Brève définition de l’anarchie…….

Utopie…………

ACTION DIRECTE :
Action individuelle ou collective exercée sans intermédiaires, contre l’Etat et le patronat, au cours des conflits qui opposent Capital et Travail. L’action directe s’oppose au collaborationnisme et à l’action parlementaire. Elle peut être légale ou illégale, défensive ou préventive. Sans exclure la violence, elle n’y fait pas recours nécessairement. La grève, le boycottage, le sabotage font partie des formes qu’elle prend généralement.

ANARCHIE
(Du grec a, privatif, et arché, commandement, pouvoir, autorité.) Etat d’un peuple, d’un milieu social, émancipé de toute tutelle gouvernementale. Système social fondé sur la libre entente de toutes les composantes de la société.

ANARCHISME
Ensemble de principes généraux, de conceptions fondamentales et d’applications pratiques tendant à supprimer l’Etat, à éliminer de la société tout pouvoir politique, économique, intellectuel ou moral

2 réflexions sur “Brève définition de l’anarchie…….

  1. Je retiens les deux dernières définitions et je tente d\’en faire un "mix". L\’anarchie serait donc Etat d\’un peuple ou d\’un milieu social sans aucune tutelle gouvernementale ou directrice. Ce système serait fondé sur une libre entente de toutes les composantes de la société. Puisque l\’anarchisme serait passé par là auparavant pour éliminer l\’Etat, les pouvoirs politiques, économiques, intellectuels et moraux, sur qui serait basé l\’envie d\’avancer des citoyens ? Plus aucun pouvoir économique ou politique implique plus aucune ambition chez aucun pour parvenir au dessus des des autres. quel sera alors le moteur des gens qui feront cette société puisque l\’ambition n\’aura plus lieu d\’être ? Puisqu\’il n\’y aura pas de pouvoir moral, y aura t\’il certaines règles édictées pour que cette société marche sans que certains membres imposent même incvolontairement leur morale aux autres ? Avant que l\’argent n\’apparaisse existait le troc qui donnait une certaine valeur à chaque chose. Cette valeur incitait les gens à travailler pour troquer un bien contre une miche de pain, une carafe de vin etc. Mais si le troc, l\’argent et ce qui y ressemble disparait, sur quelle base les citoyens d\’une société anarchiste vont ils donner une valeur à ce qui leur permettra de vivre ? Cette société pourrait marcher si tous les citoyens sans exception étaient mûrs et totalement responsables pour l\’accepter, si ses citoyens étaient capables de ne raisonner qu\’en terme humains et avec le coeur. Mais je pense que chaque homme est différent, chacun a son caractère, son tempérament et, même avec la meilleure volonté, tôt ou tard se dégageront du lot des meneurs et des suiveurs. Obligatoirement, s\’installera un rapport de force sans même qu\’il y ait violence alors… nous aurons un retour de l\’histoire et et la préhistoire : S\’installeront aux meilleures places ceux qui seront les plus fort au niveaux caractères, les fortes mentalités, ceux qui auront du charisme : le principe de la loi de la jungle sans la brutalité. L\’histoire recommencera et les anciens anarchistes recréront une société avec des dirigeants et des dirigés : l\’embryon d\’un Etat. En théorie, l\’anarchie est idélale et pourrait être un modèle politique qui conviendrait à tous les hommes s\’ils étaient humains et quasi parfait au niveau intellectuel et sagesse mais l\’anarchie est avant tout une philosophie qui se révèle être, tu l\’écris en titre, une belle utopie. Trigwen

    J'aime

  2. …en d\’autre termes, toi, Anar, Justicier de ton propre arbitre…merci pour le rappel des définitions, ça correspond bien à celles que j\’avais en tête… 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.