Mr Ferré:Biographie


FERRE LEO

Né à Monaco le 24 août 1916, Léo Ferré débute sa carrière à Paris en 1946 au cabaret "Le Boeuf sur le toit" où il partage l’affiche avec Les Frères Jacques, ainsi que Charles Aznavour. Quelque temps plus tard, au "Lapin agile", Léo rencontre Jean-Roger Caussimon et lui met ses textes en musique: "Monsieur William", "Comme à Ostende". Sa notoriété débute véritablement en 1952 lorsque Catherine Sauvage enregistre l’une de ses chansons "Paris canaille". En 1954, il se produit à "L’Olympia" en première partie de Joséphine Baker. Puis tout s’accélère, Léo Ferré passe sur les principales scènes parisiennes: "Bobino", "L’Alhambra", "L’A.B.C". Adulé, il enregistre un grand nombre de chansons et de textes de poètes disparus, tels que Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Paul Verlaine et Louis Aragon. En 1968, sa chanson "C’est extra" prend la première place au hit-parade. En mai 68, en pleine contestation estudiantine, Léo Ferré se retrouve impliqué dans la révolte ambiante. Des jeunes l’acclament en brandissant des drapeaux noirs. Il devient ainsi, en quelque sorte, le porte-drapeau du changement social de mai 68. Ses chansons se font de plus en plus révolutionnaires et virulentes, pour ne pas dire anarchistes: "Madame la Misére", "Amour-anarchie", "Avec le temps", "Les anarchistes". Ironie incroyable du sort, Léo Ferré meurt le jour de la Fête nationale, soit le 14 juillet 1993. La France perd alors son poète le plus anar de toute la chanson française.