Si c’était vrai ………


Dites, dites, si c´était vrai
S´il était né vraiment à Bethléem, dans une étable .Dites, si c´était vrai
Si les rois Mages étaient vraiment venus de loin, de fort loin
Pour lui porter l´or, la myrrhe, l´encens

Dites, si c´était vrai
Si c´était vrai tout ce qu´ils ont écrit Luc, Matthieu
Et les deux autres,

Dites, si c´était vrai
Si c´était vrai le coup des Noces de Cana
Et le coup de Lazare

Dites, si c´était vrai
Si c´était vrai ce qu´ils racontent les petits enfants
Le soir avant d´aller dormir
Vous savez bien,
quand ils disent Notre Père,
quand ils disent Notre Mère

Si c´était vrai tout cela
Je dirais oui
Oh, sûrement je dirais oui
Parce que c´est tellement beau tout cela
Quand on croit que c´est vrai.

Brel

Une dernière !

Publicités

13 réflexions au sujet de « Si c’était vrai ……… »

  1. Tu plaisantes ?
    Sinon , cherches sur internet , tu trouveras un grand chanteur , auteur compositeur Belge qui , quand il passait sur scène sortait via ses chansons tout ce qu’il avait dans  » le ventre  » ; il en sortait épuisé avec quelques kilos en moins à chaque fois…..Il est mort d’un cancer des poumons ( fumait beaucoup ) , il avait été à l’école dans un établissement  » privé  » ultra catholique => ses questions sur la religion via ses chansons ( les bigottes ,  » dites si c’était vrai ?  » etc…) plus une foule d’autres chansons presque toutes magnifiques . Bref , pour moi le meilleur suivi de Ferré et Brassens ….
    F.

    J'aime

    1. Je connais bien plusieurs chansons de Brel, sa bio, etc! 🙂
      Je ne savais pas son enfance. Sur lui, je sais qu’il avait un trac démesuré. Quand il a compris comment faire réagir la foule (la manipuler sans trac), (quand il a compris comment cela fonctionnait, pourquoi les gens l’adulait) il a arrêté de chanter.

      Quand j’étais ado, c’était un peu déjà des vieux. A 12 ans, c’était « les copins d’abord » (Johnny, Fugain, Forestier, les Beatls, … puis il est arrivé Renaud et surtout les anglophones: Super-tramp, Eagles, Bob et Beaz, La Foret, et Bob Marley, etc)
      (Je n’ai jamais fait le résumé) (Souvent j’aime 3 chansons de quelqu’un et 1 d’un autre, et 2 d’encore un autre. Je n’ai jamais été tellement la fan d’un groupe ou d’un chanteur en particulier)

      J'aime

  2. Ha, j’écoutais aussi « ha c’qu’on est bien quand on est dans son bain » ou … un beau matin, on vient au monde, le monde n’en sait rien … avec ma gueule de métèque et ma liberté … et Lalanne et Véronique Sanson (D’elle j’étais un temps un peu fan) et Kate Bush, et Pink Floyd, et Genesis et Led Zep, et … Simon and Garfunkel et … les Ston’s et …

    J'aime

  3. Téléphone aussi! Et trust! Rire! (Pour des francophones) Et Piaff et … Demis Roussos et … une chanson ou deux de la dame greque avec des grandes lunettes (je sais plus son nom). Sinon, j’ai passé à la génération suivante: j’aime bien MC Solard ou encore Soprano …

    J'aime

    1. Sandra , bonsoir ; la  » grande dame  » = Nana Mouskouri ?

      Tu as ( avais ) des goûts musicaux  » hétéroclites ! Moi , hormis Bassens , Brel , Ferré , j’aime ( aimais ) bien Renaud , Ferrat , G.Moustaki ( avec ma gueule de métèque ) ,puis les Pink-Floyd , Joan Baez , Les Rolling-stone , « Anges  » , Téléphone aussi ….Et pour finir ( pour sa façon de jouer avec les mots ) ; Bobby Lapointe .
      Un peu moins : Barbara ,Henri Tachan , et quelques autres …

      Enfin , les peu connus comme Gianni Esposito , Herbert Paganni ,( l’étoile d’or : Tu aimerais ) .
      Mais pas le genre Claude François , Jonnhy Hallyday ,S.Vartant etc….

      Nous en avons donc quelques uns de communs …..

      P.S : Pour Brel , je trouve qu’ arrêter quand il a vu que le  » show bizz  » l’avait happé fut bien , courageux .

      J'aime

      1. Oui Nana Mourkouri. Mais je n’aimais globalement pas les chanteurs à voix (comme Claude François, Vartan ou encore Elvis etc ) mais bon entre mes 12 ans et mes 18 ans, il y a eu évolution) et je n’aimais pas les chanteurs sans voix (Ginsgourg et les femmes qu’il a produit) Je n’aimais pas le disco, le hard-rock

        Turst, j’aimais une chanson … et j’écoutais un peu

        Haaaaaa Bernard Lavillier j’aimais bien! Que j’ai retrouvé en Mae un peu.

        Je ne connais pas Paganni Esposito Lapointe, Anges, et bon Ferret, Brassens etc, j’écoutais un peu.

        Marlley j’é

        J'aime

      2. En fait, je pense avoir chaque fois choisi une ou 2 chanson par 33 tours K7 ou CD. Et je ne connais souvent pas les autres morceaux d’un même groupe ou chanteur. par contre, j’écoutais COULEURS 3 à la radio. Donc, j’entendais des tas de choses que je n’avais pas forcement choisies. J’aimais bien cela aussi: piano et coeur

        J'aime

    1. Paroles de L’étoile D’or
      C’était un pauvre paysan
      Qui cultivait depuis longtemps
      Son tout petit lopin de terre,
      Petit lopin de rien du tout,
      Rien que du sable et des cailloux,
      Quatre sarments sous la lumière.

      Cet homme partageait son temps
      Entre son Dieu et ses enfants,
      Entre son champ et ses prières
      Et n’avait qu’un petit trésor :
      Une étoile d’or…

      Un jour qu’il soignait ses raisins,
      Il vit venir tous ses voisins
      En cavalcade à ses frontières.
      Il vit briller leurs grands couteaux.
      Il leur dit : « Voulez-vous de l’eau ? »
      Ils répondirent : « On veut ta terre. »

      « En quoi vous gêne-t-il, mon champ ? »
      Ils répondirent : « Allez, va-t-en ! »
      Il prit son livre de prières,
      Il prit sa femme et ses enfants
      Et son étoile d’or…

      Ainsi partit le paysan,
      En traversant la nuit des temps
      A la recherche d’une terre.
      « Mes bras sont forts, j’ai du courage.
      J’accepte même un marécage…  »
      Il ne trouva que des barrières.

      « T’es pas d’ici, t’as un accent.
      Fais-toi prêteur, fais-toi marchand
      Mais tu n’auras jamais de terre.
      On se méfie de ton trésor,
      Ton étoile d’or…  »

      Faute d’avoir un champ de blé,
      L’homme se mit à cultiver
      Son petit champ dedans sa tête.
      On le vit scribe et puis docteur
      Puis violoniste et professeur,
      Peintre, savant ou bien poète.

      « Tu fais du bruit, tu vends du vent.
      T’as trop d’idées ou trop d’argent.
      T’es un danger pour qui t’approche.
      On va te coudre sur la poche
      Ton étoile d’or…  »

      Et vint le temps des grands chasseurs,
      Des chiens d’arrêt, des rabatteurs.
      Ce fut vraiment la grande fête.
      Demandez-le aux bons tireurs :
      Avec l’étoile sur le coeur
      On traque beaucoup mieux la bête

      Et notre pauvre paysan
      Perdit sa femme et ses enfants
      Et puis le coeurr et puis la tête.
      Il n’avait plus que son trésor,
      Son étoile d’or…

      Alors il traversa la mer
      A la rencontre de sa terre.
      C’était ça ou bien se pendre.
      « Revendez-moi mon vieux désert.
      – Tu sais, ça va te coûter cher.
      – Tant pis : je prends !
      – Tu peux le prendre. »

      Le temps de tracer un sillon,
      Un coup de feu à l’horizon.
      Il bascula dans la poussière.
      Du sang par terre et, sur son front,
      Une étoile d’or,
      Une étoile d’or…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s