Ce blog est NOIR

Est ce que çà vaut encore la peine ???


Il est accusé de complicité dans la mort de dizaines de milliers de personnes. Le procès de Reinhold Hanning, ancien gardien d’Auschwitz âgé de 94 ans, s’ouvre jeudi 11 février en Allemagne, plus de 71 ans après la libération du camp par l’Armée rouge.

D’emblée, l’ancien garde sera confronté aux témoignages de plusieurs survivants de la Shoah. Reinhold Hanning, dont l’état de santé ne permet que deux heures d’audience par jour, encourt 3 à 15 ans de prison – une menace essentiellement symbolique vu son âge – pour avoir été complice de la mort d’au moins 170 000 personnes entre janvier 1943 et juin 1944.

Un « rouage » de l’extermination

Reinhold Hanning est le troisième accusé d’une vague de procédures tardives entamées avec la condamnation en 2011 de John Demjanjuk, ex-gardien de Sobibor, puis celle l’an dernier d’Oskar Gröning, ex-comptable d’Auschwitz. Deux autres anciens SS seront jugés fin février à Neubrandenburg puis mi-avril à Hanau.

Comme pour Demjanjuk et Gröning, condamnés avant lui, le parquet ne reproche à Reinhold Hanning aucun geste criminel précis mais l’accuse d’avoir été l’un des « rouages » de l’extermination. A la différence des précédents procès, l’accusation ne se limite plus aux meurtres dans les chambres à gaz, mais englobe les exécutions sommaires et « l’extermination par les conditions de vie ».L'entrée du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, le 3 octobre 2015, en Pologne.

Membre des Totenkopf

Jeune ouvrier engagé à 18 ans dans les Waffen SS, parti combattre dans les Balkans puis sur le front russe, Hanning a été transféré début 1942 à Auschwitz. Il était membre des Totenkopf, une unité SS sanglée dans un uniforme à tête de mort.

« L’âge n’a pour moi aucune importance », martèle depuis des années le procureur de Dortmund, Andreas Brendel, qui portera l’accusation contre Hanning, estimant que l’Allemagne « doit aux victimes et à leurs proches » de poursuivre jusqu’au bout les crimes du IIIe Reich.

Publicités

10 Réponses

  1. Je crois que la bonne question est  » Est-ce qu’il mérite d’être face à la justice?  »
    Mon simple avis comme toujours …..

    J'aime

    12 février 2016 à 3 h 56 min

    • C’est la question que je me pose : Je pense qu’il ne faut pas oublier ces horreurs ne serait ce que pour en avoir bien conscience dans toutes les générations afin que çà ne se reproduise pas , mais dépenser de l’énergie , du temps et de l’argent pour poursuivre et juger un vieillard ???? Et le loger , nourrir gratuitement jusqu’à sa mort ….. C’est une question que je me pose assez souvent en voyant la montée des partis d’extrême droite / néo nazi ici et en Europe ….

      J'aime

      12 février 2016 à 4 h 32 min

  2. Question à $100 000 Ça……
    Pas vraiment… Jugé et incarcéré pour que ses derniers jours soient le souvenir des derniers jours de tous les victimes de ses propres décisions.

    J'aime

    12 février 2016 à 5 h 08 min

    • Si c’était réellement çà je serais d’accord , mais il n’y aura aucun rapport entre les conditions de sa détention et celles de ses victimes ….
      Non , comme je l’écris ( et qui est contre mes convictions ) je pense qu’il doit être exécuté . Là il va finir ses jours coool , bien nourri ,soigné etc….. Aucun rapport à ce qu’il a fait subir aux déportés …..

      J'aime

      13 février 2016 à 2 h 46 min

      • Effectivement, vue de cette façon….. Mais les droits de l’homme ne permettront pas ce châtiment pour répondre à ses crimes.

        J'aime

        13 février 2016 à 15 h 27 min

  3. Je pense que pour les familles dont les proches ont été touchés par ses horreurs oui, cela en vaut la peine. Si rien n’est fait, il aurait pu vivre toute sa vie sans être puni pour ce qu’il a fait??

    J'aime

    12 février 2016 à 10 h 54 min

  4. Il n’y a pas d’âge limite pour faire face a ses actes .. même s’il est vieux et espérant qu’il ai toute sa tête pour faire face a la justice

    Aimé par 1 personne

    12 février 2016 à 11 h 04 min

  5. Je crois que ma remarque a été mal interprétée : Bien sur , on reste responsable de ses actes toute sa vie , quelque soit la durée de cette vie ….Cependant , la remarque de nuage ( rachel ) par exemple est pertinente : A 94 ans ( ou plus lors de son jugement ) , aura -t-il toutes facultés pour faire face à la justice ? La sénilité fera peut-être qu’il ne saura même plus de quoi on parle ….
    Au risque de paraitre cruel , d’aller contre mes convictions , je pense qu’il serait mieux et moins onéreux pour la société , de l’exécuter …..sur le champ ( comme on l’a vu faire par les services Israéliens )

    P.S : Il est bien précisé que vu son âge il ne risque QUE 3 à 5 ans de prison ! Au regard des atrocités commises , c’est peu …..et symbolique .

    J'aime

    13 février 2016 à 0 h 32 min

    • effectivement cela va a l’encontre de tes principes .. la peine de mort

      J'aime

      13 février 2016 à 0 h 39 min

      • çà , je ne peux le nier …..Mais dans ce genre de cas , je fais une exception et sans problème de conscience .

        J'aime

        13 février 2016 à 1 h 21 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s