Quand c’est fini …..çà recommence ! grrrr


   Encore un malaise !!!! Pfffff ras le bol …

Sans raison ( pas de souci particulier , pas fatigué ???) …Mais cette saleté a nécessité la prise d’un valium …..j’ espérais que çà allait s’arrêter sans drogue mais….

  Résultat : Pas sortis du tout ( même pas pour les cigarettes ! ) et un mal de tête ,comme d’habitude . 

Si je me couche maintenant , je ne dormirais pas  alors….

J’avais prévu mais…..


Je m’étais promis de monter faire quelques achats au super-marché  , mais un mal de tête  » carabiné  » et un temps froid et pluvieux m’en ont dissuadé  ! Résultat de recherche d'images pour "illustration magasins sous la pluie" Résultat , j’ai mangé des conserves , bahhh çà conserves les conserves …?

Ensuite , booof rien , la routine ….Vautré dans le canapé , j’ai regardé pour la xème fois   » la guerre des monde  » tiré du roman de H.G Wells …

Il y a une anecdote liée à ce roman / film :

En 1938, l’adaptation radiophonique par Orson Welles de La Guerre des mondes sur la radio américaine Columbia Broadcasting System (CBS) fit croire à un grand nombre d’auditeurs qu’une véritable invasion martienne avait lieu.

À l’époque, Orson Welles adaptait et mettait en scène des classiques de la littérature dans une émission intitulée Mercury Theater on the air, avec une troupe de théâtre. Alors qu’il souhaite adapter une œuvre de science-fiction, il choisit La Guerre des Mondes de l’écrivain Herbert George Wells (H. G. Wells).

La pièce était constituée d’une succession de flashs d’information, interviews, et reportages en direct. Orson Welles avait poussé au plus loin le réalisme de la mise en scène : bien qu’étant annoncé au début de la diffusion comme l’adaptation d’un livre, le programme débute par un bulletin météo, puis une séquence musicale brutalement interrompue par des brèves relatant d’étranges explosions sur Mars.

En écoutant l’enregistrement de cette pièce, on comprend aisément que des auditeurs arrivant en cours de programme aient pu paniquer et croire à une véritable invasion extra-terrestre : des personnes appelèrent la police, persuadées d’avoir vu des Martiens !
Le lendemain et durant plusieurs jours, les journaux firent écho de scènes de panique, même s’il est en réalité difficile d’étudier réellement leur ampleur1.

Orson Welles gagna en tout cas une popularité immédiate à Hollywood, ce qui lui permit de réaliser plusieurs films dont l’incontournable Citizen Kane.