Matière à réflexion


> « Ils peuvent parce qu’ils croient pouvoir. » – Virgile

> « Le bonheur est à l’intérieur de nous, pas à l’ extérieur. Il ne dépend pas de ce que nous avons mais de se que nous sommes. » – Henry Van Dyke

> « Toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose, même celles que nous perdons. » – Paulo Coelho

> « Il y a du plaisir à rencontrer les yeux de celui à qui l’on vient de donner. » – Jean de La Bruyère

> « Savoir tout en pensant qu’on ne sait pas encore, c’est la plus grande réalisation humaine. » – Lao Tseu

> « Si vous jugez les gens, vous n’avez pas le temps de les aimer. » – Mère Teresa

> « Si vous souhaitez qu’on reconnaisse votre valeur, sachez d’abord reconnaître celle d’autrui. » – John Marks Templeton

En souvenir de soirées arrosées avec mes amies…(mes excuses à mr Nougaro)


Parodie (de moi)

 

Je suis sous, sous, sous
Sous mon balcon
Comme Roméo
Oh Oh Marie-Christine
Je reviens comme l’assassin
Sur les lieux de son crime
Mais notre amitié n’est pas morte
Hein ? dites-moi que non

Depuis que l’on s’est quitté
Je vous jure que j’ai bien changé
Vous ne me reconnaîtriez plus
Et d’abord je ne bois plus

Je suis rond, rond, rond
Rongé d’remords
J’suis pas un salaud
Oh Oh Marie et Christine
Je vous en prie encore une fois
Montrez vous magnanimes
Donnez-moi une chance encore
Dites ! recommençons

En moi il y a du bon aussi
Ne m’faites pas plus noir que j’suis !

J’suis bourré, bourré, bourré
De bonn’s intentions
J’ai pas trouvé de boulot
Oh Marie et Christine
C’est sérieux, je n’ai pas balancé
Mon dictionnaire de rimes
Je n’écris toujours pas de chansons
Non ! Je ne travaille pas pour de bon

Mes copains que vous n’aimiez pas
Maintenant ils rigolent sans moi
D’ailleurs je vous les ai amenés
Vous n’avez  qu’à leur demander

On est sous, sous, sous
Sous votre balcon
Comme Roméo
Oh Oh Marie et Christine
Ne faites pas la sourde oreille
A ce cri unanime
Je vous en supplie, mes trésors
Répondez ! Répondez !
Marie,Christine
Ne me laissez pas seul!

Bon ! Puisque c’est ça
J’vais me saoûler la gueule !na!