Le dico de ……

Dommage,j’ai perdu la vidéo!!!!

Dans la chambre de grand-mère
Y avait un gros dictionnaire
Où couraient des kangourous
Des républiques et des poux
Et, comme dans ses pages roses,
On parlait pas de la chose
Je m’en payais une tranche
En reluquant ses feuilles blanches

J’y lisais des mots cochons
« Con », « cul », « bite » et « cornichon »
A la page six cent vingt
Y avait même écrit « vagin »
C’étaient des mots sans photos
Avec en prime l’écho
« Pavillon », « éléphant », « fleur »
Les mots disaient leur couleur

Le soir, en tournant ses pages
L’oreille dans son coquillage
J’écoutais des bruits de mer
Dans le dico de grand-mère
Des Papous, des coloquintes
Des rois, des ornithorynques
Le Tibet et le charbon,
Sa couverture sentait bon

Y avait pas encore écrit
Ni le prénom d’ l’Algérie
Ni même celui de Sarclo
Ni SIDA dans le dico
Quelque part, au verbe « aimer »
C’était un peu écorné
Entre « écume » et « écureuil »
J’y ai vu un trèfle à deux feuilles

Un soir, dans le vieux Larousse
Sous les moustaches de Proust
J’ai trouvé un p’tit billet
Tout jauni, tout gribouillé
C’était plein d’ fautes d’autographe
Y avait trois « f » à « girafe »
Pas d’apostrophe à « je t’aime »
Mais elle l’a aimé quand même…
Mon grand-père

4 réflexions sur “Le dico de ……

  1. Bonsoir Ermite, oui nous sommes encore de cette génération-là, de celle qui a feuilleté le soir sous les draps pour ne pas réveiller le voisin de chambre dans la chambre pas chauffée. Le chat était déjà là, il servait de bouillotte. Maintenant à l’école il faut encore expliquer, même le b.a. ba de l’écriture informatique parce que certains enfants savent surfer et jouer, mais pas se servir du clavier ni des applications. Mais dans ma classe ils aiment aussi les mots et leurs voyages. Ils aiment aussi parler de l’homme, des animaux et de la paix dans le monde, comme tu dis dans un autre poème. Ils en savent beaucoup trop, la pollution, la pauvreté … Ils deviennent tout sérieux et leurs petits minois s’éclairent d’idées. Ils aiment chercher comme tous les enfants et ils sont fiers quand ils peuvent expliquer leur démarche. Les mots du dictionnaire, ils les découvrent à deux et tiennent à recopier « au propre ». Le figuré, ils le découvrent juste petit à petit car ils sont jeunes encore ( pas avant 8 ans, juste cette année et pour certains c’est encore un peu difficile mais ça vient ) Oh! je me rends compte que je n’ai parlé que d’eux. Tant pis je laisse. Mais oui les mots les mots les mots nous ouvrent des portes merveilleuses. Merci pour ce texte. Je te souhaite une bonne soirée

    J'aime

Les commentaires sont fermés.