Hibernerais-je?


Décidément ,quelque chose ne va pas « chez moi » ! 

A quelle heure me suis je couché cette nuit? Je ne me souviens plus,mais il devait bien être 6heures (comme d’habitude) ,mais …..rien de particulier n’étant prévu ce mercredi (même pas  la visite de Manu) ,je n’ai pas  » mis le réveil à sonner »  (en général ,je me donne 8 heures de sommeil….enfin,8 heures sous la couette )…..Et bien ,quand je me suis éveillé (et encore,c’est Fripon qui m’ a tiré du sommeil!) …….Il était ……….17Heures!!!!!!!! Je ne vous dis pas la panique…Le temps de reprendre mes esprits , à 17h30 je prenais mon café et après une rapide toilette ,me précipitais ,sous une pluie battante (pour arranger les choses ) ,au bureau de tabac où le buraliste me regarda d’un oeuil  » bizarre  » …La boulangerie étant fermée le mercredi ,pas de problème de ce côté….Bref,la journée fut courte et « vaseuse » ….Donc ,je vais de ce pas me remettre sous la couette ,mais vais aussi programmer le réveil car …..Mon invité vient ce midi manger le reste de mon excellent boeuf  bourguignon……Et il faut absolument , froid et pluie ou non, que j’aille faire quelques courses car le frigo et les placard sont vides…..

Passez une bonne journée ,à demain  si tout va bien…….

Oh ! quand je dors…

Oh ! quand je dors, viens auprès de ma couche, ( heuuu…..Il n’y a que Fripon qui vient…)
Comme à Pétrarque apparaissait Laura,
Et qu’en passant ton haleine me touche… –
Soudain ma bouche
S’entr’ouvrira !

Sur mon front morne où peut-être s’achève
Un songe noir qui trop longtemps dura,
Que ton regard comme un astre se lève… –
Soudain mon rêve
Rayonnera !

Puis sur ma lèvre où voltige une flamme,
Eclair d’amour que Dieu même épura,
Pose un baiser, et d’ange deviens femme… –
Soudain mon âme
S’éveillera !

V.Hugo

4 réflexions sur “Hibernerais-je?

  1. Faut croire que tu as vraiment besoin de te reposer .. une cure de sommeil … mais tu devrais me laisser quelques heures .. j’aimerais bien dormir jusqu’A 7 ou a 8 h am .. je serais satisfaite

    J'aime

    • Julie : Pourquoi ? Surement parce que mon organisme le demandait (en plus,je suis enrhumé ) ,mais je crois aussi que mon « esprit  » le demandait :Besoin d’oublier certaines choses,certains soucis …….Un peu comme un échappatoire ,un « simili » suicide…...

      J'aime

Les commentaires sont fermés.