Le compte en banque sans banque fait un tabac !


  Tout à l’ heure , je suis passé chez mon buraliste  pour acheter ma dose de nicotine habituelle , paresse oblige , comme le distributeur de billets proche de chez moi est H.S depuis quelques jours  ,je lui demandais si je pouvais payer avec ma carte bancaire , pas de problème m’a-t-il répondu  en ajoutant que je pourrais bientôt ouvrir un compte bancaire chez lui ????? Surpris , je lui ai demandé des explications et :……

Lancé début 2014, le Compte-Nickel commercialisé chez les buralistes comptait 213.000 clients fin 2015. Soit trois fois plus qu’un an auparavant. Il vise la barre des 500.000 comptes ouverts en 2016.

Alors que les tarifs bancaires vont fortement grimper en 2016, notamment sous l’effet de la hausse des frais de tenue de compte dans la plupart des établissements, le compte «sans banque» lancé début 2014 par la Financière des Paiements Electroniques (FPE) poursuit son développement à vitesse grand V. Le Compte-Nickel, qui s’ouvre en cinq minutes chez un buraliste, comptait 213.000 utilisateurs au 31 décembre 2015, soit une progression de 209% sur un an. Objectif atteint pour ses fondateurs qui visaient la barre des 200.000 clients en 2015. Ce compte de paiement alternatif avait séduit près de 69.000 clients lors de sa première année. Sur le seul quatrième trimestre de 2015, il a raflé plus de 53.200 nouveaux clients.

«L’activité est très dynamique depuis cet automne où le rythme d’ouvertures de comptes est passé de 10.000 par mois avant l’été à plus de 13.000 en septembre et 18.000 en fin d’année», se félicite la FPE dans un communiqué. «L’annonce par plusieurs réseaux bancaires de la facturation de la tenue de compte contribue à dynamiser les ouvertures Compte-Nickel en début d’année.» De fait, ce mardi, le décompte réalisé en direct sur le site de la société affiche près de 220.000 ouvertures de comptes. La FPE entend atteindre 500.000 clients en 2016, soit une «conquête globale» de 300.000 nouveaux clients cette année. «Le rythme d’installation de nouveaux points de vente devrait s’accélérer pour atteindre 2300 buralistes équipés en fin d’année.» Quelque 1144 buralistes proposent aujourd’hui ce service.