çà va !


   Tout à l’heure, Manu m’a téléphoné , il voulait savoir si j’étais allé chez le médecin ; j’ai hésité , failli lui mentir en lui disant  » oui » , mais……Je ne sais pas mentir à mon bonhomme pfffff! Alors, je lui ai dit la vérité :  « Non mais j’irai lundi après -midi au plus tard  » ..Lui : » Mais  tu n’aura pas assez de médocs pour tenir jusque là  ! , t’es inconscient ou quoi …. » etc…..Bref , je lui ai énuméré ce qui me reste comme comprimés pour qu’il me croit …..Là il a dit  » d’accord,  » y a pas de lézard  »  ……

  Tout ce préambule pour en venir au fait que je me suis demandé d’où pouvait bien venir cette expression  » il n’y a pas de lézard  » pour dire que tout va bien …

En effet, ces petits reptiles ne sont pas désagréables , ne font de mal à personne ?lézardlol…..

Après recherches sur le net et ailleurs , j’ai trouvé une explication  : L’expression n’aurait  semble -t – il rien avoir avec cet animal :

En fait , dans le milieu musical , un  » lézard  » serait un bruit parasite , un sifflement par exemple qui survient sur la piste audio et oblige à refaire une prise de son . studio 1

Dire qu’il n’y a pas de lézard serait donc valider la qualité d’un enregistrement ..? Ensuite, l’expression se serait répandu dans le langage de le langage populaire