Visite……Conseil..


Open-mouthed Dans l’aprèe midi;la sonnette retentit…….et j’entends:"C’est moi!"…Donc ,c’est Manu .
bisoux et :"Bonjour p’a ça va?"
                "Oui bonhomme ça peut aller et toi?"(pas un mot sur mon malaise bien sur,pas la peine de l’inquièter)
                "Sadpfffff,j’ai envie de quitter mon booulot!"
Moi béat:"Hein ?qu’est ce qui ce passe?"
               "T’es bien dans cette boite,bien vu et une bonne place"
Lui:         "L’ambiance ne me plait plus…….J’ai envie d’ouvrir un "truc" à moi"
Moi:         "????????????Disappointed comment ça "un truc"?Quel genre?
Lui :         "A mon compte,vente et réparation en electronique,ordinateurs etc…."
 
Bref,je passe les détails,mais j’ai essayé de lui faire comprendre que ce n’est pas si simple,qu’il faut un local,de quoi investir etc……C’est là qu’il m’a parlé
d’ "auto entrepreneur" (ce serait travailler de chez soi,sans local particulier,mais être dispo pour les dépannages etc…….)
J’ai essayé de le convaincre que ce n’etait pas une très bonne idée,que son boulot etait sur et bien payé ,même si il y a l’inconvènient de travailler "en équi-
-pe" (une semaine le matin ,une le soir)
               Je lui ai promis de me renseigner,lui ai conseillé de le faire aussi de son côté (chambre de commerce etc….).Je suis tout de même un peu effrayé….(en plus,apparemment,il n’en a pas parlé à Lise (son amie)!!!!!)
               Je sais ,en plus que si il le fait,je devrais au minimum l’aider pour la comptabilité etc………
 Alors ,si quelqu’un lit ce billet et s’y connait dans ce genre de trucs….Vos conseils seraient les bien venus…..Moi,je peux lui parler des charges
,obligations,banquiers,etc……Mais ,ce genre de système,je ne connais pas!
 
 

Après……le malaise..Tu trembles carcasse


La crise est survenue.

Tel l’avare aux doigts crochus
Qui recomptait ses gros écus,
Tu trembles, carcasse , en ton corps
Tu trembles, t’as peur de la mort

Durant ton délire tu as cru voir

Les mecs en savates
Les filles, les culs de jatte
Contrôlant ta boite
Et piquant ton trésor
Tu trembles, carcasse,en ton corps
Tu trembles,t’as peur de la mort

Ton coeur est vide tel un grelot
Et tu dors mal et tu ris faux
Et tu dors mal, tu as tout faux
Tu trembles, carcasse,en ton corps

Tu trembles, t’as peur de la mort

T’as l’impression d’avoir plané
D’avoir survolé le monde entier
Tu trembles, carcasse,en ton corps
Tu trembles,t’as peur de la mort

 
Tu trembles car en ton corps
Tu souffres cette fois encore
Tu sais que ces malaises
Un jours,te laisseront mort……………;

Paradis artificiels


Le malaise épileptique entraine la prise d’un valium ,et tel l’opium……on vit ce que Mr Beaudelaire décrit……L’esprit quitte le corps et……..
 
    
    Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
    Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
    Par-delà le soleil, par-delà les éthers,
    Par-delà les confins des sphères étoilées,
   
   
    Mon esprit, tu te meus avec agilité,
    Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l’onde,
    Tu sillonnes gaîment l’immensité profonde
    Avec une indicible et mâle volupté.
   
   
   
    Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
    Va te purifier dans l’air supérieur,
    Et bois, comme une pure et divine liqueur,
    Le feu clair qui remplit les espaces limpides.
   
   
    Derrière les ennuis et les sombres chagrins
    Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
    Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
    S’élancer vers les champs lumineux et sereins ;
   
   
    Celui dont les pensers, comme des alouettes,
    Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
    — Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
    Le langage des fleurs et des choses muettes !

Discussion sur chialage contre la situation de discrimination que font face à chaque jour ceux qui vivent avec le S


Discriminination! Faire suivre pour aider Marie-Eve Gauthier!
 
À soir, m’a parler des VRAIS AFFAIRES!!!! Celles qui touchent des gens comem moi! Oui, je suis fière de le dire haut et fort. Ça fait trois ans que je suis diagnostiquée avec le Syndrome d’Asperger, mais mon état est très léger voir inexistant. Ça a pris dix ans avant de le savoir. Savez-vous que quand vous apprenez ça, votre monde en entier et celui de votre famille se brise en mille morceaux et qu’il faut réapprendre à vivre avec ce que l’on a. Réapprendre à se connaître. Réapprendre à se faire confiance.
 
Mais bon, au moins vous avez le soutien de vos amis pendant cette épreuve. sauf que ça m’a pris du temps avant de m’ouvrir à mes amis et mes profs voyaient que je devenais dépressive. Ma prof d’anglais de secondaire 4, Mirella, m’a demandée un jour ce qui n’allait pas et je lui ai tout dit. Elle m’a dit de pas m’en faire avec la vie, que tout allait s’arranger. Et ensuite, après, j’ai appris à faire confiance à mes amis et à faire le ménage de mes amis qui était juste avec moi par pitié. J’ai même parlée de ça dans un oral en français combien il fallait que je vainque la noirceur de mon âme pour pouvoir libérer la lumière qui allait dissiper la noirceur qui s’y installait jour après jour. Ça en a fait pleurer plusieurs, ça en a fait réfléchir beaucoup. Encore aujourd’hui, plein de monde me disent que c’était le meilleur oral qu’ils ont entendu de leur vie.
 
Enfin, bref, en secondaire 5, dans mon livre de finissants, un de mes profs de secondaire 5, Patrick Caron m’a écrit un mot me disant de me foutre de ceux qui me disaient que j’allais pas réussir et tout le kit, de les envoyer chier, de continuer mon chemin, d’avoir confiance en moi. Et c’est ce que je fais aussi. Je mets en pratique souvent son conseil.
 
Malgré que je suis encore naïve par bouts, lol, j’ai réussi, malgré mon handicap, à réussir mes maths de secondaire 4 et à avoir mon diplôme de secondaire 5 pour pouvoir aller faire un DEP au Centre Daniel-Johnson en secrétariat. Évidemment,  j’ai "rushé" en comptabilité. Moi et les maths, oubliez ça. Enfin bref, je réussis tant bien que mal à le réussir mon cours.
 
Et là, la plus belle merde du monde. je fais des entrevues pour des postes de secrétariat, etc., On me refuse. On veut pas me donner ma chance. C’est genre à chaque fois que je leur explique ma situation, c’est : "C’est quoi ce que vous avez? Expliquez-le nous?" Et là après commence les préjugés. Oui mesdames, messieurs, c’est les préjugés qui font que des personnes comme moi ne peuvent pas avoir de job et que le message qu’on leur dit implicitement, c’est de rester sur le bien-être social à se faire vivre par le gouvernement alors qu’elles sont parfaitement capables de travailler.
 
Et les gens en plus, hey, ils disent aux autres, "Fréquente pas cette personne. Elle est pas assez bien pour toi."
Ben scusez-moi mais tsé, tu as le droit de fréquenter qui tu veux, de parler à qui tu veux.
 
Ben scusez, mais crime, nous, les aspergers, on est des gens normaux, voire même tout aussi ordinaire et normaux que vous, mais criss, y en a qui exagèrent des fois.
 
Alors, faites comme moi, dénoncez ça. Essayez de faire avancer les choses dans votre communauté. Plus les gens vont savoir ce que c’est le Syndrome d’Asperger, moins ils vont se demander c’est quoi et comment "dealer" avec ça.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée et une bonne journée pour le lendemain. je m’en vais me coucher.
 
P.S: Vous pouvez copier ce texte, le mettre sur votre blog, l’envoyer à vos amis, etc. tant que ça va servir à quelque chose

Billet sur les fêtes religieuses


Evidemment,comme à chaque fêtes religieuses ,je voulais mettre un mot sur Paques,mais je l’ai fait sur mon autre blog,en plus surement aussi à la même occasion ,l’an dernier…..En plus,j’ai vu que Diane a fait un billet très complet sur paques ,alors……j’aurais l’air
Clin d'oeil…………..Bon week-end proooooolooooongééééééé à vous……Moi:celà ne changera rien;sauf pour le problème de trouver un bureau de tabac ouvert!!!!!!!!Embarrassé

au bout du rouleau


Endormi Il est évident que ce soir,je suis « au bout du rouleau »:Mal fichu,envie de rien,aucune inspiration impossible de me concentrer sur quelque chose ……
Bref,il me faut surement du repos…….Alors mieux vaut ne rien écrire que de mettre des banalités…..(d’ailleurs je le vois au peu de visiteurs passant « chez moi »,et je le comprends)
Au fait d’où vient cette expression? « être au bout du rouleau »?
[ EXPRESSION ]
« Etre au bout du rouleau » 

[ SIGNIFICATION ]
Être épuisé, ne plus avoir de ressources, qu’elles soient physiques,intellectuelles ou financières

[ ORIGINE ]
En moyen français (XIVe et XVe siècles), on disait être au bout de son rollet.
L’origine de l’expression remonte donc à loin. A très loin, même si l’on en croit l’explication de Claude Duneton.

Autrefois, les ‘livres’ étaient constitués de feuilles collées bout à bout, écrites sur une seule face, puis enroulées et entourées avec un parchemin autour du rouleau ainsi obtenu pour le conserver …
Les rôles ont ainsi été utilisés et conservés jusqu’à la fin du XVIIe siècle. C’est d’ailleurs sous ce nom qu’on appelait les registres administratifs et de ce nom également que vient l’expression « à tour de rôle » (mais c’est une autre histoire à lire ici un de ces jours…).
Contrairement aux textes littéraires, le texte des acteurs médiévaux d’une pièce de théatre était écrit sur un rôle. Ce qui explique maintenant qu’un acteur joue un rôle.

Lorsque la feuille était de petite taille ou le rôle de théatre peu important, on utilisait le nom de rollet. Ainsi, celui qui arrivait au bout du rollet n’avait plus rien à lire ou dire.

A la fin du XVIIe siècle, quelqu’un qui était au bout de son rollet était quelqu’un qui ne savait plus quoi dire à la fin d’un discours, plus quoi faire dans ce qu’il avait entrepris, plus quoi répondre ou plus trouver de quoi vivre.

Puis le rollet a laissé la place au rouleau qu’on retrouve d’ailleurs chez Diderot : « Tout est déjà écrit sur le Grand Rouleau » de Jacques le fataliste.

C’est, détachée de l’origine théâtrale et avec la signification de ‘à bout de ressources’ qu’au XIXe siècle l’expression a été conservée, d’autant plus que les ressources financières étaient alors aussi matérialisées par les rouleaux qu’on faisait avec les pièces (comme les banquiers le font toujours aujourd’hui).
« Être au bout de son rouleau » c’était ne plus avoir de pièces donc de ressources.

Enfin, cette expression aurait été revitalisée à la fin du XIXe siècle par les cylindres (les rouleaux !) des phonographes de l’époque qui produisaient des sons de plus en plus déformés au fur et à mesure que le ressort du mécanisme arrivait en bout de course, donnant l’impression de peiner et de ne plus en pouvoir.

Liberté………Paroles


Paroles Pep’s Liberta Lyrics

Tu sais qu’il y a un bateau qui mène au pays des rêves
Là-bas où il fait chaud , où le ciel n’a pas son pareil
Tu sais qu’au bout de cette terre
Oui les gens s’aiment
Des milliers de graines de joie comme pousse ici la haine
On m’avait dit p’tit gars
Là-bas on t’enlève tes chaînes
On te donne une vie
Sans t’jeter dans l’arène
Comme ici tout petit après neuf mois à peine
On te plonge dans une vie où tu perds vite haleine
Alors sans hésiter
J’ai sauté dans la mer
Pour rejoindre ce vaisseau
Et voir enfin cette terre
Là-bas trop de lumière
J’ai dû fermer les yeux
Mais rien que les odeurs
Remplissaient tous mes voeux

Refrain:
I just wanna be free in this way
Just wanna be free in my world
Vivere per libertà
Vivere della libertà

Ohhhohhohh
Ohhh

Alors une petite fille aussi belle que nature
Me prit par la main et m’dit : “Suis cette aventure”
On disait même, oh oui que la mer l’enviait
Que la montagne se courbait pour la laisser passer
Elle m’emmena au loin avec une douceur sans fin
Et ses bouclettes dorées dégageaient ce parfum
Qui depuis des années guidait ce chemin
Ton chemin, mon chemin, le chemin

Refrain

Pour arriver enfin à ces rêves d’enfants
Qui n’ont pas de limites comme on en a maintenant
J’ai vu des dauphins nager dans un ciel de coton
Où des fleurs volaient caressant l’horizon
J’ai vu des arbres pousser remplaçant les gratte-ciels
J’ai vu au fond de l’eau une nuée d’hirondelles

Refrain

liberta , liberta .. ohhhoh liberta

Payer les frais


Cette nuit,je n’avais pas sommeil,me suis couché au lever du soleil,mais la nuit ,ou plutôt la période passée dans mon lit ne pas pas été bénéfique:Je fut malade ce jour et épuisé ce soir;je vous dis don à tous et toutes qui par hasard passeriez:Bonsoir,bonne nuit et bonne journée
A demain……………….Si tout va bien….