Les vieux


Merci à Julie : Cette vidéo magnifique parce que VRAIE et exposée par une JEUNE fille devrait être diffusée sur tous les blogs …Moi , je le fais en hommage à ma grand-mère qui a fini sa vie dans ces conditions ……….Alors….Si vous vous sentez concernés ( nous seront tous vieux ) faites la passer.

 

Jacques Brel
Les vieux

Paroles et Musique: J. Brel/G. Jouannest 1964

Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux,
Même riches ils sont pauvres, ils n’ont plus d’illusions et n’ont qu’un cœur pour deux,
Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d’antan,
Que l’on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtemps,
Est-ce d’avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d’hier
Et d’avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières
Et s’ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d’argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends !

Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s’ensommeillent, leurs pianos sont fermés
Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter,
Les vieux ne bougent plus leurs gestes ont trop de rides leur monde est trop petit,
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
Et s’ils sortent encore bras dessus bras dessous tout habillés de raide
C’est pour suivre au soleil l’enterrement d’un plus vieux, l’enterrement d’une plus laide;
Et le temps d’un sanglot, oublier toute une heure la pendule d’argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend !

Les vieux ne meurent pas, ils s’endorment un jour et dorment trop longtemps,
Ils se tiennent par la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant;
Et l’autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n’importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer;
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s’excusant déjà de n’être pas plus loin,
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d’argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t’attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend .

Basta !


  Me suis encore éveillé extrêmement tard ! Pourquoi ?  La saison ? J’hiberne  comme certains animaux ? Parce que  dormir permet de ne pas penser , ou d’oublier les emmerdes des journées ? Possible aussi que j’aimerais ne plus m’éveiller , d’en finir ???

Je me demande si…..


Mes malaises, crises d’épilepsie qui reviennent ne sont pas le symptôme  d’une tumeur ?

tumeur cerveau, epilepsie Notre cerveau est constitué de neurones qui communiquent entre eux comme une sorte de courant électrique.

 

Si une tumeur se forme dans le cerveau, elle perturbe leur fonctionnement et cause une sorte de court-circuit. Une crise d’épilepsie peut alors se déclencher.
Quels sont les symptômes d’alerte ? « Ce sont des crises partielles c’est-à-dire qu’un seul membre sera touché puisque la tumeur ne touche qu’une partie du cerveau » précise le Dr Geffrelot. Ces crises durent généralement 1 à 2 minutes et peuvent être impressionnantes pour l’entourage. Elles doivent toujours être suivies médicalement.

En savoir plus sur http://www.medisite.fr/cancer-les-symptomes-tumeur-au-cerveau

Marseillaise de……


La Marseillaise de la Paix

De l’universelle patrie

Puisse venir le jour rêvé !

De la paix, de la paix chérie

Le rameau sauveur est levé (bis).

On entendra vers les frontières,

Les peuples se tenant les bras,

Crier : il n’est plus de soldats !

Soyons unis, nous sommes frères !

Refrain

Plus d’armes citoyens !

Rompez vos bataillons !

Chantez, chantons !

Et que la paix féconde nos sillons !

Quoi ! D’éternelles représailles,

Tiendraient en suspens notre sort !

Quoi ! Toujours d’horribles batailles

Le pillage, le feu, la mort (bis).

C’est trop de siècles de souffrance,

De haine et de sang répandu !

Humains, quand nous l’aurons voulu

Sonnera notre délivrance !

Plus de fusils, plus de cartouches,

Engins maudits et destructeurs !

Plus de cris, plus de chants farouches

Outrageants et provocateurs (bis).

Pour les penseurs quelle victoire !

De montrer à l’humanité,

De la guerre l’atrocité,

Sous l’éclat d’une fausse gloire !

Debout ! Pacifiques cohortes !

Hommes des champs et des cités,

Avec transport, ouvrez vos portes

Aux trésors, fruits des libertés (bis).

Que le fer déchire la terre,

Et pour ce combat tout d’amour,

En nobles outils de labour

Reforgeons les armes de guerre.

En trait de feu par vous lancée,

Artistes, poètes, savants,

Répandez partout la pensée.

L’avenir vous voit triomphants (bis).

Allez, brisez le vieux servage,

Inspirez-nous l’effort vainqueur

Pour la conquête du bonheur,

Ce sont les lauriers de notre âge.

Vite fait car………


Je suis K.O !

  D’abord parce que Manu est venu ce jeudi midi au lieu de mercredi  ( c’était prévu ) , et  du coup je suis  » déphasé  » ( il m’en faut peu , je sais ) ….Enfin , çà a été , il a bien mangé ( escalope de veau , pommes de terre et Haricots verts plus fromage , dessert et , bien sur , café ) . Nous avons parlé un peu : Il parait que Camille est  » insupportable  » ces derniers temps  ……

Etonnant : Pas de remarque sur mes cheveux longs , extra longs ! illustration-homme-cheveux-longs

Ensuite le froid accompagné d’une pluie froide lors de ma brève sortie quotidienne m’a donné une sorte de mal-être : Fiévreux, enrhumé  ( C’était tout de même un fort vent  lol ) . Du coup j’ai monté le chauffage au maximum  (bonjour la note E.D.F !) et ai passé l’après-midi et la soirée devant la télé ( De Maigret  à  » La liste de schindler  » ( ce dernier déjà vu , mais c’est un chef d’oeuvre à mon avis ) tiré d’une histoire vraie ….

Ensuite , j’ai revu mon imprimanteimprimante et……..Elle fonctionne !!!  çà parait insignifiant , mais être dominé , dépassé par une machine m’énerve au plus haut point ! En plus , avec tous les documents demandés par les administrations , je vais faire des économies ( plus besoin de payer chez mon  » cher  » buraliste  ) …Me suis même amusé à imprimer une photo de Camille via le P.C : Résultat = TOP .

L’effet spectateur……??


L’indifférence……

Je mets cette vidéo car je me sens concerné , je l’ai vécu  au moins deux fois  : C’était ( bien évidemment ) lors de crises épileptiques avec perte de conscience …..Une fois , alors que j’étais encore au lycée : A l’internat , nous avions droit à une sortie en ville chaque jeudi ; j’étais avec deux amis ( je pensais qu’ils étaient mes amis ) : Nous passions l’après midi à trainer dans la ville , les magasins, parcs etc…..Un jour, nous avons rencontré des filles , bien entendu  la  » drague  » battait son plein , c’est alors que le malaise survint : Comme à l’habitude je le sentis venir alors, je m’écartais un peu pour avaler un comprimé ( nous allions quitter le parc pour entrer dans le super-marché  ) , je du m’assoir sur un banc public  attendant que ça se passe ……Mes  » amis  » entrèrent dans le magasin , je restais là et…….perdis connaissance ……Je ne sais combien de temps je suis resté  » out  » , mais quand je revins à moi , personne n’était là !

Malgré un mal de tête lancinant , je retrouvais le chemin du lycée seul .J’y fut accueilli par  » Ben alors où t’étais passé , tu as raté des moments  » d’enfer  » avec les nana ? !!!  Aucun n’avais pensé que je pouvais avoir été malade bien qu’ils connaissent mon  » cas  »  : Indifférence complète .

L’autre , ce fut bien avant , j’étais plus jeune ; je venais d’apprendre que j’étais épileptique : Ce fut lors d’une  » sortie camping sauvage  » de quelques jours en compagnie de mon frère ( le militaire ) et de quelques amis . « Camping  » pour eux signifiais liberté , liberté de boire de l’alcool entr’autre ….Bref là encore j’eus un fort malaise alors que nous marchions en forêt ; j’étais en queue de la file : Je m’écroulais avec tous les effets de la crise ( bave , tremblements etc et perte de connaissance ) . Ils ne remarquèrent même pas mon absence ! Quand il revinrent  , la réaction de mon frère fut :  » ben alors tu as trop « picolé » ?  » ………Avec le temps , j’ai appris à gérer ce genre d’attitude : Admettre que les gens pourraient voir mourir quelqu’un dans la rue sans intervenir …On le vois de plus en plus souvent : Des personnes âgées se font agresser et personne n’intervient par exemple ….( Il y a tout de même des exceptions  heureusement )

  Ces  » leçons  » m’ont rendu différent , moins indifférent que la moyenne des gens je crois…..

Corbeau anonyme ?


 image-corbeau

  Utilisé surtout dans des scandales politiques et financiers, ou bien dans des affaires de mœurs, le terme de «corbeau» désigne un délateur à l’identité secrète.

Ce terme tire ses origines d’un film éponyme d’Henri-Georges Clouzot, sorti en 1943. Celui-ci raconte l’histoire d’un auteur de lettres anonymes signant ses courriers d’un dessin de corbeau. Le scénario était inspiré d’une histoire vraie qui s’est déroulée à Tulle (Corrèze), entre 1917 et 1922.

A l’époque, une femme jalouse avait envoyé une centaine de courriers non signés images-enveloppedénonçant l’infidélité ou la mauvaise conduite des habitants de la ville. Vêtue de noir pendant son procès, elle avait été comparée dans un journal à un «pauvre oiseau qui a replié ses ailes». D’où l’association avec l’oiseau de mauvais augure.

L’homme au coeur blessé….


 

Les paroles :

L’homme Au Coeur Blessé

Dans le jardin de l’homme au coeur blessé
L’herbe est brûlée pas une fleur
Sur l’arbre mort plus rien ne peut pousser

Rien que les fruits de sa douleur

Les quatre murs de sa maison n’abritent que l’absence
Où sont partis les compagnons avec leurs rires et leurs chansons
Où sont partis les compagnons avec leurs rires et leurs chansons

Parfois des larmes viennent abreuver l’herbe brûlée du souvenir
Mais quel soleil pourra-t-il réchauffer les jours enfuis ou à venir

Les quatre murs de sa maison n’abritent que l’absence
Où sont partis les compagnons avec leurs rires et leurs chansons
Où sont partis les compagnons avec leurs rires et leurs chansons

Jour après jour les jours s’en vont laissant la vie à l’abandon

Boooofff!


  Quelques mots sans intérêt avant de me coucher ( sauf si l’envie et l’inspiration me viennent pour visiter et commenter quelques blogs que j’aime )  : Je ne sais si c’est le froid , l’âge ou ???? mais je me sens  nul !

   D’abord, je me suis offert  une imprimante il y a quelques jours  : imprimantejusqu’à cette nuit , elle fonctionnait bien mais là : Nada ! => Je verrais ça dans la semaine ou ….demanderais à Manu ( comme d’habitude ) .

  Le froid ( gel ) m’a dissuadé de toute sortie  : Même pas pour la dose de nicotine ! C’est peu dire => Je suis  » en manque  »  et ça, ce n’est pas bon pour moi : Ce  » stress  » pourrait amener un malaise  bahhhhh! A propos de sortie , je me suis aperçu que je ne suis pas passé chez le coiffeur depuis plus d’un AN !!!!illustration-homme-cheveux-longsEt par ce froid , ça attendra ! Idem pour ce qui est de sortir pour faire des courses : Je  » racle  » les fonds de placard et du congélateur ….placard-squelette

   Ceci dit , le froid n’a toujours pas incité Fripon à rentrer : Il est toujours dehors et…..vivant . ( il passe à la fenêtre )…….Voilà : Passionnant tout cela n’est ce pas ?

Le  » ras le bol  » s’insinue à nouveau en moi : Question d’habitude , je fais avec , m’accroche à quelques trucs  comme Camilleimg_20150427_094216 , pour continuer , continuer quoi ???