Ce blog est NOIR

Pas cancérigène, mais……


Explosive  : ( je prèfère mourir de mort lente à cause de mes clops classiques )

   Mercredi après-midi, à New York, Otis Gooding se trouvait derrière le comptoir de la cave à vin pour laquelle il travaille. Tout d’un coup, alors qu’il discutait avec des collègues, sa cigarette électronique a explosé, raconte CNN . Les images de vidéo-surveillance montrent l’homme de 31 ans sauter à la vue des étincelles jaillissant de sa poche et tenter de se débarrasser de la cigarette électronique.

Otis Gooding souffre de brûlures au troisième degré. Il a été brûlé à la jambe, à la cuisse et à la main, selon son avocat Sanford Rubenstein. Admis à l’hôpital, il devait subir une opération. «Malheureusement, il n’y avait pas grand chose à faire à part appeler les secours», a expliqué John Lee, un autre employé du magasin. «Otis s’est aspergé d’eau jusqu’à ce qu’une ambulance arrive».
Plusieurs accidents de ce type se sont déjà produits aux Etats-Unis cette année. La France n’est bien sûr pas en reste. Le mois dernier, un Toulousain avait été brulé au deuxième degré par la batterie de sa cigarette électronique. Les images spectaculaires de l’explosion avaient été filmées par la caméra de la surveillance de la boîte de nuit devant laquelle il se trouvait.

Publicités

2 Réponses

  1. C’est sur que c’est assez catastrophique ce genre d’accident ..
    mais pour une morte lente certes mais après avoir vue mon père mourir a cause de la cigarette, cela a été souvent angoissant pour lui et très handicapant vers la fin de sa vie

    J'aime

    25 novembre 2016 à 0 h 53 min

    • Je sais Rachel ….Malheureusement , cette cochonnerie est la cause de nombreuses maladies dont des cancers , il ne faudrait jamais commencer car c’est une drogue ( en vente libre ! ) ….Manu s’est mis à la cigarette électronique il y a plusieurs années déjà , il m’a poussé à essayer , mais……sans résultat . (Quand je suis chez lui , je ne fume pas à l’intérieur => je fume moins …..). Mon père aussi a stoppé il y a très longtemps …..
      Ceci dit, je ne suis pas sur que le placébo qu’est la cigarette électronique soit moins nocive …..


      DANGER – Des chercheurs ont découvert que la vapeur des e-cigarettes contenait une substance cancérogène à des taux bien plus importants que les cigarettes classiques.

      22 janv 2015 12:07

      Vapoter serait bien pire que de fumer. Dans une étude publiée le 22 janvier dans The New England Journal of Medicine , des chercheurs mettent en garde contre les cigarettes électroniques : la vapeur inhalée serait cinq à quinze fois plus cancérogène que la fumée de cigarette classique. En effet, en vapotant, vous aspirez une importante quantité de formaldéhyde, classé depuis 2004 comme « une substance cancérogène avérée pour l’homme » par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ).

      Cette substance est également contenue dans les cigarettes classiques, mais on pensait jusqu’à présent que les e-cigarettes en étaient exemptées puisqu’aucune combustion ne venait libérer les substances chimiques toxiques. Sauf que les agents chimiques contenus dans l’e-liquide des cigarettes électroniques forment, en réaction avec l’oxygène chauffé au maximum (5 volts), du formaldéhyde. Et pas qu’un peu.

      Les conditions des mesures critiquées

      Ainsi, inhaler trois millilitres d’e-liquide revient à absorber 14 milligrammes de formaldéhyde. Comme si vous aviez fumé cinq paquets de cigarettes. « Une nouvelle preuve que les cigarettes électroniques ne sont pas inoffensives », appuie David Peyton, professeur de chimie à l’université de Portland qui a participé aux recherches.

      De son côté, l’industrie de l’e-cigarette a contesté les résultats de l’étude, soulignant que les mesures ont été prises dans des conditions irréalistes. Sur la National Public Radio , Gregory Conley, de l’American Vaping Association, explique que, « si vous appuyez sur le bouton d’une e-cigarette pendant cent secondes, vous pourriez potentiellement produire cent fois plus de formaldéhyde que vous n’en absorberiez avec une cigarette. Mais personne ne vapoterait dans ces conditions, parce qu’en une seconde cela provoquerait une gêne dans les poumons ».

      Vapoter ainsi, c’est comme faire trop cuire un steak : « Je peux mettre un steak sur le grill pendant dix-huit heures et ce steak sera plein de substances cancérogènes. Mais ce steak sera devenu un filtre à charbon, personne ne voudra le manger. » Même constat pour Peter Hajek, directeur de la division sur le tabagisme à la faculté de médecine et dentisterie de Londres, cité par l’AFP : « Quand les fumeurs de cigarettes électroniques surchauffent le liquide, cela produit un goût âcre désagréable, ce qu’ils évitent de faire. » Ne vous enflammez donc pas outre mesure pour l’e-cigarette.

      J'aime

      25 novembre 2016 à 1 h 13 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s