L’amitié………..Emotion……..


« Les  amis sont comme le chocolat : Le meilleur est à l’intérieur « 

J’en ai eu la preuve ce mercredi  non sans éprouver de l’émotion…Ces preuve d’Amitié me sont parvenues via deux moyens de communication :

  Je ne citerais pas les noms des femmes /Amies …….

   La première est arrivée par le courrier de ce matin : Une petite carte toute simple…En voyant l’écriture, ma surprise fut intense ….Il sagit d’une amie très chère à mon coeur , plus qu’une amie en fait :Un Amour  (En écrivant çà , mon coeur se serre  et je sais que certains de ceux ou celles qui me liront sauront de qui il est question….)….J’ai donc ouvert l’enveloppe  : J’allais lire une bonne ou une mauvaise nouvelle ? ; l’angoisse…….Celle qui me l’a envoyée ne passe plus sur  internet m’écrit elle…J’espère que c’est vrai car je ne suis pas sur qu’elle apprècierait que je « déballe  » ces choses en publique …

  Mais je ne peux garder ce moment pour moi seul ,il faut que « çà sorte » …

     Ses mots:

 » Bonjour Francis , Par cette carte, je tenais à ce  que tu saches  que mon amitié est toujours là  .

« La balle est dans ton camp , si tu souhaites me faire savoir que la tienne à toujours lieu ,fais le par téléphone ou par courrier .  »  » Si notre amitié en restait là et que tu n ‘y donnais pas de suite ,saches que je te souhaite d’être bien ,et surtout bientôt  « pappy  » .

Je t’embrasse avec mon amitié souhaitant de tout mon coeur que toi ,ton fils et Lise alliez bien ….

Elle termine par : ???(le prénom de son compagnon ) se joint à moi pour te saluer et te dire « n’hésites pas « .   Bises..

Je crois que je vais lui envoyer un courrier………

La seconde  :  Un appel téléphonique , au sujet d’autre chose ,mais tout aussi touchant …: Là je crois que la personne qui m’a appelé va lire ce billet car elle fait partie de mes amies/contacts ici …J’ espère qu’elle ne m’en voudra pas…..

Vous savez à force de me lire ,que depuis quelques temps , je ne parviens plus à me concentrer sur un livre  et c’est dur pour moi….Alors cette amie m’a proposé quelque chose d’extraordinaire  :  Si je suis d’accord , nous choisissons un jour ,une heure par semaine par exemple , et elle me lirait au téléphone un livre que j’aurais choisi !!!!! 

Je suis resté bouche bée : Voulait elle plaisanter ?  Si elle est sérieuse ,n’est ce pas de la pitié ?   Non ,elle est sérieuse ……Je lui ai dit que j’allais réflèchir .

11 réflexions sur “L’amitié………..Emotion……..

  1.  » Si elle est sérieuse ,n’est ce pas de la pitié ?  »
    .
    Non, pourquoi veux-tu qu’il s’agisse de pitié ? J’ai moi-même été quelques temps donneur de voix pour les non-voyants et j’enregistrais des livres. Je n’ai jamais été animé de pitié, j’ai toujours vu cela comme un partage sans attendre le moindre retour. Cela s’appelle la fraternité, l’amitié. Ne complique pas les choses et laisse-les venir comme elles viennent 😉

    J'aime

    • Salutations de la nuit Francis
      Je sais , c’est une sorte de manie ,de réaction automatique chez moi ..Je crois que c’est parceque j’ai horreur de ce sentiment de pitié ,parceque j’en ai peur? Mais tu as raison ,c’est une preuve d’amitié extraordinaire….
      …….Compliqué ho oui ,je le suis !!!!!!
      Bye …baille lol

      J'aime

      • Amour propre ? Fierté ? J’ai connu il y a longtemps ce sentiment au début de ma maladie. J’avais parfois la sensation de ne pas mériter cette attention des autres. Des amis me disaient  » mais qu’est ce que tu peux être c.. mon pauvre vieux !  » et ils avaient raison. Refuser l’aide des autres c’est refuser d’admettre que l’on en a certainement besoin, c’est refuser d’admettre que l’on a toujours besoin d’amis pour s’en sortir.
        Je voulais faire tout moi-même sans rien devoir à personne, par fierté ( une fierté mal placée ). Est-ce si dur d’admettre que l’on n’est qu’un homme avec ses forces mais aussi ses faiblesse ? La faiblesse…..une tare honteuse dans notre société….?????
        Que crois-tu que j’ai pensé lorsque j’ai un jour du me servir d’un fauteuil roulant ? Les gens me regardaient avec un air aimable et comme un c.. je prenais cela pour de la pitié. Que crois tu que j’ai pensé quand, arrivé en ville, sur un trottoir difficile à pratiquer, ma femme s’est mise à pousser mon fauteuil ? J’avais l’impression d’être ( dans tous les sens du terme ) une charge pour elle. Je lui ai fait part de ma gêne de la voir ainsi et sa réponse a été nette :  » inverse les rôles, si c’était moi dans ce fauteuil et toi qui me poussais, prendrais-tu çà pour une corvée ????  » Cela fait du bien parfois de se faire remettre en place de cette façon.
        Inverse les rôles à chaque fois que tu as un doute, une gêne, un peu de fierté. Demande-toi ce que tu ferais à leur place et les choses seront bien plus simples. Les autres sont souvent un autre nous-même. Il y a des jours où je n’ai pas envie de donner, mais quand je donne, c’est sincère et désintéressé. Pourquoi seraient-ils différents ?
        Il ne faut pas confondre pitié et empathie. L’empathie, c’est aimer les autres. Cela fait tout drôle dans notre société actuelle, si avare de partage.On se sent désorienté, gêné quand on attire la sympathie des autres et l’on s’interroge.
        Et si vraiment le mot pitié te dérange, voici la définition qu’en donne le dictionnaire :
        .
        pitié, nom féminin
        Sens: Sentiment de sympathie lié à la souffrance ressentie par autrui.
        .
        Autrement dit, c’est de l’empathie et cela n’a rien de gênant ni de honteux…C’est notre société qui a ajouté une connotation péjorative à ce terme. Encore une fois, l’empathie c’est de l’amour pour autrui. La pitié, au mauvais sens du terme, c’est de la sympathie doublée d’un sentiment de supériorité. Quand on croit faire pitié aux autres, c’est que l’on a le sentiment de leur être inférieur. Ce n’est pas les autres qu’il faut juger dans ce cas, c’est nous-mêmes, avec notre fierté mal placée, notre orgueil, nos complexes ( ces faux amis qui nous empêche de raisonner sainement ).
        .
        Je n’ai pas envie de passer pour un moralisateur. Simplement, je me reconnais dans bon nombre de tes idées. De la même façon que tu as éduqué ton fils en lui évitant le maximum d’embuches que la vie réserve, un ami peut aussi, s’il a traversé les mêmes embuches te faire part de ses solutions, des petits trucs qu’il a appris. Cela prouve que tu ne m’es pas indifférent 😉

        J'aime

      • Ouahhh Francis !
        Tu ne passes pas à mes yeux pour un moralisateur ,crois moi ,bien au contraire !
        Tu sais ,ce sentiment ,sensation de « voir » de la pitié ,je l’ai depuis le début de ma maldie (vers l’age de 13ans ) .Ma « diffèrence  » ,mon handicap m’ont empêché de faire beaucoup de choses ,comme le sport ,suivre un  » cursus normal  » dans les études que j’aurais aimé faire (j’ ai passé deux fois le bac. Philo dont une avec un certificat me dispensant de certaines parties des matières car j’avais été hospitalisé 2 fois 3 mois pendant l’année) => je ne l’ai pas eu ….A cette époque,à l’hôpital ,je n’ai pas ressenti cette impression de pitié ,je m’y suis fait des amis parmi les malades mais aussi les infirmières (dont une avec laquelle j’ai correspondu longtemps)….Ensuite, j’ai trouvé du travail ce qui m’a fait me rendre plus « fort  » :Je suis passé de simple aide-magasinier à resposble d’atelier -receptionniste dans une concession automobiles ..Puis ,me suis marié et….après la naissance de mon fils ,: Le divorce (en 1980) divorce où j’ ai obtenu la garde du bébé (6mois ) ,extrèmement rare à l’époque…Là aussi ,j’étais fier ! (je le suis toujours ) . Justement parceque (comme tu le dis) ,je n’ai pas laissé la maladie jouer un rôle dans la décision du juge….Puis la vie a continué ,j’ai même retapé seul une maison tout en ayant une superette …Mais …Rebelote : Divorce d’avec la 2ème épouse qui a gardé la maison….Ce n’est qu’à cette époque que j’ai « obtenu  » le statut de handicapé à 80% . Aujourd’hui ,je ne travaille plus , (vis avec la petite allocation « A.A.H et le peu qui me reste de la vente du magasin )….Je me suis fait de nombreux ami(e)s ,bien que je sois difficile à vivre à cause de cette « peur » de la pitié ….
        Tu sais ,je crois que te lire et te répondre longuement (mais tout n’y est pas lol ) m’a fait beaucoup de bien ,ouvert les yeux !!!! Si je revois ma vie passée « en détail  » au fond ,je suis assez fier …
        Je crois que ,après t’avoir lu ,je ne vais plus voir les choses de la même façon…
        A bientôt

        J'aime

  2. je trouve que lire un livre à ton choix est une bonne idée .. si tu es capable d’avoir un combiné de téléphone pendant une heure sur ton oreille quoique peut-être que tu peut mettre ton téléphone sur haut parleur …

    J'aime

    • Je n’ai pas dit que ce n’est pas une bonne idée…Loin de là , je dis que çà me touche ,je dirais presque  » me gêne  » …Mais c’est une immense preuve d’amitié….

      J'aime

      • Bien sur et surement que si elle te le propose, c’est que cela lui fait plaisir
        et si cela te gène dit lui comme tu me dis souvent .. si elle finit par se lasser qu’elle peut arrêter sans problème ..

        J'aime

  3. Je suis conscient que si elle me le propose ,c’est parcequ’elle en a envie , que çà lui fait plaisir …
    En plus ,si tu lis mon billet suivant ,tu verras que j’ai réussi à lire aujourd’hui : Je me demande si sa proposition n’a pas eu d’influence…Je verrais avec elle de toutes façons car çà peut être « amusant >

    J'aime

  4. Je rajoute ici un petit bout de commentaire car je n’ai pas la possibilité de le faire sous ta réponse.
    Tu dis  » Je me suis fait de nombreux ami(e)s ,bien que je sois difficile à vivre à cause de cette « peur » de la pitié …. »
    .
    Maintenant, il n’y a plus qu’à………… 😉
    .
    Si un jour nous pouvions nous parler de vive voix, je pense que nous pourrions nous apporter mutuellement bien des solutions ( mais attention, je suis très bavard 😀 )

    J'aime

    • O.K :  » Il n’ y a plus qu’ à  » : J’ai bien l’ntention de mettre cette « notion » de pitié aux oubliettes : Comme je dis ,c’est plus un manque de confiance en moi qu’autre chose : Mes amis me le disent souvent , je ne veux pas « admettre mes valeurs  » ,ce qui fait que je parle peu ( contrairement à toi apparemment ) …J’aime pouvoir aider les autres ,mais ai du mal à demander de l’aide par exemple….Bref…Nous aurons l’occasion d’en reparler ici ou ….de vive voix ,qui sait ?

      J'aime

  5. La 1ere si c’est celle à qui je pense, embrasse-la de ma part quand tu l’auras.

    Pour la seconde, je trouve le geste altruiste et en aucun cas animé par de la pité ou je ne sais trop quel sentiment second. Elle sait que tu aimes lire et que tu n’arrives pas à te concentrer et elle te propose une alternative, c’est génial.

    A un moment donné, j’avais envie de faire lectrice pour non voyants, personnes âgées ou hospitalisées, mais je ne me suis pas lancée car il faut avoir le temps dans la durée et en ce moment, je ne m’en sens pas capable 😦

    Par contre sur la 8, il y a en fin de nuit ou en début de jour (je ne sais pas les horaires en fait :lol:) quelques heures de lectures quotidiennes par différents lecteurs et lectrices. J’ai trouvé l’idée géniale, par contre je n’arrive pas à accrocher et à me concentrer pour écouter (ça me sert de soporifique ^^) à l’instar de la télé en général, la radio ou internet… Je décroche assez vite. Peut-être est-ce dû au fait que je ne peux pas interrompre le flot à volonté … Toujours est-il que j’ai trouvé l’idée géniale (et je continue) mais je n’arrive pas à en faire quoique ce soi 😆

    Bisous l’artiste

    J'aime

Les commentaires sont fermés.