çà ne m’était jamais arrivé !


   Il y a quelques jours , j’ai mis ici une vidéo et le texte d’une chanson magnifique  (  » les gens de peu  » ) d ‘ un auteur inconnu pour moi : Alain Nardino …..

Ce qui m’est arrivé : Ce poète /chanteur m’a répondu pour me remercier d’avoir mis cette chanson sur mon blog !!

Aussi , pour ceux et celles que ce genre de chanson / poésie intéresse …Je vous invite à visiter son blog : Vous ne serez pas déçus !!!=>> http://www.alainnardino.com

 

Dimanche………


     Le dimanche est encore plus vide que les autres jours de la semaine……Nul besoin , ni possibilité de clop ni pain acheter , alors pas de sonnerie matinale ( enfin  « matinale  » , c’est beaucoup dire étant donnée l’heure de mon lever habituel …)  ,ce qui fait que l’éveil fut très tardif  et sortir de dessous la couette très ardu ….( en plus pas de fripon pour me pousser à me lever ) ….

Première chose au lever : Le café carburant indispensable pour le moteur démarrer : Vidéo nulle ! file:///D:/photos/cafeti%C3%A8re

….humm noir et d’une demi baguette de pain beurrée avec une pointe de confiture : Je le savoure dans le silence…..La rue aussi est silencieuse …Il faut dire que la température bien en dessous de zéro n’incite pas à faire une petite promenade ….

Prévert :

Déjeuner du matin

Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café
Il a mis le sucre
Dans le café au lait
Avec la petite cuiller
Il a tourné
Il a bu le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler

Il a allumé
Une cigarette
Il a fait des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder

Il s’est levé
Il a mis
Son chapeau sur sa tête
Il a mis son manteau de pluie
Parce qu’il pleuvait
Et il est parti
Sous la pluie
Sans une parole
Sans me regarder

Et moi j’ai pris
Ma tête dans ma main
Et j’ai pleuré

Ensuite, la dose de nicotine nécessaire , elle aussi savoureuse  même si dangereuse ,voir cancéreuse  bahhhh…mourir pour mourir….autant prendre du plaisir.

Bien , passons aux choses sérieuses : Une douche chaude , des vêtements propres …( tiens , une lessive s’imposerait , bahhh demain? oui demain…)…Quelques tâches ménagères accomplies ( fait la vaisselle , passé l’aspirateur) , je m’affale dans le canapé dont l’assise aussi est affalée là où est l’emplacement de mon fessier marqué …..J’allume la télé après avoir longuement cherché la télé-commande ,  la veille , sur le bureau de l’ordinateur posée ! ( ce qui me fait penser que sans cette télé-commande , je ne saurais pas comment faire pour allumer , changer de chaine etc…..) Il faudrait que je m’intéresse à ce problème un de ces jours….

La télévision , c’est bien pour briser le silence ,avoir un bruit de fond …..Parfois un film , une série ,un documentaire attire mon attention Ainsi :

…..Elle a pris la place des livres devenus inaccessibles à mon esprit vieillissant…..

Sirotant un second café , je me pose la question du repas du soir ….Le réfrigérateur et les placards ne sont pas très garnis…..Bahhh , çà va il me reste un steak et des pommes de terre : Ce sera donc steak -frites suivi d’un morceau de camembert et d’un fruit plus un yaourt …Ce repas digéré , retour vers l’évier et re vaisselle….Puis allez , re canapé  /télé  ( une série qui me plait bien  :  » vérité oblige  » avec A. Dussolier ( sur  » chérie 25  » ) ….Et enfin ici à débiter ces imbécilités que personnes ne lira ….

Encore une heure et je me couche car demain , il faut absolument que j’aille faire les achats indispensables à ma survie

Par l’ opération du saint- esprit ?


Décidément , si même les nonnes se laissent tenter ……Le diable à encore de beaux jours devant lui lol ……….;

Hospitalisée pour des douleurs au ventre, une nonne accouche d’un petit garçon

Worshippers takes part in a candle-lit Corpus Domini procession, led by Pope Benedict XVI between the basilicas San Giovanni in Laterano and Santa Maria Maggiore, in Rome June 7, 2007. REUTERS/Chris Helgren (ITALY) - RTR1QKHA Worshippers takes part in a candle-lit Corpus Domini procession, led by Pope Benedict XVI between the basilicas San Giovanni in Laterano and Santa Maria Maggiore, in Rome June 7, 2007. REUTERS/Chris Helgren (ITALY) - RTR1QKHA Il ne s’agit pas d’une opération du Saint-Esprit. Soeur Roxana Rodriguez a été hospitalisée pour des crampes d’estomac, elle a finalement accouché, vendredi 23 janvier, d’un petit garçon de trois kilos et demi relate le Corriere della Sera. L’enfant a été nommée Francesco, comme le pape. Originaire du Salvador, la nonne de 32 ans vivait depuis 2012 dans un couvent aux abords de la ville de Rieti, dans le centre de l’Italie à 60 km à l’Est de Rome. Elle assure ne pas savoir qu’elle attendait un enfant.Contrainte de quitter l’ordre

Dans la presse italienne, la maman ne se sent pas coupable d’avoir succombé à la tentation, elle se réjouit au contraire de ce « cadeau de Dieu » et compte bien garder son fils pour l’élever. Elle raconte avoir désormais « plus l’étoffe d’une mère que d’une religieuse ». Roxana Rodriguez va donc devoir retourner à une vie séculière, l’évêque de Rieti demandant à la nonne de quitter l’ordre religieux. Mais des mères présentes dans le même hôpital, ainsi que le maire de la commune, se sont engagés à soutenir la Salvadorienne. L’identité du père reste toujours inconnue.(peut-être son confesseur ?)

Souvenirs…..nostalgie ?


Surement déjà quelque part sur mes blogs ( retrouvé sur papier lol )

souvenirs ….salle de classe : Gros plan de l'écriture à la main mâle sur un tableau noir avec copie espace pour un texte

 

Souvenirs

Un jour tu entras l’artiste
Dans la classe en douceur,
Ainsi,à l’improviste
Provocant notre stupeur…..

« On » ne nous avait rien dit.
Nous avions cours de dessin?
La prof avait l’air ravi
Tu te mis au tableau soudain…..

Traçant de ta leste main,
Aidé de multiples craies
Un portrait bariolé.
Un visage parut enfin.

Nous y cherchions l’actrice?
Peut-être le poète?
Non!C’est l’institutrice!
Son visage,ses lunettes..

Qui,sous nos yeux effarés,
Fut au tableau exposée…
Elle semblait un peu gênée
D’être ainsi,dévoilée…..

L’artiste:Peux tu savoir
Combien d’entre nous,le soir.
Ton dessin dans nos mémoires,
Rêvâmes d’avoir ton pouvoir?

Le lendemain:Tableau noir……
Nous n’allions plus te revoir.
Ni le portrait éphémère
Que tes mains tracèrent.

En nettoyant le tableau,
Elle ne dit que quelques mots:
Que nous ne comprimes pas
Ce soir,j’ai compris,je crois:

« A ce soir,merci à toi »
L’instit. aimait le trublion….. (=======> »trublion »= quelqu’un qui sème le trouble )
Son logement « de fonction »
Pour l’artiste était un toit.

Ou il s’abritait parfois…..
Partant après quelques jours
Passés dans leur nid d’Amour.
Maitresse la nuit parfois….
Maitresse le jour,toujours…

Amante,Amour pour lui,
Maitresse pour nous ainsi….
Ce mot,rien ne signifie!
Maitrise,mais maitrise qui?

L’ Amour point ne le retenait…
Ces « astuces » du français
Aux élèves échappaient…
Pourtant,ELLE s’évertuait
A enseigner le français.

Ou que vous soyez tous deux
Ensemble ou séparés,
Vous pouvez être heureux.
L’envie,vous m’avez donnée
De vouloir me « cultiver »…………..

Si,près de moi,vous étiez,
Madame,vous me diriez:
« Ces mots sont mal ficelés »
C’est vrai,il faut l’avouer.
Mais on peut me pardonner:

Mots sortant de ma mémoire
Mots jetés ici,un soir
Frêle lueur dans le noir
Impression de vous revoir….

Ces souvenirs surgissent
de très profonds abysses
Sans que je ne réagisse…
Ils ne sont pas supplice..
Ils sont plutôt délices……

Ces mots ne sont que preuve
Qu’ aimer fait « fi » des épreuves

Pour mon plaisir….


Après avoir vu un film à la télévision  ,film où ces  » gens de peu  » unis faisaient le bien ….

Je ne connaissais ni cet auteur(Alain Nardino ) ni la chanson , mais je la trouve très belle , reflet de la réalité et…touchante .

 

 » Les gens de peu  »    Paroles:

 
 Je chante les petites gens
 
 Au quotidien pas très grisant
 
 Ceux dont on ne parle jamais
  
 Ou que l'on préfère oublier
 
 Lorsqu'ils passent sur le trottoir
 
 
 On les regarde sans les voir
 Ils sont discrets et silencieux
 Ceux qu'on appelle « les gens de peu »


 Et dans leur petit univers
 La vie semble bien ordinaire
 Ils ont ces  mots du quotidien
 Faire le repas sortir le chien
 Ils n'intéressent pas les médias
 Un peu comme s'ils n'existaient pas
 On ne les prend pas au sérieux
 Ceux qu'on appelle « les gens de peu »


 Ils n'ont guère pour s'évader
 Que les séries à la télé
 Les voyages , et le cinéma
 Ils n'ont pas les moyens pour ça
 Et les courses s'il faut les faire
 Ils se contentent du  nécessaire
 Le superflu, c'est pas pour eux
 Ceux qu'on appelle « les gens de peu »


 Ouvriers,  chômeurs , retraités
 Peuplant banlieues ou vieux quartiers
 Ils subissent l'indifférence
 Le mépris des « hautes instances »
 Mais ils ne se plaignent jamais
 Et font comme si de rien n'était
 Ils gardent  leurs blessures pour eux
 Ceux qu'on appelle « les gens de peu »


  Lorsque l'on fait un pas vers eux
 On peut lire au fond de  leurs yeux
 Les mots qu'on n'ose prononcer
 Amour et solidarité
 Et dans ce monde sans lumière
 Ces gens si simples nous éclairent
 Ils sont notre  coin de ciel bleu
 Ceux qu'on appelle « les gens de peu »


 Je chante les petites gens
 Au quotidien pas très grisant
 Mais qui parlent avec le cœur
 Et sont ce qu'on a de meilleur
 Je voulais faire cette chanson
 Écrire ces mots  sans ambition
 Pour que l'on pense un peu à eux
 Ceux qu'on appelle « les gens de peu »


 Parce que nous sommes  si proche d'eux
 Ceux qu'on appelle « les gens de peu »

Soulagé…..


  Oui , soulagé car ma mère est rentrée de l’hôpital ce lundi matin…..Je l’ai su quand j’ai téléphoné cet après midi ….Mon père me l’a passée , elle avait une  » petite voix  » , mais je fus heureux de l’entendre …..Mais impossible de savoir exactement ce qu’elle a , ce qui a provoqué cette hospitalisation ! Tout ce que j’ai compris , c’est qu’elle avait effectivement de l’eau dans les poumons , qu’ils lui ont prescrit un traitement ( que je lui ai conseillé de suivre à la lettre ) et aussi qu’elle doit être rappelée pour un contrôle dans quelques temps …Et pas de vraie solution possible…..

 

Pleuresie – est une inflammation de la plèvre est une fine membrane , pansement humide qui recouvre les poumons et la cavité thoracique . La plèvre normalement réduire le frottement entre la poitrine et les poumons au cours de la lutte contre l’extension .

Pleuresie – Causes, signes et symptômes

  • Causes

    Pleurésie peut être causée par une infection , une blessure ou une tumeur . Pleurésie peut être une complication des maladies pulmonaires sous-jacents , en particulier la pneumonie , ou parfois de la tuberculose , abcès du poumon , ou la grippe . Pleurésie peut également se produire spontanément, sans précédent numéro .

    Pleurésie symptômes

    Le principal symptôme de pleurésie sèche est une douleur aiguë , douleur lancinante dans le formulaire sur le côté et inférieure de la poitrine . La douleur peut être ressentie , également le long des épaules , du cou et l’abdomen. Tout mouvement qui implique le mouvement de la poitrine , comme la respiration ou la toux , va aggraver la douleur , qui peut être accompagné par un essoufflement , une toux sèche , et la fièvre .Pleurazia humide est caractérisée par des symptômes similaires , mais en plus , difficulté à respirer.

Pleuresie – Traitement

Dans le traitement de la pleurésie premier infections subiacete doivent être traités dans de nombreux cas avec des antibiotiques .

Les analgésiques peuvent aider à soulager les douleurs à la poitrine . Les médicaments anti -inflammatoires et même des médicaments cortisone sont très efficaces pour réduire l’inflammation et la douleur , en particulier dans la pleurésie sèche .

  Fidèle à elle-même , elle m’a demandé de mes nouvelles et aussi voulu savoir comment allaient Manu et Camille …Elle se soucie toujours plus des autres que d’elle même….

Depuis le jour ou je suis né
Tu n’as pas cesser de m’aimer
Mais c’est pareil pour moi
Je ne peux pas vivre sans toi.
Saches que mon coeur, c’est l’espace
Et qu’ il y a plein de place
Et tout ça, c’est rien que pour toi
Pour que je te garde tout près de moi.
Tu es le soleil qui illumine ma vie
Tu es la lune qui éclaira mes nuits
Afin qu’il n’y ait pas d’ombre sur mon chemin
Et que je vive bien.
Tu es mon diamant
Tout en argent
Tu es mon trésor
Tout en or
Tu es la pierre la plus précieuse
Celle qui est la plus merveilleuse
Celle qui est la plus bleue
Et qui fait briller mes yeux.
Je pourrais réunir tous les éléments de la Terre
Afin de te reconstruire ton univers
Celui qui te fait rêver
Avec tes enfants à tes côtés.
Je pourrais amasser des pétales de roses
Pour te créer un bouquet grandiose.
Je pourrais inventer tous les dieux
Afin qu’ils exaucent tes voeux.
Maman,saches que je ne pourrais cesser de t’aimer
Tu es ma maman tant adorée.
Ils passent les jours,je suis aussi âgé…
Mais ne passe pas mon amour

 

En vrac…..


  Cette nuit (  de samedi à dimanche pfff )…Il m’est arrivé quelque chose que je n’avais pas vécu depuis très longtemps : J’ai fait un cauchemar ..

Maman était décédée !……

Mon père m’avait téléphoné pour me le dire et……Il pleurait …Et je me retrouvais soudain chez mes parents ,Emmanuel à mes côtés …Il y avait du monde , ma soeur , les yeux rougis servait du café à ceux qui en voulaient ! Beaucoup de personnes présentes nous saluèrent Manu et moi , nous embrassant sans que je réagisse ….Il y avait aussi les deux soeurs de maman ..Et …..mon frère le fasciste avec sa femme ..Cette dernière me fit la bise mais lui rien , il semblait ne rien voir , ne pas comprendre ….Anita me demanda si je voulais voir ma mère  et sans attendre ma réponse , m’emmena dans la chambre où elle était allongée sur le lit semblant endormie , le visage étrangement calme , beau…( je n’ai jamais vu de mort ! ) .

   Dans ce  » rêve «  , je pris la main de maman et l’embrassais sur la joue …J’ai l’impression que je priais ….pleurais en même temps ….

Puis , je me suis réveillé en sursaut , j’avais froid , peur ….J’ai allumé et suis descendu dans le salon ….Bu un café  ,essayé de ne plus penser …..Me dire que ce n’était qu’un cauchemar ,que maman n’était pas morte ….Mais j’avais mal , mal au crâne , mal partout …..

Je n’ai même pas osé appeler mon père ce dimanche …..J’ai peur ….Comme jamais je n’ai eu peur….

J’essaierais de l’appeler demain…….

 

  Sinon , ici il a gelé dans la nuit et Fripon était dehors ( là il y est encore  ) …, je l’ai appelé , mais il n’est pas rentré  , ben tant pis , il dormira dehors….

Tout à l’heure , en partie pour occuper mon esprit , j’ai trié et rangé divers papiers ,courriers ..Et parmi eux ce trouvait le bail de location de mon antre : Je me suis aperçu que j’ habite ici depuis 7/2007 ! Déjà 8ans , je ne pensais pas que çà faisait aussi longtemps ….

Pour le reste , rien de particuliers …….Et c’est aussi bien comme çà ….

 

 

Ils sont toujours présents, actifs …..officiellement !


Le Nouvel ordre européen (N.O.E) est un mouvement néonazi paneuropéen fondé à l’issue de la conférence de Zurich  le 30 septembre 1951 et comprenant alors environ 150 membres. Elle est issue d’une scission au sein du Mouvement social européen dont elle constitue une tendance plus radicale.

Ses principaux dirigeants étaient surtout des néofascistes tels Gaston-Armand Amaudruz, Erwin Vollenweider, René Binet, Fritz Rößler (alias Dr. Franz Richter) et Winfried Schneider. Ils diffusaient leurs idées dans le journal d’Amaudruz, le Courrier du Continent, devenu l’organe principal du NOE et Pierre Clémenti représentait la section française du NOE. D’autres représentants étaient membres de partis européens, tels que le Deutscher Blok, le Sozialistische Reichspartei, ou le Círculo Español de Amigos de Europa (CEDADE). Le mouvement est resté actif jusqu’au milieu des années 1980, en organisant notamment des congrès réunissant l’ensemble des délégués, comme à Paris en mai 1952, à Hanovre en janvier 1954, à Lausanne en décembre 1956, à Milan en avril 1965, ou à Barcelone en avril 1969.

Malgré une diminution importante de ses activités et la perte de la plupart de ses sections nationales à partir des années 1980, le N.O.E existe encore aujourd’hui. Son secrétaire général, Gaston-Armand Amaudruz, a été emprisonné pour avoir tenu des propos négationnistes. Amaudruz poursuit l’édition du Courrier du Continent, le journal du N.O.E, et garde une influence idéologique auprès de quelques organisations et publications d’extrême droite en Suisse et en France.

Depuis le début des années 2010, le N.O.E a fait la place à une nouvelle structure, l’Action Européenne ( A.E)