Finalement…..Je crois que …….


Qu’avec Emmanuel ,………..
Du plus loin, que me revienne,
L´ombre de mes amours anciennes,
Du plus loin, du premier rendez-vous,
Du temps des premières peines,
Lors, j´avais quinze ans, à peine,
Cœur tout blanc, et griffes aux genoux,
Que ce furent, j´étais précoce,
De tendres amours de gosse,
Ou les morsures d´un amour fou,
Du plus loin qu´il m´en souvienne,
Si depuis, j´ai dit « je t´aime »,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous,

C´est vrai, je ne fus pas sage,
Et j´ai tourné bien des pages,
Sans les lire, blanches, et puis rien dessus,
C´est vrai, je ne fus pas sage,
Et mes guerrières de passage,
A peine vus, déjà disparues,
Mais à travers leur visage,
C´était déjà votre image,
C´était vous déjà et le cœur nu,
Je refaisais mes bagages,
Et poursuivais mon mirage,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous,

Sur la longue route,
Qui menait vers vous,
Sur la longue route,
J´allais le cœur fou,
Le vent de décembre,
Me gelait au cou,
Qu´importait décembre,
Si c´était pour vous,

Elle fut longue la route,
Mais je l´ai faite, la route,
Celle-là, qui menait jusqu´à vous,
Et je ne suis pas parjure,
Si ce soir, je vous jure,
Que, pour vous, je l´eus faite à genoux,
Il en eut fallu bien d´autres,
Que quelques mauvais apôtres,
Que l´hiver ou la neige à mon cou,
Pour que je perde patience,
Et j´ai calmé ma violence,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous,

Les temps d´hiver et d´automne,
De nuit, de jour, et personne,
Vous n´étiez jamais au rendez-vous,
Et de vous, perdant courage,
Soudain, me prenait la rage,
Mon Dieu, que j´avais besoin de vous,
Que le Diable vous emporte,
D´autres m´ont ouvert leur porte,
Heureuse, je m´en allais loin de vous,
Oui, je vous fus infidèle,
Mais vous revenais quand même,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous,

J´ai pleuré mes larmes,
Mais qu´il me fut doux,
Oh, qu´il me fut doux,
Ce premier sourire de vous,
Et pour une larme,
Qui venait de vous,
J´ai pleuré d´amour,
Vous souvenez-vous?

Ce fut, un soir, en septembre,
Vous étiez venus m´attendre,
Ici même, vous en souvenez-vous?
A vous regarder sourire,
A vous aimer, sans rien dire,
C´est là que j´ai compris, tout à coup,
J´avais fini mon voyage,
Et j´ai posé mes bagages,
Vous étiez venus au rendez-vous,
Qu´importe ce qu´on peut en dire,
Je tenais à vous le dire,
Ce soir je vous remercie de vous,
Qu´importe ce qu´on peut en dire,
Je suis venue pour vous dire,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous...

Manu avait compris….


Je ne lui ai pas dit ,mais quand il parlait d’amis ,il avait pressenti…..Sans vous donner de détails,la vidéo résume:

 

Un proverbe dit : »Les paroles s’envolent et les écrits restent  » mais ce soir ce n’est pas le cas…..Comprenne qui pourra…

Mercredi/Manu


Et oui,encore Manu!

Comme chaque semaine ,il est venu partager mon repas (enfin, »partager » ? pas vraiment puisque ,comme je ne cesse de vous le répéter je ne mange pas le midi…….)

Je notais ici ou sur mon autre blog (je ne sais plus)  que j’avais fait un malaise assez « sérieux » samedi soir…..(je crois) ……Et bien ,sitôt entré ,me faisant le bisou habituel  : « Hooo tu as quelque chose qui ne va pas  » me dit il ! Quand je vous dit qu’il voit tout….Et les questions de fuser: « Ennuis d’argent? Problème avec tes amis ? …..Malaise épileptique! ? »

Ma réponse:  » Ne t’inquiètes pas,rien de bien grave »  Mais ….il a réussi à me « tirer les vers du nez » !!!

  « Ben en fait c’est pratiquement les trois » lui ai je répondu ……Et de lui narrer en essayant de ne rien dramatiser : « Mon compte en banque est dans le rouge ,mais ce n’est pas grave,je vais toucher bientôt les allocations et j’ai encore une petite réserve de côté « au cas où » ,et j’ai fait un petit malaise  mais ce n’est pas dramatique……Et les amis rien de dramatique non plus,seulement quelques mises au point… »

Manifestement dubitatif ,il a conclue en se mettant à table par un « Oui je vois… » Et d’embrayer sur ma présence  à la soirée du réveillon de Noël chez les parents de Lise ,son épouse…..

« Tu es sur que tu ne veux pas venir « ? 

« Oui Manu,écoutes,je ne serais pas à l’aise ,tout le monde m’offre toujours des cadeaux et moi je n’ai jamais les moyens ,alors je préfère ne pas venir « 

 » Bon c’est comme tu veux ,si tu préfères rester seul ici ……Je n’insiste pas ….Mais si tu changes d’avis,pas de problème « …..Voilà ,c’est Emmanuel « çà »!