furies de néo-féministes se seraient déchainées sur « Balance ton porc » pour le dénoncer.
    Et l aurait pu envoyer ce petit mot à Emmanuel Macron et à Edouard Philippe : “Il faut demander plus à l’impôt et moins aux contribuables.”

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais aussi un recueil de tous les jeux de mots , blagues d’A ..Allais , ( livre  » subtilisé  » à la biliothèque municipale heuuu ) , je le feuilletais tégulièrement avec plaisir , mais depuis mes divorces et déménagements , je ne sais pas ce qu’il est devenu ?

    F.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.