Si vous prenez le temps d’écouter …Vous comprendrez….


Au risque de « raser » mes lecteurs éventuels ,je mets cette vidéo où Ferré parle de l’Anarchie ….Je la mets car , si vous prenez quelques minutes ,vous comprendrez ce qu’est pour moi l’Anarchie …

Publicités

14 réflexions au sujet de « Si vous prenez le temps d’écouter …Vous comprendrez…. »

  1. « Combien il y en a qui sont propre dans la tête « . Enfant il n’a pas du être propre dans sa tête, mis à l’écart par sa famille « bourgeoise ».
    Rien que le mot « autorité » devait le mettre en colère !

    J'aime

    1. C’est un des points de sa vie qui m’ a interpelé : Je ne suis pas « issu  » d’une famille bourgeoise ,au contraire ….Mais ,moi les études ,la lecture ,apprendre était ce que je voulais …Mais chez moi , c’était mal vu , « çà ne servait à rien  » disait mon alcolo de père ..Seule ma grand-mère me comprenait ….Les gifles étaient plus que quotidiennes pour me rendre « plus propre « justement …..Mais…..Il n’a pas réussi : Je suis toujours resté fidèle à moi même ! J’avoue en être fier …..
      Je n’ai  » sacrifié  » aux idées bourgeoises que quelques fois : En me mariant lol ,mais….çà n’a pas marché : çà ne POUVAIT pas …..
      Amitiés

      J'aime

  2. Moi non plus je ne suis pas issue d’une famille bourgeoise. Et des gifles,j’en ai reçu mais pas pour les mêmes raisons. Mais je n’en ai jamais donné aux enfants.
    J’écoute une émission de radio ayant comme, thème « La mère ». Je ne me souviens pas qu’elle m’ait chanté de berceuse. D’ailleurs, je me demande si elle m’a bercée. Ma mère c’était ma grand-mère, même si je ne vivais pas avec elle. C’est chez elle que je recevais mes nourritures affectives.
    C’est drôle ce sont souvent les hommes qui pleurent leur mère.

    J'aime

    1. çà alors! Idem pour moi : Ma mère était (est encore) faible et disait « amen  » à tout ce que son mari disait ….Alors je me suis réfugié chez ma grand-mère ,au début quelques heures par jours pour faire mes devoirs scolaires tranquille ,puis j’ai quitté la maison pour vivre avec elle …Elle était adorable et m’a appris énormément de choses ….
      F.

      J'aime

  3. Je n’ai jamais aimé l’autorité. Chez mes parents, elle était soit excessive, soit inexistante. Du grand n’importe quoi. J’étais révoltée intérieurement mais trop docile. Une frustrée qui se tait.
    Je crois que je fais ma révolution intérieure. J’ai beaucoup de colère en moi encore. Il faut que je l’exprime pour qu’elle disparaisse.

    Bises F.

    J'aime

    1. Tu sais Jane , la colère , la rancune ne disparaissent pas ; mais il est vrai que l’exprimer aide à la supporter (il n’est pas nécessaire de l’exprimer de vive voix : Ecrire son « ressenti  » sur papier ou sur un blog etc…..aide beaucoup ) .De mon côté ,je ne sais pas si on peut dire que j’étais un frustré qui se tait ; en effet je me révoltais contre la violence de mon père et le « laisser aller  » de ma mère en « protégeant  » mes frères et ma soeur ( que j’ai pratiquement « élevée  » ) ….Puis aussi en partant chez ma grand-mère ,ce n’était pas en fuite ,mais un « pied de nez  » à mon abruti de père .
      Ensuite,quand j ‘ ai divorcé la première fois , le fait d ‘obtenir la garde de Manu fut l’occasion de dire à mon père que j’étais surement un meilleur père que lui ! Là il n’a rien répondu ..
      Amité

      J'aime

      1. Aujourd’hui je suis en colère contre ma mère. Je sais qu’elle ne m’a jamais aimé. Je l’ai toujours su, avant de naître. Et je ne suis pas propre dans ma tête.

        J'aime

  4. La colère ne mène à rien ……
    Et comment peux tu être sur que ta mère ne t’a pas aimée ? Parfois l’Amour ne se « dit « pas ………Devenir « propre dans sa tête  » demande beaucoup de temps ….et de volonté aussi …..

    J'aime

  5. J’ai ressenti un manque d’affection pendant très longtemps. C’est un signe non ?
    Je sais que la colère ne mène à rien, mais elle éclate en ce moment face à des situations qui me deviennent insupportables ! C’est plus fort que moi. Elle finira par se dissiper cette colère, j’espère.

    J'aime

  6. Ses problèmes qu’elle traîne encore et qu’elle n’a pas assumés, l’ont empêchée d’aimer ses enfants qu’elle n’a pas désirés pour la plupart. Aujourd’hui j’espère que la majorité des femmes choisissent d’être ou de ne pas être mère (en dehors des cas de stérilité). Et puis femme d’un homme qui n’a que du mépris pour elle. Elle aurait dû accepté le divorce et refaire sa vie il y a longtemps. Mais à l’époque dans ces milieux, on ne divorçait pas. Aucune perspective d’évolution sans communication !
    Donc je suis lucide.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s