Utilisé surtout dans des scandales politiques et financiers, ou bien dans des affaires de mœurs, le terme de «corbeau» désigne un délateur à l’identité secrète.

Ce terme tire ses origines d’un film éponyme d’Henri-Georges Clouzot, sorti en 1943. Celui-ci raconte l’histoire d’un auteur de lettres anonymes signant ses courriers d’un dessin de corbeau. Le scénario était inspiré d’une histoire vraie qui s’est déroulée à Tulle (Corrèze), entre 1917 et 1922.

A l’époque, une femme jalouse avait envoyé une centaine de courriers non signés images-enveloppedénonçant l’infidélité ou la mauvaise conduite des habitants de la ville. Vêtue de noir pendant son procès, elle avait été comparée dans un journal à un «pauvre oiseau qui a replié ses ailes». D’où l’association avec l’oiseau de mauvais augure.