Devoir,pouvoir,vouloir


Aujourd’hui:

J’aurais  du aller chez le docteur

Mais je n’en ai pas eu le « coeur »

J’aurais du payer les factures dues

Mais mon compte,je n’ai pas vu…

J’aurais pu appeler ma mère…

Mais j’aurais du parler à mon père!

J’aurais pu sortir pour  prendre l’air…

Mais ,ne suis sorti que pour le necessaire

J’aurais voulu lire pour me distraire…

Mais mon cerveau ne m’a pas laissé faire

J’aurais voulu un peu ,ne pas penser

Mais ma volonté n’en a eu que faire!

j’aurais voulu, ici faire preuve d’originalité

Mais ,encore une fois,c’est raté…

Finalement je n’ai pu que regarder la télé.

Finalement,je dois bientôt  me coucher

Voulant,devant,pouvoir cette nuit rêver

Chef d’oeuvre!


« El Desdichado », une biographie rêvée (Gérard de Nerval)

Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,
Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé,
Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie.

Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène…

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.