Les incorruptibles


Biographie d’Eliott Ness
Né de parents immigrés norvégiens, Eliott Ness est le cadet de la famille. Titulaire d’un diplôme de droit et d’économie de l’Université de Chicago, il débute sa carrière professionnelle à Atlanta au Retail Credit Co ., chargé d’enquêtes sur le crédit, mais retourne rapidement à l’Université pour approfondir la criminologie. Par l’intermédiaire de son beau-frère, agent du FBI, il entre en 1926 à la Direction du Trésor américain et travaille en collaboration avec le bureau de la prohibition de Chicago. Tout récemment élu, le Président Herbert Hoover se fixe comme objectif de faire tomber Al Capone : Eliott Ness est chargé de le coincer pour non respect du Volstead Act, qui interdit la vente d’alcool. Il cible alors les bars et distilleries illégales et les voies d’approvisionnement de Capone : s’ensuivent une série de perquisitions et d’arrestations, sans qu’il parvienne à atteindre directement le mafieux, notamment à cause de la corruption de la police. Entêté, il décide de créer une équipe d’enquêteurs fiables, triés sur le volet, surnommés par les médias américains ‘The Untouchables‘. Malgré les tentatives de corruption et les menaces, l’équipe ne cède pas et parvient à enrayer légèrement les affaires de Capone en matière de vente d’alcool. C’est finalement pour fraude fiscale qu’Al Capone est condamné en 1931. Directeur de la sécurité publique de Cleveland à partir de 1935, il s’attaque à la corruption qui mine la justice et la police américaine, mais quitte son poste en 1942. Il part pour Washington DC et travaille dans le secteur privé. Homme droit et inflexible, Eliott Ness meurt d’une crise cardiaque peu de temps après la sortie de son livre ‘The Untouchables’.

Canicule oblige……………..


Canicule oblige: Je vais et je viens…

Du frigo à la salle de bain

Un verre d’eau à la bouche puis l’eau de la douche

Un instant assis sur le canapé

d’une serviette humide agrémenté…………….

Regardant distraitement le poste de télé

Sans oublier de boire beaucoup comme il est conseillé….

De presque tous vêtement dépouillé..(le slip j’ai gardé) lol

 

Les neurones du cerveau aussi demandent repos…

Lire ,le cerveau n’enchante pas trop….

Alors :Un ou deux films ou séries rétros….

Ce fut « Monk »,puis « les incorruptibles » sans que ça ne me rase

Pour finir via le programme télé ce fut « Mission Alcatraz »

Maintenant:La nuit venue faute de lecture

Je regarde un D.V.D d’un S.King adapté:  » Les Tommy-Knokers »

Sueurs froides assurées compensant sueurs chaudes de la journée….

Journée durant laquelle à l’extérieur je n’ai pas mis le nez!

Mettant en pose le D.V.D ,je vais boire un café et sous la douche me glisser…..