Enfant sauvage !


    Âgée d’une dizaine d’années, la jeune fille surnommée «Mowgli girl» a été retrouvée en janvier dans le nord de l’Inde. Elle semble avoir été élevée par des singes, et ne sait ni parler ni marcher correctement. Les autorités tentent de déterminer ce qui a pu lui arriver.

  En Inde, un cas similaire à celui de Victor de l’Aveyron, le plus célèbre cas d’enfant sauvage découvert à la fin du XVIIIe siècle dans une forêt française, suscite fascination et stupéfaction. Une petite fille, âgée d’une dizaine d’années, a été découverte en janvier à l’état quasi sauvage dans une réserve naturelle à Bahraich, dans le nord de l’Inde…

  Les singes ont attaqué le policier qui a sauvé la petite fille….

  Surnommée «Mowgli girl», du nom du héros du Livre de la jungle de Rudyard Kipling, elle a été retrouvée complètement nue par un officier qui patrouillait non loin de la réserve qui se situe à proximité du Népal voisin. Elle semblait vivre avec un groupe de singes qui l’avaient recueillie. «Elle était terrifiée de nous voir. Les singes m’ont attaqué en voyant que je tentais d’emmener la petite. Elle présentait de grosses blessures au niveau des jambes et des avant-bras», a témoigné le policier à la presse locale. Incapable de parler et de marcher correctement, la jeune fille, au corps émacié, a rapidement été transportée à l’hôpital.

   Selon le directeur de l’établissement, D.K. Singh, elle se comportait «comme un animal. Elle se déplace sur ses quatre pattes et mange à même le sol avec sa bouche», rapporte The Guardian. La fillette a vécu un certain temps en compagnie des singes, et semble avoir copié leur comportement.

   Après avoir reçu des soins, la fillette a néanmoins commencé à adopter des comportements humains: elle a marché sur ses deux jambes et a progressivement mangé avec ses mains, même si elle préfère encore se nourrir directement par terre. «Elle n’est toujours pas en mesure de parler, mais elle comprend ce qu’on lui dit et nous sourit parfois», a indiqué le docteur Singh.enfant sauvage

  Désormais, les forces de l’ordre tentent de déterminer comment la jeune fille s’est retrouvée dans une forêt entourée de singes, et effectuent des recherches pour savoir qui sont ses parents. Pour l’heure, les enquêteurs épluchent les registres des enfants disparus ces dernières années, et optent pour un abandon de la fillette par ses parents. En attendant, elle a été placée dans une institution où elle reçoit une aide médicale et psychiatrique.

Victor  » enfant sauvage  » de l’Aveyron :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s