» Les pensées sont libres  » ….Hans Litten :

Au cours de l’été 1931, Hans Litten, un jeune avocat (juif), dénonce le nazisme devant le tribunal de Berlin ; Adolf Hitler est alors contraint de défendre ses méthodes en public.

Hans Achim Litten. Résistant insoumis, violemment torturé dans les différents camps de concentrations ou il faut détenu, il récita ce texte lors d’une célébration de l’anniversaire d’Hitler.

Les pensées sont libres !
Qui peut les deviner ?
Elles passent en bruissant comme des ombres nocturnes
Nul homme ne peut les connaître,
Nul chasseur ne peut les atteindre
Car il en est ainsi,
Les pensées sont libres !
 
Arrive donc ce qui doit arriver
Et si cela m’advient,
Que tout cela se passe dans le silence,
 
Mes souhaits et mes désirs
Personne ne peut les retenir,
Car il en est ainsi,
Les pensées sont libres !
 
Et si on m’enferme dans un sombre cachot,
Ce sera tout à fait en vain qu’ils essaieront,
Car mes pensées détruisent les barrières
Et brisent les murs,
Les pensées sont libres ! 
 
J’aime le vin, et ma mie plus encore,
Je l’aime plus que tout,
Je ne suis pas seul avec mon verre de vin,
Ma mie est avec moi,
Les pensées sont libres !
Le procès Hitler(Litten en 1931 lors du procès de Hitler avant que ce dernier soit au pouvoir .)

Il est transféré à Buchenwald, puis Dachau.

Le 5 février 1938, il se pend. Il avait 34 ans.

6 réflexions sur “ » Les pensées sont libres  » ….Hans Litten :

  1. un texte super fort mais si vrai !!!

    Histoire D’Une Pensée.

    Laissons les pensées s’envoler,
    Au gré des vents sans contraire,
    Laissons le temps de se faire,
    De contrer l’immonde Lucifer.

    Prenons le temps de penser,
    De panser les lieux qui ont tant souffert,
    D’offrir au monde la pensée,
    D’être libre dans sa liberté, de clouer
    Le bec, à toutes ces putains de guerre.

    Vivons en pensée pour toutes nos mères,
    Vivons et approchons-nous de nos pères,
    De nos petites sœurs et grands frères
    Qui ont osé combattre contre la misère.

    Laissons la pensée, de vivre et de s’envoler
    Que les rêves soient colorés de liberté
    Laissons, laissons les pensées dicter les cœurs,
    Et que le mot espoir soit maître sans peur,
    Oui, laissons les pensées…

    Paul Andrews
    Écrit le 17/05/2014.

    bises mon ami francis ! bon samedi à toi

    J'aime

Les commentaires sont fermés.