Je m’en vais………


– Je m’en vais maintenant dormir essayer , ne pas/plus penser…..

-Je m’en irais la 1ère semaine de septembre ( mercredi soir ? ) chez Manu et Lise pour garder ……la maison et…..les chiens ….Ils sont gentils les chiens mais…..

Seyko et ?? la petite chienne

Seyko et ?? la petite chienne


Camille , ma petite fille me manque et…….elle , veiller sur elle , la  » garder  » ; j’aimerais bien…..

IMG_20150331_202219

 Enfin ,j’aime mon fils  et il me le rend bien alors…..

Aux écrivains , poètes….internautes désabusés ……


Ne déchire pasP1000322
Il faut publier
Tu peux publier
Tu en a le droit
Publier même sans
Editeur tordu
Leurs sous-entendus
Et leurs boniments
Publier fait peur
Quand on ne sait pas
Qu’il suffit crois-moi
D’un bon imprimeur
Ne déchire pas

 

Moi je les lirai
Tes perles de nuit
Venues de sursis
Où tu ne dors pas
Je crierai tes vers
Sur la scène d’Alfort
Et même d’Astaffort
Devant Dieu le père
Je boug’rai des dolmens
Pour qu’on parle de toi
De cette nouvelle voie
Que les gens comprennent
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas

Ne déchire pas
Qui retrouverait
Ces mots condensés
Que tu écris là
Je te parlerai
De ces savants-là
Qui ont eu cent fois
Des oeuvres refusées
J’te f’rai rencontrer
C’lui par hasard roi
Quand Gallimard pas-
Sa sans le signer
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas

On a vu souvent
Destinés au feu
Des feuillets maintenant
Qu’on dit fabuleux
Il est paraît-il
Des vers brûlés
Qui feraient trembler
Plus d’une jeune fille
Après l’purgatoire
Où personne n’y croit
Le rouge et le noir
Ne s’impose-t-il pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas

Ne déchire pas
Tu ne vas plus douter
Tu ne vas plus compter
Sur tout leur tralala
Tu vas t’éditer
C’est ça l’avenir
Tu vas leur montrer
Qu’on peut s’en sortir
Et même réussir
A sortir de l’ombre
L’ombre de ces nains
L’ombre de ces requins
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas

Par curiosité………


   » A tire larigot  »

On emploie assez souvent cette expression ici et dans ma région d’origine avec le sens : ….

En grande quantité, énormément ou même excessivement.

Origine :

Cette expression semble apparaître au début du XVIe siècle et n’était associée à l’époque qu’au verbe ‘boire’.

Ici, tirer veut dire « faire sortir un liquide de son contenant » (donc du vin de sa bouteille ou de son fût, par exemple).
A tire voulait dire « sans arrêt, d’un seul coup ».Résultat de recherche d'images pour "boire " à tire-larigot " illustrations"
Reste à comprendre le pourquoi du larigot.
Mais là, l’origine reste controversée.

La seule certitude, c’est que cette chose était une petite flûte.
L’expression vient-elle du fait que les flûtistes avaient, depuis très longtemps, la réputation d’être de grands absorbeurs de liquides variés ?
Vient-elle d’un amalgame avec l’ancienne expression « flûter pour le bourgeois » qui voulait dire « boire comme un trou » ?
Ou bien a t-elle des sous-entendus paillards, très répandus à l’époque, où on imagine bien ce que pouvait désigner ‘tirer sur une flûte’ (d’ailleurs, la ‘turlute’ est une abréviation de ‘turlututu’ qui était aussi une flûte) ?
A moins qu’on ait simplement comparé à une flûte la bouteille de laquelle le soiffard tire le liquide en quantité ?

Cette absence de certitude sur l’usage de ce mot ne permet pas non plus d’expliquer pourquoi c’est le larigot qui a été privilégié dans l’expression qui aurait aussi bien pu être à tire-flûte ou bien à tire-pipeau, par exemple.

Il y aurait aussi une autre explication:(Larousse du XXe siècle) :
Dans la cathédrale de Rouen se trouvait une très lourde cloche nommée ‘La Rigaud’ ou ‘La Rigaude’Résultat de recherche d'images pour "cloches d'èglise illustrations" (selon certains, parce qu’offerte à la ville par l’archevêque Eude Rigaud au XIIIe siècle). En raison de ses dix tonnes, elle était extrêmement difficile à mettre en branle et à faire sonner.
Ses sonneurs étant très vite assoiffés par l’effort intense à fournir sur les cordes, ils devaient vite boire ‘à tire la Rigaud’, qui se serait ensuite transformé en tire-larigot.