Dimanche (toujours 14 juillet lol )


Alors que je tape sur mon écran : Des grondements à l’extérieur m’inquiètent  ,serait -ce un orage  ?  Pourtant ,si la journée a été chaude ,l’atmosphère ne m’a pas semblé  » lourd  » ??? Non ,ce n’est pas un orage : Me penchant à la fenêtre ,je constate qu’il s’agit d’un second feu d’artifice ! La commune aurait elle fait beaucoup de bénéfices cette année ???? Si oui ,il aurait ( à mon avis ) été plus judicieux de consacrer cet argent à l’aide aux défavorisés (vieillards , familles ayant peu de revenus ) ….Mais je rêve là !

  Mais non ,j’ ai trouvé !  Ces étoiles envoyées dans les nues le sont en hommage à Mr Léo Ferré !

 Que vient faire ce « vieil anar  » dans cette histoire me direz vous ?

Bien sur , ce ne sont ni ses chansons ,ni ses idées qui pourraient un tel  » hommage  »  justifier…

  Cependant ce qu’il faut savoir ,pour comprendre mon délire de ce soir  , c’est que Mr Léo Ferré est décédé ( dernier « bras d’honneur  » à la société ) ,le 14 juillet  1993 à l’âge de 77ans . 20 ans déjà sont passés mais ses idées ,sont oeuvre sont à jamais restées…….Depuis 45 ans environ , il ne m’a pas quitté , ses idées ,sa façon de vivre ont joué un rôle dans ma vie…..


Petit résumé :
Génération Ferré

Enfant, il dirigeait des orchestres imaginaires sur les remparts de Monte-Carlo. Passionné de musique, il a appris seul la composition et l’harmonie, et a débarqué à Paris en 1946, à 30 ans, sans le sou. Comme nombre de ses confrères, Léo Ferré a débuté dans les cabarets de Saint-Germain-des-Prés aux riches heures de la chanson rive gauche. Mais il n’idéalisera pas cette période, rendant hommage au public « qui écoutait la chanson avec plaisir », mais dénonçant « l’exploitation abusive des artistes » par les « tauliers ». Déjà Léo l’écorché vif dit ce qu’il pense à chaque fois qu’il en a l’occasion, un penchant contestataire qui, bien plus tard, en Mai-68, rencontrera un formidable écho. Puis viennent les premiers succès : « Monsieur William », « Le temps du tango » ou « Paris-Canaille ». L’aide du mécène Rainier, qui met à sa disposition l’opéra de Monte-Carlo et son orchestre, met un terme aux fins de mois difficiles. Le chanteur réalise son rêve : diriger une formation symphonique et composer un oratorio pour « La chanson du mal-aimé » d’Apollinaire.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Dimanche (toujours 14 juillet lol ) »

    1. Merci pour avoir fait ces recherches Rachel :
      Je constate que les dépenses les plus importantes à cette occasion sont faites dans le Nord où j’ai vécu longtemps!

      Je suis content que tu sois O.K avec moi sur l’utilisation de cet argent à des fins bien éphémères alors qu’on pourrait l’utiliser pour de but plus « humanitaires  » …J’admets que fêter la révolution française est une bonne chose ,c’est fêter la fin de la monarchie ,de l’inégalité ( en théorie car l’inégalité sociale existe toujours ) , mais avec un tel faste et à un tel coût ????

      J'aime

  1. C’est une belle chanson. On dirait qu’il pleure lorsqu’il l’interprète. Mais elle est pessimiste cette chanson ! Avec le temps tout s’en va, non ! Peut-être qu’on oublie les voix mais pas les visages, ni les passions. Et il reste les souvenirs intenses, les sentiments les plus forts, gardés au plus profond de nous. Mais avec le temps, oui tout va bien et on peut encore aimer jusqu’au dernier jour.

    J'aime

  2. J’avoue que je connais que quelques chansons de Léo Ferré mais je n’ai pas de disque de lui. Je viens de le découvrir dans une émission qu’Arte lui a consacré. Il interprète ces chansons avec beaucoup plus d’émotions dans la deuxième partie de sa vie. Et il semble avoir perdu son sourire, il est grave. Il est parfois bouleversant !
    Un homme ultra sensible, avec des blessures qui s’est senti toujours seul. Pourtant il ne l’était pas.

    Pépé était comme son enfant. Il n’a certainement jamais pu se remettre de l’avoir fait tuer.

    Je retiendrai qu’il dit dans une chanson qu’il n’a ni père, ni mère, ni frère, ni sœur.

    J'aime

    1. Là encore Jane ,Léo Feré est quelqu’un que j’ aimais beaucoup ,qui m’intéressait , a même marqué ma vie ….Il était anar bien sur ,mais surtout  » hors norme  » ,ses chansons en sont la preuve :Elles sont à la fois des cris ,des manifestes contre les injustices de ce monde ,mais aussi de magnifiques poésies …Sa vie aussi bien sur était « anormale  » ( s’exposer avec pépée devant les médias etc…) .Un grand homme

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s