Klik………


  Emmanuel ne vient pas manger ce midi , ( bien car je n’avais qu’une vague idée de repas ) . Ceci implique que je n’ai nul besoin de me lever  » tôt  » pour l’accueillir ….Mais la raison et mon corps exigent que je me couche maintenant et dorme trééééééééés longtemps .

Bonne journée à vous , à ce soir je présume .

Un sourire……..


Avant de dormir :

  Un enfant dit à sa mère :  » Maman , vient vite , il y a un inconnu qui est dans ton lit avec la baby- sitter ! « couple lit

Sa mère :  » Un inconnu , mais ce n’est pas possible ? ! « 

L’enfant :  » Poisson d’avril ! Ce n’est pas un inconnu , c’est papa ! rire

 » çà s’est passé » il y a…………..


115ans :

    L’aspirine aspirine 1est mise en vente en Allemagne le 10 octobre 1903. C’est l’aboutissement d’une très longue recherche qui remonte aux Sumériens.
Ces derniers avaient observé que l’écorce de saule écorcecalmait les douleurs. Le Grec Hippocrate avait validé leur observation mais il avait fallu attendre le XIXe siècle pour découvrir le principe actif à l’origine de cette propriété : l’acide acétylsalicylique ?.
  Le chimiste allemand Felix Hoffmann part en quête d’un composé équivalent mais plus facile à synthétiser. Ce sera l’acide spirique, extrait de la spirée ou reine-des-prés. reine des prés

   Le laboratoire Dreser, qui emploie Hoffmann, dépose un brevet à Munich le 6 mars 1899 et confie à l’entreprise Bayer la commercialisation de l’aspirine.
  Sitôt sur le marché, ce médicament anti-fièvre et antalgique (atténuateur de la douleur) recueille un immense succès. L’aspirine suscite en Allemagne le développement d’une puissante industrie pharmaceutique. Elle a aussi les honneurs du traité de Versailles (1919), une clause de celui-ci faisant tomber son brevet dans le domaine public (en France exclusivement !).
  Dans les années 1950, l’aspirine semble condamnée par l’arrivée d’un nouvel antalgique, le paracétamol

    – Paracétamol :   Le paracétamol est antalgique ou anti douleur ainsi qu’un anti pyrétique (diminue la fièvre). Bien qu’il s’agisse d’un médicament ancien, son mode d’action est mal connu. Il aurait un mécanisme d’action central (cerveau et moelle épinière) et périphérique.
Le paracétamol pourrait agir essentiellement en bloquant la synthèse des prostaglandines dans le système nerveux central et, dans une moindre mesure, en bloquant la production de l’influx douloureux dans le système périphérique. L’action périphérique peut aussi être due au blocage de la synthèse des prostaglandines ou de la synthèse ou des actions d’autres substances qui sensibilisent les récepteurs de la douleur à une stimulation mécanique ou chimique.
Le paracétamol produit probablement une diminution de la fièvre en agissant au niveau central sur le centre hypothalamique de la thermogenèse (zone du cerveau régulant la température corporelle) pour produire une vasodilatation périphérique (augmentation du diamètre des vaisseaux) entraînant une augmentation de la transpiration, une augmentation du flux sanguin cutané et une perte de chaleur. L’action centrale fait probablement intervenir le blocage de la synthèse des prostaglandines dans l’hypothalamus. . Mais l’on découvre opportunément qu’elle peut aussi prévenir les accidents vasculaires. Et la voilà repartie pour une deuxième vie…asp effervecent( je dois en prendre 2 par jours à cause d’une phlébite qui date de ….X années ! )

On n’y pense jamais….


  Mais , même quand ils sont dans l’espace , les astronautes restent des humains  et…….un homme, çà mange , çà boit  et …..l’humain doit ensuite passer par les toilettes ….pour  » évacuer  » tout cela ……..

  Comment çà se passe pour ces astronautes vivants dans leurs volumineuses combinaisons ?astronaute ( une fois dans leurs combinaisons , il est impossible pour l’astronaute d’atteindre son propre corps même pour se gratter le nez  !  Il n’y a que lorsqu’ils sont à l’intérieur de  la station spatiale internationale ( après deux jours  d’attente ? ) station spatialequ’ils peuvent aller aux toilettes , alors , pour l’instant ils emploient la  » bonne vieille  » méthode des couches ! couche

   La NASA se prépare pour la conquête de Mars et la durée du trajet vers cette planète durera environ une semaine , il faudra donc trouver avant une nouvelle méthode pour l’évacuation des selles ….Un système de gestion des excréments intégré à la combinaison devra être trouvé ! ( les ingénieurs pensent à un dispositif qui réduirait les effets de la  » microgravité  » ? et éviterait aux liquides de flotter dans l’air  !)

La Nasa vient de proposer la somme de 30 000 dollars à l’ingénieur qui l’aidera à résoudre ce problème !