Eloge de la fatigue

Ce poême est dit par R.Lamoureux (en est il l’auteur?),mais il montre qu’un « comique » peu dire (écrire?) de belles choses

L’éloge de la fatigue
Robert Lamoureux

Vous me dites monsieur, que j’ai mauvaise mine,
qu’avec cette vie que je mène, je me ruine.
Qu’on ne gagne rien à trop prodiguer,
vous me dites enfin, que je suis fatigué.
Oui je suis fatigué monsieur, mais je m’en flatte,
j’ai tout de fatigué : le cœur, la voix, la rate.
Je m’endors épuisé, je me réveille las,
mais grâce à Dieu, je ne m’en soucie pas.
Et quand je m’en soucie, je me ridiculise,
la fatigue souvent n’est qu’une vantardise.
On est jamais aussi fatigué qu’on le croit,
et quand cela serait, n’en a t-on pas le droit?
Je ne vous parle pas des tristes lassitudes,
qu’on a lorsque le corps harassé d’habitudes,
n’a plus que pour se mouvoir que de pales raisons.
lorsqu’on fait de soi son unique horizon.
Lorsqu’on a rien à perdre, à vaincre ou à se défendre.
Cette fatigue là est mauvaise à entendre.
Elle fait l’œil morne, le front lourd, le dos rond,
et nous donne l’aspect d’un vivant moribond.
Mais se sentir plier sous le poids formidable,
des vies dont un beau jour on s’est fait responsable.
Savoir qu’on a des joies ou des pleures dans ses mains,
savoir qu’on est l’outil, qu’on est le lendemain.
Savoir qu’on est le chef, savoir qu’on est la source,
aider une existence à continuer sa course.
Et pour cela se battre à s’en user le cœur,
cette fatigue là monsieur, c’est du bonheur.
Et sûr qu’à chaque pas, chaque assaut qu’on livre,
on va aider un être à vivre ou à survivre.
Et sûr qu’on est le port et la route et le guet,
où prendrait on le droit d’être fatigué?
Ceux qui font de leur vie une belle aventure,
marque chaque victoire en creux sur leur figure.
Et quand le malheur vient y mettre un creux de plus,
parmi tant d’autres creux il passe inaperçu.
La fatigue monsieur est un prix toujours juste,
c’est le prix d’une journée d’efforts et de lutte.
C’est le prix d’un laboure ou d’un mur ou d’un exploit,
non pas le prix qu’on paie, mais celui qu’on reçoit.
C’est le prix d’un travail, d’une journée remplie,
et c’est la preuve aussi qu’on vit avec la vie.
Quand je rentre la nuit et que ma maison dort,
j’écoute mes sommeils et là, je me sens fort.
Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance,
et ma fatigue alors, c’est une récompense.
Et vous me conseillez d’aller me reposer,
mais si j’acceptais là ce que vous me proposez,
si je m’abandonnais à votre douce intrigue,
mais je mourrais monsieur, tristement de fatigue.

5 réflexions sur “Eloge de la fatigue

  1. Un bel écrit, mais je passe surtout te coller un repaire, après nos essais d’hier soir.;)J’ai mis le même commentaire sur mon blog, et peut-être que quelqu’un saura comment faire pour qu’un lien différent apparaisse sous le même pseu, selon que tu passes en tant que fralurcy ou ermite athée. Gros bisous tendresse, prend soin de Toi, et calin à la miss à poils.

    Coucou mon ptit père
    ben voilà, après ce test convenu entres nous, on peut voir qu’en fait, ton compte wordpress c’est fralurcy, et que tu y as deux blogx, à savoir Fralurcy solitaire, et Ermite-athée. Comme nous le disions le soucis, c’est que lorsque tu te rendras chez tes contacts, si tu y vas en tant qu’athée ou fralurcy, ils ne verront pas la différence et arriverons en cliquant sur le lien de ton pseu sur fralurcy, c’est pour ça je pense, en accord avec Toi, qu’il faudra arriver à soi, faire un message fixe dans un article qui reste en haut du blog sur fralurcy, informant que tu as un autre blog se nommant ermite-athée et mettre l’adresse correspondante.

    Je fais une demande ici, 😉 au cas où certains(es) sauraient s’il est possible de mettre le lien du blog sous les commentaires, quand on se rend en visite chez l’un de nos contacts, cela serait ainsi plus simple, comme ça, tu pourrais mettre le lien de fralurcy sous le commentaire quand tu te rends chez un contact en tant que fralurcy, et mettre le lien de ermite athée quand tu te rends chez les contacts en tant que ce dernier.
    je te colles ce com chez toi, 😉 juste pour mémo. gros bisous sur ton coeur mon Ami.

    J’aime

  2. je passe d’un blog à l’autre, en te collant tes adresses, lol, pour aide pour tes contacts peut être, mais je pense qu’il faudra faire si pas d’autres solution, un billet qui reste fixe en haut de ce blog, car tous (es) arriveront ici, et ainsi ils pourront aller sur athé ou rester ici, en cliquant dans l’adresse que tu y mettras.
    en attendant, voici les deux adresses :

    celle de ce blog fralurcy :

    https://fralurcy.wordpress.com/

    et l’adresse de ermite athée est celle ci :

    http://ermiteathee.wordpress.com/

    en attendant de faire mieux, à titre d’info!

    Gros bisous, que ton dimanche soit doux.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.