Ce blog est NOIR

C’est réellement arrivé !


Dans la riche capitale
de la Wallonie picarde,
les autorités communales
émues se demandent
quelle décision prendre.
Des habitants aisés,
et des commerçants
s’en viennent plaignant
de tous ces « essedéeffe « ,
ces pouilleux, ces mendiants
qui squattent les bancs publics.
.
Garder les bancs et chasser
tous ces va-nu-pieds, ces gueux.
Qu’ils aillent squatter ailleurs !
Mais ils vont revenir, c’est sûr.
.
Enfin l’idée lumineuse jaillit.
Supprimons les bancs publics !
Ça sert qu’à eux de logement,
l’entretien coûte de l’argent
à la commune et aux habitants.
De toute façon, les amoureux,
aujourd’hui c’est sur twitter
et facebook qui se bécotent.

sdf

Publicités

4 Réponses

  1. c’est vrai pas un amoureux ne passe plus par les bans publics!

    J'aime

    12 février 2017 à 6 h 39 min

    • Bonsoir Anne
       » bans  » tu l’as écrit de cette façon volontairement ? (  » publier les bans  » ) Si oui : Bien vu !
      Bises
      A bientôt
      F.

      Aimé par 1 personne

      12 février 2017 à 18 h 21 min

      • merci! bisous KO!

        J'aime

        12 février 2017 à 23 h 56 min

  2. KO ? j’espère que ce n’est que fatigue passagère ?
    Bisous
    F.

    J'aime

    12 février 2017 à 23 h 58 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s