? qu’est ce que c’est ?


moine litC’est  » un moine  » ! Mais cet objet n’a aucun rapport avec la religion ……

quoique certains à l’esprit  » mal tourné  »  prétendent qu’autrefois les moines jouaient le rôle de cet objet pour se tenir chaud entre eux sous les draps….

   Draps qui plus épais que ceux d’aujourd’hui et de ce fait , gardaient plus l’humidité ….N’ayant pas de radiateur électriques ou… autres , lol , nos anciens aimaient autant que nous s’endormir dans un lit chaud et douillet de ce fait , ils ont inventé ….le moine ( pourquoi ce nom ???? ) .Le moine était constitué d’une longue ossature en bois , au centre de laquelle était placé un récipient fermé où ils plaçaient des braises …Le tout était placé sur le matelas et recouvert par les draps et couvertures . La chaleur des braises réchauffait ainsi  le lit sans être en contact direct avec le tissu ce qui évitait tout risque d’incendie …..Dans les années 50 avec la  » démocratisation  » de l’électricité ,après la bouillotte , cet ustensile disparu ….

P.S : Quand je vivait chez ma grand-mère , la chambre n’était pas chauffée et le  » moine  » était remplacé par une brique ( de maçonnerie ) brique

que ma chère Léone faisait chauffer quelques heures dans le four da la cuisinière avant de l’envelopper dans un tissu et du papier journal  !

8 réflexions sur “? qu’est ce que c’est ?

    • Bonsoir Yann ,
      Comme je l’écris, je connais , mais ne savais pas que cet ustensile se nomme un moine ( et ne sais toujours pas pour quoi ce nom ? ). Comme je l’écris aussi , chez ma grand-mère , le  » moine  » était remplacé par une brique chaude ….bien efficace aussi ( placée au fond du lit pour que les pieds la touchent…..)

      J'aime

  1. Par chez moi on appelait ça une « bassine » et on « bassinait » le lit. C’est à dire que l’on passait « le moine » entre les draps, mais on ne le laissait pas dans le lit justement de peur que ça ne brûle.
    A la maison on avait 2 bouillottes en cuivre faites avec d’anciens obus de la première guerre mondiale.
    Ma grand-mère les remplissait tous les soirs avec l’eau bouillante du réservoir du fourneau, les emmaillotait dans un vieux pull et les mettaient dans le fond du nos lits à mon frère et à moi au moment de passer à table.
    Lorsqu’on allait au lit, on posait nos pieds gelés sur le pull … c’était trop bon et au bout d’un moment, ma mère passait et récupérait par le bas du lit les bouillottes pour les mettre dans leur lit et celui de mes grands-parents …
    Tu fais renaître des souvenirs pleins de douceurs et d’insouciance de mon enfance … Merci !!!

    Bisous l’artiste

    J'aime

    • Coucou ma belle
      Des obus ????astucieux ! Comme je l’écris , ma grand mère utilisait des briques de maçonnerie chauffées  » au four  » , et comme la chambre n’était pas chauffée , poser mes pieds sur ces briques chaudes ( enroulées dans du chiffon ) était bien agréable ….. De bons souvenirs effectivement…..

      Aimé par 1 personne

    • Bonjour Dany
      Comme je l’écris, je ne connaissais pas , chez moi personne n’en possédait , d’où ma recherche et le rapprochement avec les  » briques  » de ma chère grand-mère …..

      Merci pour ton commentaire , à bientôt

      F.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.