Tendresse


Je plaisante avec ces histoires de télé,d’écran d’ordi etc…,mais cela n’empêche que ce sont des occasions de ressentir quelque chose d’important,quelque chose qui va de pair avec l’Amour c’est la tendresse…
Quand mon fils me dit en installant ce fameux écran: »Ben tu vieillis,avant tu l’aurais installé sans me demander et la télé-commande ne serait pas un problème »
Il le dit avec gentillesse,tendresse.
De même quand l’amie qui est chère à mon coeur me parle au téléphone,la tendresse est présente….Sans tendresse,amitié,Amour on n’est rien du tout…

8 réflexions sur “Tendresse

  1. oui , sans la tendresse, on n’est plus rien du tout ! et il faut pardonner à ceux qui en ont eu si peu de parfois mal tourner ! ce n’est pas de maisons de redressement dont ils auraient eu besoin ! mais juste un peu plus de tendresse au départ !

    J'aime

  2. La Tendresse, M. Bourvil en parlait si bien. Des paroles intemporelles, pour un sentiment qui apaise tant, de la douceur, de la tendresse, de l’Amour, un beau mélange pour nourrir le coeur, jusqu’à la fin des jours. Des baisers douceurs et tendresse sur ton doux coeur.

    On aurait pu nous deux, vu notre enfance devenir haineux et violent, on a eu de la chance, toi avec mamie Léone, et moi avec ma Mamounette, elles nous ont montrées ce qui est essentiel. Vraiment beaucoup de chances que de les avoir connues, Aimés et qu’elles nous aient aimé en retour.

    J'aime

  3. Bon ceci dit, Je me permet de laisser le lien d’un de mes billets, afin que si parmi tes contacts certains (es) sont intéressés (es) par de la belle poésie, d’Une âme à l’Autre, d’un coeur à un autre coeur, une écriture en alexandrin, un message d’Amour Universel, un lien :
    http://mavoie2958.wordpress.com/2010/12/30/dune-ame-a-lautre-le-premier-recueil-de-poesies-de-anita-le-sant/
    dans les commentaires, j’ai ajouté l’adresse de l’éditeur. Mais on peut aussi se rendre sur le blog d’Anita Le Sant, c’est son premier recueil. Une grande poétesse parmi nous. Un recueil qui fait du bien au coeur et à l’âme, un sacré courage, sans fard, des mots qui nous parlent.
    Bisous et douce fin d’année.
    merci.

    ps : je tenais à te rassurer, tu n’as pas la berlue, je fais le tour de tous mes contacts et je colles ce commentaire, alors pas d’inquiétude, si tu le vois en double en triple, en …. (ta mémoire n’est pas en cause…clin d’oeil)
    tendresse mon ptit père que j’Aime.

    J'aime

  4. Je ne savais pas que c’était Bourvil qui l’avait chanté, je la connaissais par ailleurs, cette tendresse…
    Je l’ai apprise à mes élèves ya 3 ans… Des CM2… ils avaient adoré !
    Tu as tellement raison, impossible de vivre sans tendresse, c’est si doux, si bon à ressentir et à entendre…
    Des bisous à toi cher Francis !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.