Ce que j’écoute quand………..le désespoir …

Mer Brel  « Avec élégance  » (titre posthume )

Les paroles :

Se sentir quelque peu Romain
Mais au temps de la décadence
Gratter sa mémoire à deux mains
Ne plus parler qu´à son silence
Et
Ne plus vouloir se faire aimer
Pour cause de trop peu d´importance
Etre désespéré
Mais avec élégance Sentir la pente plus glissante
Qu´au temps où le corps était mince
Lire dans les yeux des ravissantes
Que cinquante ans, c´est la province
Et
Brûler sa jeunesse mourante
Mais faire celui qui s´en dispense
Etre désespéré
Mais avec élégance Sortir pour traverser des bars
Où l´on est chaque fois le plus vieux
Y éclabousser de pourboires
Quelques barmans silencieux
Et
Grignoter des banalités
Avec des vieilles en puissance
Etre désespéré
Mais avec élégance

Savoir qu´on a toujours eu peur
Savoir son poids de lâcheté
Pouvoir se passer de bonheur
Savoir ne plus se pardonner
Et
N´avoir plus grand-chose à rêver
Mais écouter son cœur qui danse
Etre désespéré
Mais avec espérance