Ce blog est NOIR

Après……le malaise..Tu trembles carcasse


La crise est survenue.

Tel l’avare aux doigts crochus
Qui recomptait ses gros écus,
Tu trembles, carcasse , en ton corps
Tu trembles, t’as peur de la mort

Durant ton délire tu as cru voir

Les mecs en savates
Les filles, les culs de jatte
Contrôlant ta boite
Et piquant ton trésor
Tu trembles, carcasse,en ton corps
Tu trembles,t’as peur de la mort

Ton coeur est vide tel un grelot
Et tu dors mal et tu ris faux
Et tu dors mal, tu as tout faux
Tu trembles, carcasse,en ton corps

Tu trembles, t’as peur de la mort

T’as l’impression d’avoir plané
D’avoir survolé le monde entier
Tu trembles, carcasse,en ton corps
Tu trembles,t’as peur de la mort

 
Tu trembles car en ton corps
Tu souffres cette fois encore
Tu sais que ces malaises
Un jours,te laisseront mort……………;
Publicités

3 Réponses

  1. Evelyne

    Ca va mieux? C\’est terrible les souffrances que tu décris, je pense à toi , bizzzz

    J'aime

    14 avril 2009 à 9 h 02 min

  2. Solitaire

    Merci à toi Evelyne,comme je viens de l\’écrire à Diane et Eva:Moi qui clame toujours mon horreur de la pitié,je me suis laissé aller sur ces billets à déballer mes souffrances!Mais j\’avoue que de savoir que vous avez pensé à moi et rconfortant……Celà va mieux aujourd\’hui,puis ce n\’est qu\’une question d\’habitude……Bises amicalesF.

    J'aime

    15 avril 2009 à 2 h 27 min

  3. Juliette

    c\’est terrible Francis , je comprends mieux ton mot chez moi après avoir lu ton poème , bises amicales !!!

    J'aime

    16 avril 2009 à 10 h 56 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s