Fripon m’appelle tel le chat du poête…….


elle me manqueLe Chat (CH. Baudelaire )

I

Dans ma cervelle se promène,
Ainsi qu’en son appartement,
Un beau chat, fort doux et charmant.
Quand il miaule, on l’entend à peine,

Tant son timbre est tendre et discret;
Mais que sa voix s’apaise ou gronde,
Elle est toujours riche et profonde.
C’est là son charme et son secret.

Cette voix qui perle et qui filtre,
Dans mon fonds le plus ténébreux,
Me remplit comme un vers nombreux
Et me réjouit comme un philtre.

Elle endort les plus cruels maux
Et contient toutes les extases;
Pour dire les plus longues phrases,
Elle n’a plus besoin de mots.

Non, il n’est pas d’archet qui morde
Sur mon coeur, parfait instrument,
Et fasse plus royalement
Chanter sa plus vibrante corde,

Que ta voix, chat mystérieux,
Chat séraphique, chat étrange,
En qui tout est, comme en un ange,
Aussi subtil qu’harmonieux!

Horrible……Inconscience?


Police Russie (© Reuters)

Un fait divers sordide secoue actuellement la Russie: A Moscou, un sans domicile fixe a perdu la vie sous les coups de couteau, de hache et de scie de deux jeunes filles. L’homme avait eu selon elles le malheur de les regarder avec insistance.
Et le crime de s’achever par un jeu macabre, les deux adolescentes ayant décidé de faire une partie de football avec la tête du sans-abri avant de la jeter dans la benne à ordure et de laisser son corps au bord de la route.
   La police n’a pas tardé à retrouver les deux jeunes moscovites qui avaient consommé de l’alcool. Des traces de sang et des armes ont par ailleurs été découvertes dans leur appartement. Reste à retrouver la tête du malheureux qui a été emportée par le camion à ordure…