Humour  » post – mortem « 


L’humour noir n’a pas de limites !

Peut on  rire de tout ? Certainement , mais pas avec n’importe qui. Alors si l’humour noir a tendance à vous faire grincer les dents, je vous conseille plutôt de ne pas lire !

Il est certain que les cimetières ne sont pas des lieux particulièrement joyeux. Pourtant, on peut retrouver le sens de l’humour jusque dans ces endroits sinistres et lugubres. À l’instar de ces épitaphes qui dédramatisent complètement la mort. Parce que faudrait quand même pas en faire un fromage !

Des morts qui ont de l’humour

     Bien souvent, ces épitaphes ont été pensés par les défunts eux-mêmes. Avant de mourir évidemment. Et cela les rend drôles post-mortem. Mais quand on a l’idée de faire inscrire des choses pareilles sur sa tombe, on était forcément drôle de notre vivant. 

             En tout cas, on doit bien avouer que ces épitaphes sont drôlement bien pensés et qu’ils doivent malgré tout faire sourire les personnes endeuillées qui viennent se recueillir sur les tombes. D’ailleurs , c’est l’effet recherché. Alors oublions  les « à notre cher papa » ou le triste « nous ne t’oublierons » jamais et place à l’humour sur les tombes… ça peut être troublant et déroutant. Mais bon… il faut toujours respecter les volontés des morts (on dit toujours ça sans doute parce qu’on a peur qu’ils viennent nous hanter).

 

La vidéo :

 

 

10 réflexions sur “Humour  » post – mortem « 

  1. Elles sont excellentes et comme je suis un adepte de l’humour noir, je n’ai pu qu’apprécier.
    L’année dernière, j’avais fait un billet sur les épitaphes les plus amusantes qu’on pouvait voir dans nos cimetières et entre autres au Père Lachaise.
    Il est vrai que certaines valent le coup d’être lues et que certains défunts avaient un sens de l’humour exacerbé.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Yann
      Idem , j’ai trouvé qu’il y en a d’excellentes ….Perso , je veux être incinéré , sinon , j’aurais cherché quelque chose d’original .
      Merci pour t’être arrêté
      F.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.