Ce blog est NOIR

 » Non aux licenciements « 


  Quand je suis sorti comme chaque jour cette après-midi , sur les vitrines de tous les magasins, se trouvait une affiche où était noté  » Non aux licenciements  » et tous parlaient d’une manifestation : La principale usine de Lurcy-Lévis ( pratiquement la seule )  prévoie des licenciements pour raisons économiques ( baisse du chiffre d’affaire )

 

  Mobilisation générale contre les suppressions de postes à Diam (Decor-Etalage )

  ( Là où travaille Emmanuel )

  Les salariés de Diam invitaient les élus, les commerçants et la population lurcyquoise à venir soutenir leurs revendications, ce vendredi , à 17 heures, place de la Mairie. « La mort de Diam, c’est la mort de Lurcy-Lévis », soulignent les salariés…

Plus de 400 manifestants contre le plan social à Lurcy-Lévis
  Un cortège qui s’étendait sur 150 mètres environ.

 

La mobilisation civile pour soutenir l’entreprise Diam gagne de l’ampleur à Lurcy-Lévis. En fin d’après-midi, une manifestation a rassemblé entre 400 et 450 personnes place de la mairie.

Depuis le début du mois, les salariés de Diam organisent des rassemblements contre un plan social prévoyant des suppressions de postes au sein de l’entreprise Diam (ex Décorétalage).

  Vers 17 h 30, un cortège s’est formé au départ de la mairie pour aller rejoindre la salle de réception du stade Emile-Maurice, pour les discours des élus et syndicalistes.
Également présents de nombreux élus locaux et les députés, Guy Chambefort pour l’Allier et Yann Galut du Cher, ainsi que Corinne Trebosc, conseillère départementale, ce qui souligne l’importance des élus aux conséquences que pourrait produire ces suppressions de postes dans Lurcy-Lévis et les villages avoisinants, un coup dur pour l’économie locale.

  Diam Lurcy, qui emploie 156 personnes en CDI, a accusé une perte de chiffre d’affaires de 30 %, expliquait le directeur, Yann Chaudet, dans les colonnes du journal   » La montagne  » le 10/03

 

Publicités

2 Réponses

  1. Un contexte difficile surtout avec la situation économique et l’offre et la demande

    J'aime

    26 mars 2016 à 0 h 30 min

    • Bonsoir Rachel
      Oui ,d’autant plus que cette entreprise fabrique des présentoirs pour parfums et autres produits de  » luxe  » …..Alors de nos jours , les boutiques de luxe çà ne marche pas fort .
      F.
      Ce qui m’inquiète là dedans , c’est Manu évidemment : Si la boite ferme ….Il va devoir chercher du travail ailleurs ( pas à Lurcy car il n’y a rien ! ) et çà alors qu’ils viennent de vraiment s’installer Lise et lui ( la maison et Camille ! ) ….Enfin….On verra .

      J'aime

      26 mars 2016 à 0 h 59 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s