L’amitié vraie ignore le temps passé et la distance…..


        Ce vendredi aurait pu être une journée banale , mais le téléphone a sonné cet après – midi……Et , encore une fois ,l’émotion m’envahit en entendant la voix à l’autre bout du fil……Enfin ,  » en entendant « , c’est beaucoup dire car la personne qui m’appelait utilisait un téléphone portable et la communication passait mal…Puis au moment où j’allais raccroché en disant  « désolé ,je ne vous comprends pas ,je raccroche  essayez plus tard…. »  , là j’ai compris clairement les mots que me disait cette personne …,qui c’était….

Il s’agit d’une amie « de longue date »  (je crois l’avoir déjà citée ici ou sur mon autre blog.)….Nous nous  sommes connus quand je vivais dans le Nord , alors que je vivais seul avec Emmanuel …C’est le malheur qui nous avait rapprochés moi  ,elle et son mari : En effet , « Nono » (c’est son surnom ) est la soeur de mon meilleur ami de l’époque : Gérard ,qui était mécano dans le garage où je travaillais….Gérard est décédé d’un cancer dans les années 80 (si je me souviens bien ) .Ce décès fut le premier malheur qui a frappé Nono ,depuis le destin ne l’a jamais épargnée : Ce fut son mari (le parrain d’Emmanuel )  qui décéda ensuite de cette même saloperie ….

     Quelques temps après , je me remariais et vins ici  =>nous nous sommes perdus de vue …

Il y a peu ,j’eus la joie de la « retrouver » via internet….Evidemment ,l’amitié est toujours présente ,l’amitié vraie ne connait pas le temps …..Quand je l’ai  » retrouvée  »  ,elle m’apprit avoir un nouveau compagnon boulanger dans un village de l’ Aube je crois ….Nous nous sommes souvenus des moments de bonheur vécus dans le Nord ,quand nous nous voyions deux fois par semaine  avec nos enfants (elle a une fille Gaëlle ) ,…Des moments de bonheur vrai ,intense …

  Bref son dernier compagnon lui aussi est décédé il y peu ,la laissant désemparée devant les problèmes posés par la boulangerie et diverses tracasseries administratives ,familiales etc…Tout à l’heure ,au téléphone elle était en pleurs  posant l’éternelle question : Pourquoi certaines personnes ne trouvent elles jamais le bonheur ,comme si le sort s’acharnait sur elles ……Je ne savais que lui dire ,j’avoue avoir eu mal ,mal au fond de moi ,mal d’être impuissant ….J’essayais de changer de sujet en parlant de nos enfants ( elle m’a dit être chez sa fille pour l’instant ,jouant son rôle de grand-mère ) …

Quand j’eus  raccroché après lui avoir dit de m’appeler quand elle voulait ,aurait besoin de parler ; les larmes me venaient aux yeux  ,tristesse et colère mélangées …La justice  pffff il n’y a pas de justice ! Nono n’a jamais rien fait de mal ,de méchant et pour elle ,le bonheur est « inaccessible » ..

 Désolé…Me suis encore laissé aller….