Pour en finir ……….

Anarchie

« L’ordre sans le pouvoir »
Pierre-Joseph Proudhon – 1809-1865

Définition de l’anarchie

Etymologie : du grec an, préfixe privatif, et de arkhê, pouvoir, commandement.

L’anarchie est un système politique qui vise à l’émancipation de toute autorité ou tutelle gouvernementale. L’Etat est considéré comme n’étant pas nécessaire et aucun individu ne se trouve sous la domination d’un autre (absence de hiérarchie entre les hommes). Le système social anarchique est basé sur la libre entente des différentes composantes de la société.

Très souvent utilisé de manière péjorative, le terme anarchie désigne alors l’état de ce qui est sans commandement, sans lois. Il est synonyme de désordres, de confusion et de troubles qui n’ont rien à voir avec l’anarchie – système politique -, mais qui sont souvent liés à l’existence de pouvoirs concurrents. En raison de ce double sens du mot anarchie, source de confusion, l’usage du mot libertaire, à la place d’anarchiste, s’est développé depuis la fin du XIXe siècle. Autre synonyme : Acratie.

Pour les anarchistes, l’anarchie n’est pas synonyme de chaos, mais correspond à une situation harmonieuse résultant de l’abolition de l’Etat et de toutes les formes de domination et l’exploitation de l’homme. Elle est fondée sur l’égalité entre les individus, la libre association, la fédération ou l’autogestion, voire parfois le collectivisme. L’anarchie est donc structurée et organisée, sans qu’il y ait une quelconque primauté de l’organisation sur l’individu.

En tant que doctrine politique, l’anarchie n’a été mise en pratique que très partiellement et ponctuellement. Mais elle a été développée sur le plan théorique par Charles Fourier (1772-1837), Pierre Joseph Proudhon (1809-1965), Michaël Bakounine (1814-1876).

6 réflexions sur “Pour en finir ……….

  1. Tout à fait ce que je pense Néo :Vivre à l’ hors (hors normes?) en respectant les façons de vivre des autres hôtes de la société humaines :La seule règle devrait être : »la liberté de l’un s’arrête là où commence celle de l’autre »
    Merci de ton pas sage
    Francis

    J'aime

  2. Salut l’artiste 🙂
    La planète ne devrait être peuplée que d’anarchistes ^^ et la vie serait plus douce.
    Un(e) anarchiste est une personne autonome, responsable, impartiale et respectueuse des autres qui est persuadée que l’on peut vivre en harmonie et en communauté sans avoir à être contraint dans ses faits et gestes si un tant soit peu elle se préoccupe de ce que son action va avoir de positif ou négatif sur son entourage immédiat (ou pas… l’effet papilloooooon ^^)
    Bon c’est utopique je sais lol, mais c’est tellement bon de croire que un jour ça pourra être ^^ non je déconne, je n’y crois pas du tout car l’humain est doté contrairement à l’animal d’une « intelligence » propre à l’homme et qui le rend : Envieux ,cupide, violent (gratuitement), prédateur (sans nécessité), calculateur … j’en passe et des moins bonnes ^^ Oui je sais je suis cynique et alors ??? ça au moins le mérite d’éviter moult désillusions

    Gros bisous l’artiste à bientôt et … Bonne fête heureux papounet d’un mec cool se prénommant Manu BBB

    J'aime

  3. ha ben non, j’allais oublier le meilleur.

    je cite en reprenant la dernière partie :

    « Pour les anarchistes, l’anarchie n’est pas synonyme de chaos, mais correspond à une situation harmonieuse résultant de l’abolition de l’Etat et de toutes les formes de domination et l’exploitation de l’homme. Elle est fondée sur l’égalité entre les individus, la libre association, la fédération ou l’autogestion, voire parfois le collectivisme. L’anarchie est donc structurée et organisée, sans qu’il y ait une quelconque primauté de l’organisation sur l’individu. »

    Voilà une belle et claire explication. Ce serait l’idéal si ça pouvait se mettre en place, mais tu sais quoi? Pour tout ça, faudrait que l’humain grandisse beaucoup, qu’il ne connaisse plus l’individualisme, qu’il sache ce que communauté veut dire, et surtout qu’il arrête de penser « profit » mais à la place « partage et intelligence, entraide et conscience » en fait faire passer l’humain et la vie en premier… oui bon, tu sais ce que je pense, et par des mots là, je n’arrive pas bien à développer.
    La liberté des uns commencent là où s’arrêtent celles des autres. Ce qui veut dire en résumé, que tu peux avoir de la liberté pour toi, à partir du moment où tu ne dérange pas les autres…
    Ce serait tellement bon, si chacun avait un tel esprit. Le monde en serait grandit.
    sur ces belles paroles, je t’embrasse très très fort mon Ami et aussi à Super Annie (j’Aime bien aussi, sa définition de l’Anarchie… )
    bisous les deux grands,( heu je parle pas de la taille là, 😉 à Annie si un jour il lui arrive de lire ce com.!!!) ça fait du bien, de vous lire, même si c’est idéaliste, même si on se fait pas trop d’illusion sur le genre humain, ça fait du Bien! voilà c’est TOUT!
    tendresse sur vos coeurs.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.