Rien


Pas de billet ni de « visite » sur les blogs amis cette nuit :Il faut absolument que je dorme :Mon corps et mon esprit le réclament ………..

Sans compter qu’il fut absolument que je m’occupe  de toutes les tâches administratives et autres que je ne cesse de remettre !

  Je vais donc essayer de dormir …..Bonne journée à vous ….A demain surement.

Dormir……..Week-End


Samedi est là depuis 5h30 déjà ! Il serait temps que je me glisse entre couette et drap ….J’y vais donc de ce pas …..

P.S : J’ai réussi ,non sans mal ,à mettre un collier à Fripon….Non pas que j’aime lui imposer ceci ,mais quand il sortira (parce que çà arrivera …) Les gens sauront qu’il n’est pas « errant »  ,ici  « on » n’aime pas les « errants »  animaux ou humains……

Un texte de Mr Stéphane Ternoise


http://www.ternoise.info/unblogecrivain.html    (adresse du blog de Stéphane Ternoise )

Un texte sur la trahison en Amour

Elle a choisi la trahison

Elle a choisi la trahison
Elle s’est trouvé une bonne raison
On trouve toujours une bonne raison
Quand on veut justifier sa trahison

Elle l’appelait mon âme soeur
Se prétendait femme de coeur
Belle rebelle spirituelle
Osmose intellectuelle
Elle ressentait sa présence
Dans le coeur dans le bas du ventre
Elle pleure même pas son absence

Elle s’est trouvé une ambition
Elle sera une bizness woman
Entourée de faux supermans
Les yeux fermés c’est bon la distraction

Elle l’appelait mon âme soeur
Se prétendait femme de coeur
Belle rebelle spirituelle
Osmose intellectuelle
Elle ressentait sa présence
Dans le coeur dans le bas du ventre
Elle pleure même pas son absence

Quand elle connaîtra ma chanson
Elle lâch’ra encore un vieux con
Y’a sûr’ment une autre solution
Mais faudrait qu’elle oublie ses vieux démons

Elle l’appelait mon âme soeur
Se prétendait femme de coeur
Belle rebelle spirituelle
Osmose intellectuelle
Elle ressentait sa présence
Dans le coeur dans le bas du ventre
Elle pleure même pas son absence

« Seuil de pauvreté »


Un reportage télé sur le seuil de pauvreté m’a interpellé: Il serait d’environ 900 euros par mois en 2012 !

Ce qui signifie (sans pleurnicherie ni plainte de ma part ) que je suis sous ce seuil  …..L’aide financière ou autres  (cadeaux) de mon fils et d’ami(e)s font que je « surpasse « ce seuil ….

Les seuils de pauvreté en France
le 6 septembre 2012

En France, un individu peut être considéré comme pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 803 euros ou 964 euros selon la définition adoptée…
En France, un individu peut être considéré comme pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 803 ou 964 euros (données 2010) selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian ). Le revenu pris en compte est le revenu dit « disponible » : après impôts et prestations sociales.( ces dernières sont mon seul revenu officiel )

En dépit du ralentissement de la croissance depuis les années 1970, la France continue à s’enrichir. Le revenu médian augmente et donc avec lui le seuil de pauvreté. Entre 1970 et 2010, le seuil de pauvreté à 50 % a doublé en euros constants (c’est-à-dire une fois que l’on a retiré l’inflation), de 400 à 800 euros. Les pauvres d’aujourd’hui sont deux fois plus riches que ceux d’hier, mais ils ne vivent pas dans la même société : les besoins ne sont plus les mêmes.

(La question ,pour moi ,est qu’elle est la différence entre nos besoins et ceux d’hier? S’agit il  de consommation alimentaire ,,de confort,de loisirs ?????…De quoi avons nous réellement besoin? )

Bref ,si je me fie aux données ,je suis pauvre….Mais pas malheureux…. (ma maladie est mon seul vrai malheur..)

Les tambours du Bronx….Je croyais…mais


Tout le monde ou presque connait ce groupe « original » …Je ne suis pas vraiment fan ,mais cette originalité me plait…

Je pensais  innocemment qu’ils étaient U.S  (Le Bronx est un quartier de New York ) Or…..Ils sont de Nevers!!!! Près de chez moi!

Les Tambours du Bronx sont nés en 1987 à Varennes-Vauzelles, commune adjacente à Nevers (Nièvre), en France. Leur nom vient d’un quartier de la commune surnommé « Le Bronx » à cause de son quadrillage de rues et de ses alignements de maisons identiques, de couleur sombre. Ce quartier était alors habité en majorité par les ouvriers des ateliers de la SNCF, d’où proviennent les premiers bidons utilisés par les T D B.

Leur première prestation ne devait être qu’un événement unique, dans le cadre du festival « Nevers à Vif ».

20 ans plus tard, ils se sont produits aux États-Unis, au Brésil, aux Émirats arabes unis, au Maroc, en Tunisie, en Grèce, à la Réunion, à Djibouti, en Slovénie, en Égypte, en Norvège et dans toute l’Europe occidentale, avec des temps forts tels le défilé sur les Champs-Élysées lors du bicentenaire de la révolution française pour Jean Paul Goude en 1989, la première partie de Johnny Hallyday sous la tour Eiffel pour ses 40 ans de carrière, six semaines de tournée à travers les États-Unis en 2000, le Sziget Festival en première partie de KoЯn à Budapest en 2005, le Festival de Roskilde en première partie de Jimmy Page et Robert Plant de Led Zeppelin au Danemark en 1992 et 1995, le Stade de France en 2006, le Zenith de Paris avec l’orchestre des Lauréats du Conservatoire national supérieur de musique et de danse en 2007..

Ensemble du groupe.

En 1992, ils enregistrèrent sous l’égide de Philippe Poustis, avec un orchestre philharmonique et les voix bulgares un album unique en son genre, « Grand Mix » (FNAC Music). En 2008, ils travaillèrent avec Jaz Coleman (Killing Joke) sur la création de 3 titres encore inédits.

Cette compagnie de musiciens a fait le choix de l’autoproduction via la SARL Tambours du Bronx Productions. Ils sont distribués par le label indépendant français Naïve Records, chez qui ils ont notamment sorti un premier DVD en mars 2006, enregistré à la Coopérative de Mai.