Notre société……………! Lire et…..


   Une fille de 15 ans donne la main à son fils dans la rue: Les gens la traitent de put….sans savoir qu’elle a été violée à 13 ans…

Les gens se moquent et traitent de « gros » un monsieur sans savoir que son obésité est causée par une maladie..

Les gens ‘fuient » un homme au visage défiguré sans savoir que « çà » lui vient d’avoir risqué sa vie en étant pompier…

Les enfants se moquent d’un autre petit garçon en récréation à l’école  parce qu’il n’a pas de cheveux sans savoir qu’il a un cancer et va bientôt mourir….

   Ce ne sont que quelaues exemples de discrimination et de la bêtise dans notre société….

Un congrès …….pour une utopie?


Les Anarchistes du monde entier se retrouve ce week-end pour leur congrès en Suisse!

 

L’affiche:

– Ce week-end se tient le congrès mondial des anarchistes en Suisse. Oui,vous avez bien lu, en Suisse, à Saint Imier, pour être précis. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, la Suisse a une longue histoire en ce qui concerne les anarchistes. En effet, dès 1864, des organisations locales de «l’association internationale des travailleurs» ont été créées dans le Jura suisse, notamment à La-Chaux-de-Fonds, Le Locle et à St. Imier. Les sujets qui seront discutés lors de ce congrès n’ont pas beaucoup changé depuis cette époque – il s’agit toujours de la répression et de l’exploitation des plus faibles par les plus riches. Mais aujourd’hui, les anarchistes ne se limitent plus à déplorer l’état des choses, mais ils demandent des mesures concrètes pour que l’Europe et le monde puissent sortir de la crise.

     140 ans après le premier congrès anarchiste à St. Imier, la condition des ouvriers dans les usines et ailleurs n’a pas beaucoup changé. Par contre, plus personne ne parle aujourd’hui des idées communistes après l’écroulement des systèmes communistes dans les pays de l’est qui en fin de compte, n’avaient pas grande chose à voir avec le communisme : Il s’agissait de systèmes plus proches de la dictature que du communisme.

     Comment se présente aujourd’hui le mouvement anarchiste, dont on ignore même l’existence ?

 

     A St.-Imier, les anarchistes proposent des solutions assez pragmatiques à la crise actuelle. Le conseil donné aux pays en crise : «Ne remboursez pas un cent !», tout en demandant des actions radicales, mais non-violentes comme des grèves générales ou la résistance civile. Pour Aristid Pedraza, l’un des intellectuels de ce mouvement, une telle démarche pourrait mettre un terme à la crise de l’Europe. Même son de cloche chez Fred Gautheron qui lui, voit la solution dans «un communisme libertaire sans barrière entre les classes.» Pour ce faire, il suffit que «les travailleurs opprimés se solidarisent pour lutter de manière non-violente.» Cela sent bon le discours intellectuel et peu réaliste qui explique peut être aussi, pourquoi ce vieux mouvement politique n’a jamais connu le moindre succès?. En même temps, il faut tirer son chapeau – les anarchistes restent accrochés à leurs idées et ne se laissent pas perturber. Par rien et par personne. Et on prend les paris : en 2152, dans 140 ans, le prochain «Congrès mondial de l’anarchie» aura lieu à St.Imier.