Sonnet à Hélène …..Ronsard


 


Si c'est aimer, Madame, et de jour, et de nuit
Rêver, songer, penser le moyen de vous plaire,
Oublier toute chose, et ne vouloir rien faire
Qu'adorer et servir la beauté qui me nuit :

Si c'est aimer que de suivre un bonheur qui me fuit,
De me perdre moi même et d'être solitaire,
Souffrir beaucoup de mal, beaucoup craindre et me taire,
Pleurer, crier merci, et m'en voir éconduit :

Si c'est aimer que de vivre en vous plus qu'en moi même,
Cacher d'un front joyeux, une langueur extrême,
Sentir au fond de l'âme un combat inégal,
Chaud, froid, comme la fièvre amoureuse me traite :

Honteux, parlant à vous de confesser mon mal !
Si cela est aimer : furieux je vous aime :
Je vous aime et sait bien que mon mal est fatal :
Le coeur le dit assez, mais la langue est muette. 

Sonnets pour ………….Celle que j’aime qui n’a pas pour prénom « Hélène »

 

Maîtresse, embrasse-moi, baise-moi, serre-moi


Maîtresse, embrasse-moi, baise-moi, serre-moi,
Haleine contre haleine, échauffe-moi la vie,
Mille et mille baisers donne-moi je te prie,
Amour veut tout sans nombre, amour n'a point de loi.

Baise et rebaise-moi ; belle bouche pourquoi
Te gardes-tu là-bas, quand tu seras blêmie,
A baiser (de Pluton ou la femme ou l'amie),
N'ayant plus ni couleur, ni rien semblable à toi ?

En vivant presse-moi de tes lèvres de roses,
Bégaie, en me baisant, à lèvres demi-closes
Mille mots tronçonnés, mourant entre mes bras.

Je mourrai dans les tiens, puis, toi ressuscitée,
Je ressusciterai ; allons ainsi là-bas,
Le jour, tant soit-il court, vaut mieux que la nuitée.

Sonnets pour Hélène

 

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle *Clin d'oeil

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise aupres du feu, devidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant :
Ronsard me celebroit du temps que j'estois belle.

Lors, vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,
Desja sous le labeur à demy sommeillant,
Qui au bruit de mon nom ne s'aille resveillant,
Benissant vostre nom de louange immortelle.

Je seray sous la terre et fantaume sans os :
Par les ombres myrteux je prendray mon repos :
Vous serez au fouyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et vostre fier desdain.
Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain :
Cueillez dés aujourd'huy les roses de la vie.

qtl { position: absolute; border: 1px solid #cccccc; -moz-border-radius: 5px; opacity: 0.2; line-height: 100%; z-index: 999; direction: ltr; } qtl:hover,qtl.open { opacity: 1; } qtl,qtlbar { height: 22px; } qtlbar { display: block; width: 100%; background-color: #cccccc; cursor: move; } qtlbar img { border: 0; padding: 3px; height: 16px; width: 16px; cursor: pointer; } qtlbar img:hover { background-color: #aaaaff; } qtl>iframe { border: 0; height: 0; width: 0; } qtl.open { height: auto; } qtl.open>iframe { height: 200px; width: 300px; }

Eveil (tôt) pour conseil……


Clin d'oeil"Arpenteur"
 
Tout à l’heure,je fut réveillé par la sonnerie du téléphone:C’etait Manu…..(vers 14HEmbarrassé) "Salut papa,çà va?"…..Moi:"Salut bonhomme,oui çà va,tu me réveilles là! "
"Excuses,je ne croyais pas que tu dormais encore à cette heure"………
Moi:"Pas grave,qu’est ce qu’il y a,pourquoi tu m’appelles?"
 
Lui:"Je voudrais que tu viennes avec moi pour voir le terrain que j’ai l’intention d’acheter pour faire construire ma maison,j’arrive là,descend sur le trottoirClin d'oeilPremier de la classe,comme çà nous ne perdons pas de temps!"
 
Donc,je me "fais un rapide brin de toilette",boit un café et hop sur le trottoir!(qu’est ce que je ne ferais pas pour lui?!)
Bref,nous sommes allés rejoindre une jeune et jolie dame sur les lieux……Et là:Mesures,comparaison entre le plan du cadastre et
un autre plan (dont je ne connais pas l’origine),repère de la canalisation du tout- à- l’égout (mal placé et qui risque de poser des problèmes lors de la construction)…….Cependant,c’est un joli coin dans un petit village proche et ,ce qui est une bonne chose,Manu a choisi comme entrepreneur un ami à moi:Michel,qui m’avait donné des conseils,prèté du matèriel,des outils quand j’avais retapé ma maison (mon ex maison!Fâché)
  Evidemment,je n’ai pas tout compris pour ce qui est des moyens financiers qu’il a……..Mais  sur:Il a pris une option sur le terrain.
Honnêtement,j’aurais prèfèré,comme je lui ai dit qu’il achète une maison "à retaper",je trouve celà plus "passionnant",mais ……
En plus,comme ils ne sont pas mariés avec Lise,je me demande comment celà se passe (encore du pont de vue emprunt et financement?)
   Enfin,j’espère que tout ira bien et…………Qu’il ne tarderons pas à "me faire "grand-père!Clin d'oeil
 
   Bref,ma journée fut "perturbée" lol ,j’ai du faire mes courses après la visite….Pas pu allez à la banque comme prèvu etc……..
Et là ,je suis assez fatigué car si "couché tard nuit","lever tôt me nuit aussi…..

Quelques citations …..


> "Le bonheur ne s’acquiert pas il ne réside pas dans les apparences, chacun d’entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur." – Proverbe africain

> "La gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever chaque fois que l’on tombe." – Proverbe Chinois

> "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers." – Pythagore

> "Rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion." – Hegel

> "Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie" – Confucius

> "Les grands bonheurs viennent du ciel, les petits bonheurs viennent de l’effort." – Proverbe Chinois

Discussion sur Discriminations: Amnesty appelle les autorités à faire preuve de sang-froid – Actualité politique –


  Cliquez sur la partie en violet pour lire l’article  si çà vous interpelle……

 

Discriminations: Amnesty appelle les autorités à faire preuve de sang-froid – Actualité politique –
Amnesty International France (AIF) a demandé mercredi aux autorités françaises de faire preuve de sang-froid après des déclarations que l’ONG juge très préoccupantes à propos, entre autres, des gens du voyage ou de la déchéance de la nationalité.

RE…Nationalité


Désolé si je vous "rase",mais ce sujet m’interpelle (je me sens concerné quelque part :Un grand père paternel Italien et du côté maternelle,un grand père Belge ,tous deux devenu français bien sur!Alors……La question se pose:
 

On l’a tous entendu, Nicolas Sarkozy, veut que la nationalité française puisse «être retirée à toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte» à la vie d’un policier, d’un gendarme, ou de tout autre «dépositaire de l’autorité publique».

Se pose alors la question : qu’est ce qu’une personne d’origine étrangère ? Et la réponse n’est pas si simple. Il y a les personnes qui ont été naturalisées. Mais il y a aussi les personnes dont la famille est étrangère. Et puis il y a ceux d’origine étrangère depuis deux ou trois générations.

Patrick Weil, directeur de recherches au CNRS explique sur le site de TF1 que "20 à 25% des Français ont une origine étrangère, au niveau des grands-parents par exemple." Ce qui commence à faire pas mal de monde.

On pourrait se dire que Sarkozy n’a voulu parler que des personnes ayant acquis la nationalité française. Sauf qu’il ne l’a pas fait. Et pour cause, Comme le souligne Patrick Weil, s’il avait évoqué ce cas précis :"Alors il n’y a pas de changement par rapport au droit actuel".

En effet, on peut déjà être déchu de sa nationalité. C’est prévu dans le code civil. L’article 25 précise : "L’individu qui a acquis la qualité de Français peut, par décret pris après avis conforme du Conseil d’Etat, être déchu de la nationalité française, sauf si la déchéance a pour résultat de le rendre apatride." Les cas pour lesquels cela s’applique concernent notamment le terrorisme. Il n’y aurait qu’à ajouter le meurtre d’un représentant des forces de l’ordre et le tour est joué.

Mais du coup, l’annonce présidentielle aurait eu moins de portée. Elle sentirait davantage le réchauffé que le moisi. Pas de quoi en faire tout un plat.

Alors que là, en pointant du doigt toutes les personnes d’origine étrangère, Sarkozy laisse planer une sourde menace sur tous ceux qui ne sont pas vraiment Français ou un peu moins Français que d’autres, voire de vrais-faux Français. Ce qui, selon lui, doit être de nature à faire plaisir aux vrais de vrais, les ceusses qui se reconnaissent spontanément entre eux.

Mais bon pour l’intendance, il laisse le loisir aux députés UMP de séparer le bon grain français de l’ivraie étrangère. Et quand on voit et que l’on entend Dominique Paillé, porte-parole adjoint de l’UMP, on se dit que cela ne soulève pas un immense enthousiasme.

Il bredouille et on le sent très mal à l’aise. Il faut dire aussi que le malheureux doit marcher sur des oeufs. Le Président lui-même a un père hongrois et sa femme est franco-italienne. S’agirait pas de commettre un impair. Non, parce qu’il y a origine étrangère et origine étrangère. Et dire qu’on pensait en avoir fini de la soupe à la grimace de l’identité nationale

Et vous, comment avez vous compris la phrase de Nicolas Sarkozy ?

On pourrait en rire…..si ce n’était pas « sérieux »!


En lisant ce discours de Mr Sarkozy,je ne peux m’empêcher de penser à lui:Depuis combien de génération a t il la nationalité  française?La mérite -t-il?

Bien sur,je n’excuse pas la violence d’où qu’elle vienne;mais pourquoi s’acharner iniquement sur les "français d’origine étrangère"?

Nicolas Sarkozy a exhumé l’un de ses thèmes favoris, vendredi, à Grenoble. "La nationalité française se mérite. Il faut pouvoir s’en montrer digne", a lancé le chef de l’État à la préfecture de l’Isère, alors qu’il installait le nouveau préfet du département Éric Le Douaron, un ex-haut gradé de la police nommé à la suite de graves violences survenues à la mi-juillet dans un quartier populaire de la ville.

"Nous allons réévaluer les motifs pouvant donner lieu à la déchéance de la nationalité française. Je prends mes responsabilités", a déclaré le président de la République, en présence notamment du ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux et de la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie. "La nationalité doit pouvoir être retirée à toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d’un fonctionnaire de police, d’un militaire de la gendarmerie ou de toute autre personne dépositaire de l’autorité publique", a-t-il poursuivi.

"Peut-être faut-il se réveiller ?"

Le chef de l’État souhaite aussi "que l’acquisition de la nationalité française par un mineur délinquant au moment de sa majorité ne soit plus automatique". Selon lui, "quand on tire sur un agent chargé des forces de l’ordre, on n’est plus digne d’être français".

"Je ne me suis jamais laissé intimider par la pensée unique", a prévenu Nicolas Sarkozy devant une salle totalement silencieuse. Rejetant toute cause "sociale" à la situation de certaines banlieues, le chef de l’État a fustigé le modèle d’intégration à la française. "Il a marché, il marche plus." "Peut-être faut-il se réveiller ?" a-t-il lancé à l’assistance, composée essentiellement de forces de l’ordre. "Nous subissons les conséquences de cinquante années d’immigration insuffisamment régulée qui ont abouti à un échec d’intégration", a martelé Nicolas Sarkozy, jugeant "invraisemblable" que "des jeunes de la deuxième ou troisième génération se sentent moins français que leurs parents".

Chacun jugera selon ses idées,convictions en lisant celà…………………