Ce blog est NOIR

Toujours d’actualité….?


Justice j’écris ton nom

On les aime bien les proprios
Mais on a b’soin d’un logement
On on vous cass’ra pas le frigo
Passez si vous avez l’ temps

Propriété, ton DROIT est le plus sacré
Mais il suffit d’un pied de biche
Pour viv’ comme si on était riche
Justice j’écris ton nom

Tell’ment d’ résidences secondaires
Fermées plus d’ trois cents jours par an
Y’a même des résidences tertiaires
Ouvertes quelques heures seulement
Et faudrait qu’on vive sous des ponts
Alors qu’elles moisissent leurs maisons
Justice j’écris ton nom

Tandis qu’on campait dans l’ coin
Des anglais nous ont invités
Ils nous ont dit on part demain
Le lend’main on s’est installé
Les voisins nous ont cru de bonne foi
pensaient qu’on louait sérieusement
Tout s’ passa bien durant six mois
Mais les english c’est énervant
Sont revenus avant l’ trois août
Virés quasi nus sur la route

Propriété, ton DROIT est le plus sacré
Mais il suffit d’un pied de biche
Pour viv’ comme si on était riche
Justice j’écris ton nom

On en a causé aux amis
On s’est créé l’association
Pour qu’on donne aux Hommes sans logis
Des clés qui ouvrent ces maisons
Ça pourrait s’ passer sans menace
Notre idée plait pas aux rapaces
Justice j’écris ton nom

On s’ veut des squatters honnêtes
On a des contrats d’occupants
oui mais les proprios nous jettent
Alors faut bien faire autrement
La France a trop de maisons vides
Tandis qu’ des gens vivent dans les rues
Pas b’ soin d’ bâtir des pyramides
Mais ils le refusent nos élus
Seraient-ils des propriétaires
De résidences secondaires

Propriété, ton DROIT est le plus sacré
Mais il suffit d’un pied de biche
Pour viv’ comme si on était riche
Justice j’écris ton nom

Comment convaincre les proprios
Qu’ les fenêtres ouvertes c’est la vie
Qu’ le partage c’est encore plus beau
Je te loge à titre gratuit
On invente pas d’ nouveau modèle
Sans choquer la carte Vermeille
Justice j’écris ton nom

Apprenez que même les murs
Ont aussi besoin de la vie
Abandonnés ils se fissurent
Plafonds infestés d’souris
Oui les ouvrir c’est les sauver
n’en déplaise aux héritiers
N’en déplaise aux gouvernements
Au ministère du logement
Et quand les gendarmes nous emmènent
Ils nous logent comme logeait Diogène

Propriété, ton DROIT est le plus sacré
Mais aux Hommes sans toit les clés
Des maisons inoccupées
Justice j’écris ton nom

Président écoute not’ chanson
On baissera pas la pression
Plutôt que la consommation
Faut taxer l’inhabitation
Quand droit au logement exclu
Au chateau, chahut

L’auteur ? …………Je chercherais …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s