Il y a environ 20 ans déjà j’avais lu ce texte dans un livre de F.Cavanna


Après ce billet , j’essaie de ne plus parler de cet horrible attentat , je n’oublierais pas pour autant bien sur ….Au contraire , mes convictions d’anti violence et d’athéisme  n’en sont que plus fortes ….

Mr Cavanna l’avait dit ( prémonition ?)

 

Le vingt et unième siècle sera un siècle de persécutions et de bûchers.

Lettre ouverte de François Cavanna aux culs-bénits :

Lecteur, avant tout, je te dois un aveu. Le titre de ce livre est un attrape-couillon. Cette « lettre ouverte » ne s’adresse pas aux culs-bénits. […]

Les culs-bénits sont imperméables, inoxydables, inexpugnables, murés une fois pour toutes dans ce qu’il est convenu d’appeler leur « foi ». Arguments ou sarcasmes, rien ne les atteint, ils ont rencontré Dieu, il l’ont touché du doigt. Amen. Jetons-les aux lions, ils aiment ça.

Ce n’est donc pas à eux, brebis bêlantes ou sombres fanatiques, que je m’adresse ici, mais bien à vous, mes chers mécréants, si dénigrés, si méprisés en cette merdeuse fin de siècle où le groin de l’imbécillité triomphante envahit tout, où la curaille universelle, quelle que soit sa couleur, quels que soient les salamalecs de son rituel, revient en force partout dans le monde. […]

O vous, les mécréants, les athées, les impies, les libres penseurs, vous les sceptiques sereins qu’écœure l’épaisse ragougnasse de toutes les prêtrailles, vous qui n’avez besoin ni de petit Jésus, ni de père Noël, ni d’Allah au blanc turban, ni de Yahvé au noir sourcil, ni de dalaï-lama si touchant dans son torchon jaune, ni de grotte de Lourdes, ni de messe en rock, vous qui ricanez de l’astrologie crapuleuse comme des sectes « fraternellement » esclavagistes, vous qui savez que le progrès peut exister, qu’il est dans l’usage de notre raison et nulle part ailleurs, vous, mes frères en incroyance fertile, ne soyez pas aussi discrets, aussi timides, aussi résignés !

Ne soyez pas là, bras ballants, navrés mais sans ressort, à contempler la hideuse résurrection des monstres du vieux marécage qu’on avait bien cru en train de crever de leur belle mort.

Vous qui savez que la question de l’existence d’un dieu et celle de notre raison d’être ici-bas ne sont que les reflets de notre peur de mourir, du refus de notre insignifiance, et ne peuvent susciter que des réponses illusoires, tour à tour consolatrices et terrifiantes,

Vous qui n’admettez pas que des gourous tiarés ou enturbannés imposent leurs conceptions délirantes et, dès qu’ils le peuvent, leur intransigeance tyrannique à des foules fanatisées ou résignées,

Vous qui voyez la laïcité et donc la démocratie reculer d’année en année, victimes tout autant de l’indifférence des foules que du dynamisme conquérant des culs-bénits, […]

À l’heure où fleurit l’obscurantisme né de l’insuffisance ou de la timidité de l’école publique, empêtrée dans une conception trop timorée de la laïcité,

Sachons au moins nous reconnaître entre nous, ne nous laissons pas submerger, écrivons, « causons dans le poste », éduquons nos gosses, saisissons toutes les occasions de sauver de la bêtise et du conformisme ceux qui peuvent être sauvés ! […]

Simplement, en cette veille d’un siècle que les ressasseurs de mots d’auteur pour salons et vernissages se plaisent à prédire « mystique », je m’adresse à vous, incroyants, et surtout à vous, enfants d’incroyants élevés à l’écart de ces mômeries et qui ne soupçonnez pas ce que peuvent être le frisson religieux, la tentation de la réponse automatique à tout, le délicieux abandon du doute inconfortable pour la certitude assénée, et, par-dessus tout, le rassurant conformisme. Dieu est à la mode. Raison de plus pour le laisser aux abrutis qui la suivent. […]

Un climat d’intolérance, de fanatisme, de dictature théocratique s’installe et fait tache d’huile. L’intégrisme musulman a donné le « la », mais d’autres extrémismes religieux piaffent et brûlent de suivre son exemple. Demain, catholiques, orthodoxes et autres variétés chrétiennes instaureront la terreur pieuse partout où ils dominent. Les Juifs en feront autant en Israël.

Il suffit pour cela que des groupes ultra-nationalistes, et donc s’appuyant sur les ultra-croyants, accèdent au pouvoir. Ce qui n’est nullement improbable, étant donné l’état de déliquescence accélérée des démocraties. Le vingt et unième siècle sera un siècle de persécutions et de bûchers. […]

 

Charlie

 

Dormir……


  Il est temps que je me couche et essaie de dormir ….J’espère y parvenir car j’en ai besoin….

Je me demande ce que Emmanuel va dire de l’attentat contre Charlie-hebdo ?

Je ne veux pas penser à ce que va en dire mon frère fasciste militaire. ( Il doit être ennuyé pour s’exprimer car il est raciste => Anti musulmans ( pour lui tous les  » non catholique- blancs  » sont à expulser de France au minimum ..) et il est aussi fasciste => Il va dire que si nous vivions sous un gouvernement d’extrême droite ce genre de chose n’arriverait pas !

Est ce qu’un jour viendra où les mots  » paix et fraternité »  seront mis en pratiques ?

Marre de cette violence , de ces inégalités ……Pauvre petite Camille que sera ton avenir ?

A ce soir …peut-être..

Ils ont tué la liberté d’expression


Capture d'écran, le 7 janvier 2015, de la page d'accueil de Charlie Hebdo

Cabu-rire-de-tout2

L’attaque ce matin n’a pas seulement ôté la vie de Wolinski, Charb, Cabu et des autres journalistes de Charlie Hebdo: elle menace l’essence même de notre démocratie, notre liberté d’expression, nos droits, notre humanité partagée.

Seule une poignée de personnes mal intentionnées jubile. À coup sûr, les terroristes et extrémistes de tous bords vont tenter d’utiliser ce drame pour diviser notre société, en jouant sur les peurs et les préjugés. Mais la tragédie de ce matin peut aussi nous rassembler comme jamais — cela ne dépend que de nous.

Si dans les prochaines 24h, aux quatre coins de France, nos voix ne font qu’une, que nous clamons tous ensemble notre solidarité et notre unité pour défendre la liberté de notre presse, notre diversité et notre tolérance, nous parviendrons à couvrir les discours haineux et le bruit des armes. Ne nous laissons pas diviser et réduire au silence.

 

Merci à Yann


Bien qu’athée et anarchiste , je respecte les croyants et surtout les enfants : Comme l’écrit si bien Yann , quelque soit nos convictions , le regard d’un enfant devant la crêche  les abolit toute….
Vous voulez  voir la tronche de ceux qui demandent le démontage des crêches de Noël, à Nantes et à Béziers. Voir en dessous le doux visage des bobos-gauchos anticléricos ? A se demander, si ces 2 crétins ont été gamins,  ont eu des gosses, et si d’aventure ils ont des petits enfants !Les deux qui font interdire les crèches Comment peut-on être aussi bête dans la façon de vouloir être fidèle à ses idées ? Comment peut-on être aussi intolérant et aussi extrémiste durant ces périodes de fêtes juste dans le but d’être soit-disant fidèle à ses opinion ...?

Rien qu’à voir leur tronche de faux culs, gauchos bobos, on comprend…

Ils sont libres penseurs ces oiseaux (voir l’affiche sur la porte) sûrement avec le fric de nos impôts, car je serais curieux de connaître  leur JOB… à ces COCOS…A mon avis ils ne doivent pas avoir les mains bien caleuses… mais plutôt bien sales pour écrire leur âneries et prendre le temps d’attaquer au tribunal une municipalité …
Tête des deux laïcards exrémistes qui ont fait interdire les crèches de Noël

 Surtout, n’hésitez pas à diffuser la photo de ces 2 têtes de rigolos pour que tout le monde les reconnaisse dans la rue ! Honte à eux !

« Si vous chassez le christianisme, vous aurez l’islam » dit le si controversé Zemmour naïf, car pour les multiculturalistes déguisés en laïcards, ce n’est pas un « si » conditionnel, mais une mission.

 Voici la tête des deux intégristes laïcards qui luttent pour l’instauration du multiculturalisme en détournant la loi sur la laïcité.
Ils pourchassent le christianisme comme des défroqués, au nom d’une laïcité qui n’a jamais demandé cela, parce qu’ils veulent détruire la démocratie, diluer la culture française parce que bourgeoise dans un multiculturalisme qui n’avance pas encore assez vite à leur goût.
 Etes-vous déjà entré dans un hôtel de ville qui pour la joie des grands et des petits expose une magnifique crèche de Noël ?
Avez-vous vu le regard émerveillé des enfants, le sourire des parents, l’air si attendri des grands parents, les appareils photos et les flashs ?
 Et ce serait un danger pour la laïcité ? A d’autres !
Ces laïcards qui ont fait interdire les crèches de Noël poursuivent un tout autre but que de mettre fin au danger que représentent ces sources de joie et de bonheur : ils sont là pour apporter leur contribution à la destruction d’une nation.
L’homme nouveau de Mao Tzeu Dong n’est pas loin derrière leur foulard rouge.
 Diffusez un max, la tronches de ces 2 gugusses, pour qu’on les reconnaisse

L’ Amitié….


Les deux amitiés.

Il est deux Amitiés comme il est deux Amours.
L’une ressemble à l’imprudence ;
Faite pour l’âge heureux dont elle a l’ignorance,
C’est une enfant qui rit toujours.
Bruyante, naïve, légère,
Elle éclate en transports joyeux.
Aux préjugés du monde indocile, étrangère,
Elle confond les rangs et folâtre avec eux.
L’instinct du cœur est sa science,
Et son guide est la confiance.
L’enfance ne sait point haïr ;
Elle ignore qu’on peut trahir.
Si l’ennui dans ses yeux (on l’éprouve à tout âge)
Fait rouler quelques pleurs,
L’Amitié les arrête, et couvre ce nuage
D’un nuage de fleurs.
On la voit s’élancer près de l’enfant qu’elle aime,
Caresser la douleur sans la comprendre encor,
Lui jeter des bouquets moins riants qu’elle-même,
L’obliger à la fuite et reprendre l’essor.

C’est elle, ô ma première amie !
Dont la chaîne s’étend pour nous unir toujours.
Elle embellit par toi l’aurore de ma vie,
Elle en doit embellir encor les derniers jours.
Oh ! que son empire est aimable !
Qu’il répand un charme ineffable
Sur la jeunesse et l’avenir,
Ce doux reflet du souvenir !
Ce rêve pur de notre enfance
En a prolongé l’innocence ;
L’Amour, le temps, l’absence, le malheur,
Semblent le respecter dans le fond de mon cœur.
Il traverse avec nous la saison des orages,
Comme un rayon du ciel qui nous guide et nous luit :
C’est, ma chère, un jour sans nuages
Qui prépare une douce nuit.

L’autre Amitié, plus grave, plus austère,
Se donne avec lenteur, choisit avec mystère ;
Elle observe en silence et craint de s’avancer ;
Elle écarte les fleurs, de peur de s’y blesser.
Choisissant la raison pour conseil et pour guide,
Elle voit par ses yeux et marche sur ses pas :
Son abord est craintif, son regard est timide ;
Elle attend, et ne prévient pas…..

 

Auteur ??????

Toujours au même point….


   Si ce n’est le fait ( sans intérêt ) que j’ai en fin réussi à joindre mes parents au téléphone : Je n’ai pas bien compris , c’est dire mon état ! Ils ont changé d’opérateur ou je ne sais quoi => pas de téléphone pendant plusieurs jours …

Jour froid et pluvieux et ……brumeux dans ma tête ….Bref ; out moi ! De plus en plus envie de stopper ……..Un autre moment peut -être ??????

 

Je récupère ….lol


Pffffff ! Dur de vieillir ! Je suis fatigué et toujours enrhumé cette nuit  ….Comme prévu , je me suis enfin décidé à monter au super-marché pour faire les achats vitaux ( toujours pas trouvé de cadeau pour Camille ) , mais en montant , le vent froid était contre moi  en 3/4 d’heure environ , j’avais terminé mes achats  ; je suis donc reparti avec deux cabas pleins…..Et…..en redescendant : Le vent froid avait changé de sens : Il était contre moi pffff…..bref , je suis rentré fatigué et tremblant de froid …..=> un bon café chaud , puis j’ai téléphoné à mes parents , mais ……personne ! Là , je suis inquiet j’espère que personne n’est malade ….Je réessaierais demain.

   Pour l’instant , je vais regarder la télé et….certainement me coucher relativement tôt ….

Si je ne parviens pas à dormir ,  je repasserais sur les blogs amis .

2015…


    La nouvelle année a commencé il y a une 1/2 heure environ….Que me réserve -t-elle ?  Nous verrons…Une chose est sur : Si je suis apte à le faire , je continuerais à débiter ici mes banalités quotidiennes ……

Ainsi : Ce 31 décembre n’eut rien de particulier……Pas d’excès alimentaire lol , la routine …Bien sur , chaque commerçants ( tabac, boulangère etc….) m’a offert le traditionnel calendrier ; de quoi en mettre un dans chaque pièce,recoin de l’appartement  lol Sinon , le froid m’a dissuadé de monter au super-marché ce qui fait que je n’ai toujours pas de cadeau pour Camille ni pour ses parents et……Pratiquement plus rien à manger…..Bahhh ; pain, beurre ,café et cigarettes suffiront à ma survie jusqu’à la reprise  » normale des jours « …..

Il y a tout de même un petit rien qui m’a fait plaisir , amusé : Quand je suis allé acheter le pain , la petite fille était dans la boutique avec la boulangère ,sa maman….Et me voyant entrer , elle dit à sa mère :  » Maman , je vais chercher le pain de  » monsieur voisin «   ?  lol ….Et elle est revenu avec mes deux baguettes qu’elle m’a tendu avec un joli sourire ; bien sur , je lui ai dit  » merci mademoiselle  » en lui tendant l’argent qu’elle prit avec un sourire mais ….gênée , elle se tourna vers la patronne pour savoir que me rendre ….Bref , ce n’est rien ……mais…..Moi , il me faut peu de chose pour être touché……