Ce blog est NOIR

Différent…..


Je découvre ! …………..Et je pense à ces enfants en cette période de fête , de Noël …..

L’Enfant différent

J’me cogne la tête contre les murs
J’fais des mouvements incontrôlés
J’entends tout l’temps comme des murmures
J’pars en avant, j’pars sur l’côté

Mes parents me disent pas grand-chose
Sauf que j’ai une maladie rare
Dont ils savent pas quelle est la cause
Mais qui m’empêche pas d’être peinard

Depuis tout p’tit, bébé, déjà
J’suis différent, j’sais pas pourquoi
Faut dire que, souvent, j’comprends pas
Pourquoi j’suis un enfant comme ça

J’parle pas beaucoup, je comprends rien
J’écoute mes vieux, pis j’oublis
Lorsqu’ils m’supplient d’me taire enfin
Après les larmes, après les cris

J’suis un enfant qu’on dit autiste
Telle est ma singularité
J’pense que ma vie est même pas triste
C’est ma vie, pour rien j’la changerais

J’vis comme dans une espèce de bulle
Et j’m’épanouis dans ma famille
Même si des p’tits cousins trop nuls
M’voient comme un chien dans un jeu d’quilles

J’suis partagé entre l’absence
L’indifférence de mon prochain
J’me réfugie dans le silence
Souvent j’me blottis dans un coin

Et puis j’dis rien pendant des plombes
Jusqu’à ce que mon papa déboule
Il a toujours peur que je tombe
Dans ce vertige qui le chamboule

Alors, j’pars la tête en arrière
Les yeux tout ouverts au grand ciel
M’arrive parfois d’faire des prières
J’ai bien un dieu, oui, mais lequel ?

J’suis un enfant qu’on dit autiste
Telle est ma singularité
J’pense que ma vie est même pas triste
Pour rien au monde, je la changerais

C’qui m’fait venir des larmes aux yeux
C’qui m’éblouit dans ma galère
C’est pas l’cinoche, c’est pas les jeux
Surtout quand les jeux, c’est la guerre

Non, c’qui bouscule mon quotidien
C’est d’écouter, d’entendre aussi
Un p’tit Prélude de Chopin
Du Mozart ou du Vivaldi

J’secoue ma maman comme une bête
J’pousse des colères pour qu’elle s’décide
A m’refiler toutes ses cassettes
Qui me font frissonner le bide

Alors, pour un temps, je m’évade
Loin des contraintes de la vie
De cette vie un p’tit peu crade
J’connais enfin le mot envie

J’suis un enfant qu’on dit autiste
Telle est ma singularité
J’pense que ma vie est même pas triste
C’est ma vie, pour rien j’la changerais

J’suis un enfant qu’on dit autiste
Telle est ma singularité
J’pense que ma vie est même pas triste
Pour rien au monde, je la changerais

Publicités

Une Réponse

  1. Des  » like  » c’est bien mais un commentaire , une simple opinion aurait été mieux
    Merci tout de même

    J'aime

    1 janvier 2017 à 22 h 53 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s