Un bon moment ce soir ….


Surtout pour les dialogues signés Audiard et ( même si j’avais environ 6 ans à la sortie du film , le jeu des acteurs  ) et aussi les relations qui se tissent entre les français et leur prisonnier : Belle démonstration de l’absurdité de la guerre……

 » Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. »

Faut pas faire attention, c’est une brute née de la guerre – – En langage clinique on appelle ça un paranoïaque, en langage militaire un brigadier.

« Vous connaissez mal les français. Nous avons le complexe de la liberté, ça date de 89. Nous avons égorgé la moitié de l’Europe au nom de ce principe. Depuis que Napoléon a écrasé la Pologne, nous ne supportons pas que quiconque le fasse à notre place. »

 » Ah! c’est un homme qui a la légalité dans le sang. Si les Chinois débarquaient, il se ferait mandarin. Si les nègres prenaient le pouvoir, il se mettrait un os dans le nez. Si les Grecs… oui enfin, passons! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s