A écouter :Ce n’est pas « morbide » mais ironique


Les paroles :

 

J´ suis fossoyeur itinérant
Tel un vautour, je débarrasse
J´ récolte le mort dessus les champs
Où y a eu d´ la casse

J´ suis associé avec un gars
Qui vend des pétards pour papa
Ce sont des sortes de trucs passe-vite
Sortis d´usines atomiques

Y en a qui font des concours
Pour tuer autant d´ gens par jour
S´il y a des femmes et des enfants
Ils n´en sont que plus contents

Ce qu´on a mis sur pied en mille ans
On le détruit en un instant
Tuer c´est un sport à la mode
Qui jamais ne se démode

Moi, j´arrive quand c´est fini
J´ suis à la pièce comme on dit
Je viens de prendre un apprenti
Fossoyeur, c´ t´ un métier d´avenir

Dies iræ, dies illa
Solvet sæclum in favilla
Teste David cum Sibylla!

Publicités

2 réflexions au sujet de « A écouter :Ce n’est pas « morbide » mais ironique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s